Objectifs de Développement Durable, où en sommes-nous aujourd’hui ?

© Sarah Fretwell / Nicolas De La Brosse / Fondation Tara Océan

Réunir autour d’un hémicycle 193 pays afin de définir une feuille de route pour l’avenir de notre société et de notre planète peut paraître surréaliste. C’est pourtant ce qu’il s’est passé en 2015 aux Nations Unies lorsque l’ensemble des Etats membres a adopté l’Agenda 2030 et ses 17 Objectifs de Développement Durable (ODD). 5 ans après leur adoption, quelles avancées concernant l’Océan ?

Les Objectifs de Développement Durable (ODD), qu’est-ce que c’est ?

Les ODD répondent aux enjeux actuels de développement de tous les pays tels que la pauvreté, le climat, la biodiversité, la santé. Véritable feuille de route pour les Etats, ces 17 grands objectifs doivent être atteints d’ici à 2030.

Cette année, à l’occasion de la  75e session de l’Assemblée générale , l’ONU lance une Semaine d’action mondiale pour les ODD du 18 au 26 septembre. Mission : impulser individus comme organisations à se mobiliser pour rappeler l’importance de ces objectifs aux dirigeants du monde entier. Observateur spécial à l’ONU, la Fondation rejoint donc naturellement cet appel en promouvant la mise en place de l’ODD n°14 sur la conservation des océans et de la vie aquatique.

La Fondation Tara Océan et les ODD 

Un Océan en bonne santé pour assurer le futur de notre société.  C’est un des mots d’ordre de la Fondation engagée depuis plus 10 ans à faire avancer l’objectif 14 dédié à l’Océan auprès des institutions politiques, des scolaires, des pays en développement mais aussi des entreprises. Les objectifs fixés par l’ONU sont ambitieux, mais pas insurmontables si tout le monde se mobilise.

Secretary-General  Visit TARA Ship.Ban Ki Moon et Romain Troublé à bord de Tara à Paris en 2015 lors de la COP 21 – © Maéva Bardy / Fondation Tara Océan.

Depuis 2015, qu’est-ce qu’a permis l’adoption des ODD en France ?

En France, une feuille de route nationale pour les ODD a été mise en place. Quels résultats côté Océan ?

  • L’Etat s’est davantage engagé à protéger l’espace maritime français

  • Plusieurs projets ou adoptions de lois ayant un impact positif sur la préservation du milieu marin ont été impulsés. C’est notamment le cas avec la Loi pour la reconquête de la biodiversité, de la nature et des paysages adoptée en 2016 ou, plus récemment, la Loi anti gaspillage et économie circulaire de février 2020

  • Dans le secteur privé, de nombreuses associations et entreprises se sont déjà emparées des ODD pour les mettre en pratique

Si les mesures prises au niveau mondial vont dans le bon sens, l’ONU indique toutefois que les résultats globaux ne sont pas encore à la hauteur des objectifs fixés. Or, il est urgent de se saisir de ces objectifs et de les mettre au centre des discussions politiques. En cette période de crise globale et de tournant décisif pour les individus et la planète, il est donc nécessaire de “renverser la situation et de commencer à protéger l’essentiel”.

Retrouvez le site de la Semaine d’action mondiale pour les Objectifs de Développement Durable ici : https://act4sdgs.org/ 

Articles associés