Le plancton, garant de notre sécurité alimentaire

© C.Sardet/CNRS/Tara Oceans Polar Circle

Suite à l’engagement sur les enjeux de gouvernance de la Haute Mer à l’ONU, Tara Expéditions a été invité à participer aux Ateliers sur les enjeux de sécurité alimentaire en relation avec la biodiversité marine réalisés entre le 17 et le 20 février dernier à la FAO (Organisation des Nations Unies pour l’Alimentation et l’Agriculture) à Rome.

Au-delà des aspects de gouvernance et de plaidoyer, la présence de Tara à la FAO permet de mettre en évidence les liens pas toujours visibles entre la recherche sur la biodiversité marine, notamment sur le plancton, et les enjeux de sécurité alimentaire. Car même si les organismes planctoniques étudiés pendant l’expédition TARA OCEANS (2009-2013) ne sont pas souvent dans nos assiettes, ils sont bel et bien la base de la chaîne alimentaire marine. Et pourtant on les connaît si peu !

Presque deux ans après la fin de l’expédition, le programme de recherche TARA OCEANS poursuit l’analyse des quelques 35.000 échantillons collectés sur tous les océans, qui constitueront la plus importante base de données sur le plancton jamais produite. Ces données seront ensuite corrélées et travaillées pour fournir des éléments nouveaux aux experts et décideurs des institutions régionales et agences de l’ONU. Le but étant de mieux comprendre la diminution de la biodiversité et les migrations d’espèces qui menacent les populations côtières dépendant des poissons et fruits de mer pour survivre.

Avec le changement climatique, les pollutions, la surpêche et l’accroissement des activités économiques en mer, la vie dans l’océan est en train de changer rapidement, sans que nous puissions avoir le temps de comprendre les impacts sur les différents organismes marins, surtout les plus microscopiques, très peu étudiés. Du point de vue des experts de la FAO, il est donc urgent de continuer cette recherche fondamentale sur les écosystèmes planctoniques qui pourra nous donner des éléments scientifiques pour mieux prédire ces changements qui impactent – in fine – les populations côtières les plus vulnérables, surtout en Afrique et en Asie.

André Abreu, chargé environnement et climat chez Tara Expéditions

 

Articles associés :

- Interview d’Etienne Bourgois et de Romain Troublé : “le lien entre les acteurs de l’océan et les décideurs politiques”.

- Tara en 2015 : Conférence Paris Climat et Réduction du plastique en mer

- Conférence internationale: Plastique en Méditerranée, au delà du constat, quelles solutions ?