Ocean Miner génère des bitcoins pour financer la recherche sur l’Océan

© Tara Expeditions Foundation

Communiqué de presse – 16 avril 2018

La Fondation Tara innove avec “Ocean Miner”: un système inédit pour générer des Bitcoins et financer la recherche sur l’Océan créé par FF Los Angeles

La Fondation Tara Expéditions, avec la goélette Tara, sillonne les mers du globe avec des scientifiques à son bord. Depuis 15 ans, Tara permet d’étudier et comprendre l’Océan face au changement climatique pour mieux le préserver. Sa mission est essentielle mais est souvent confrontée à la difficulté de mobiliser l’opinion, les classes politiques ou les financeurs pour financer la recherche marine. Aujourd’hui, nous savons que l’Océan et sa bonne santé sont vitaux pour notre avenir sur la planète. Faire avancer la recherche permet à la Fondation Tara d’anticiper les risques écologiques majeurs. Pourtant, l’environnement représente moins de 3% des dons faits aux associations caritatives.

 

Comment ça marche

L’équipe de la Fondation Tara a donc imaginé – avec FF Los Angeles, agence créative fondée par Fred & Farid – un dispositif appelé “Ocean Miner” : un système inédit composé d’une turbine hydraulique, installée en Bretagne, dans le Morbihan, où les courants marins et les marées sont les plus forts. Cette turbine a naturellement été actionnée par les forces des courants, convertissant l’énergie de l’Océan en électricité. Un ordinateur spécialisé dans le mining, c’est-à-dire la production de Bitcoins, a été relié à ce dispositif. La création de cette nouvelle crypto-monnaie via le mining est un processus informatique d’enregistrement de transactions au registre public des transactions (réalisées avec ce que l’on nomme la Blockchain). Chaque transaction enregistrée génère en contrepartie une fraction de Bitcoin en faveur du propriétaire de l’ordinateur. Cette monnaie digitale est ensuite convertible en Euros et peut donc être directement réinvestie dans la recherche sur l’Océan.

BLUEPRINT FR
© Turbine créée par Save Marine

L’ordinateur et ses composants ont été installés dans une petite maison recouverte de miroirs, minimisant ainsi l’impact visuel de son installation sur les côtes Bretonnes et leur permettant aussi d’être abrités des intempéries. Une fois la maison fermée et branchée à la turbine, le système était donc autonome et autosuffisant, utilisant la force de la mer pour créer sa propre énergie.

 

Une installation capable de produire de la crypto-monnaie

Après un mois de fonctionnement de la turbine et de production de Bitcoin, l’installation “Ocean Miner” a permis à la Fondation Tara de collecter près de 0.0015414 BTC / jour, soit 200 € / mois sur la période d’installation. “Cette installation ne permettra en aucun cas couvrir les besoins de la recherche scientifique, ce n’est qu’une goutte d’eau dans l’océan : une minime contribution symbolique apportée aux expéditions menées par Tara. C’est cependant un moyen fort qui permet de rappeler que seule la mobilisation de tous permettra de financer la recherche pour étudier, comprendre et mieux préserver l’Océan demain”, explique Romain Troublé, directeur Général de la Fondation Tara Expéditions.

“Au fil des années, FF s’est activement engagée dans une série de projets créatifs de responsabilité sociale allant des réfugiés, au plaidoyer social, à la défense de l’environnement et plus encore. Aujourd’hui, nous avons décidé de concentrer notre créativité sur un domaine d’une importance capitale qui ne reçoit pas l’attention dont il a besoin : nos océans. Nous travaillons en partenariat avec une sélection de marques et associations caritatives afin de trouver des moyens créatifs de protéger l’océan et de communiquer clairement son importance vitale pour nos vies. C’est dans ce domaine que nous pensons pouvoir avoir le plus grand impact sur le monde”, déclarent Fred & Farid, fondateurs de FF Creative Community.

Découvrez l’Ocean Miner :

Articles associés