Philippe Duflot

© G.Bounaud/Tara Expéditions

Bénévoles

Médiateur scolaire, français.

Philippe Duflot a 63 ans. Il est à la retraite depuis trois ans après une carrière qui s’est déroulée essentiellement dans le monde commercial. Depuis sa retraite, il essaie bénévolement de transmettre aux enfants ce que la vie, l’école et l’éducation lui ont apporté: le goût de la lecture, l’ouverture d’esprit et le respect de l’autre. C’est ainsi que régulièrement il lit des contes celtes en classe et aborde avec les élèves, les mondes celtes et leurs cultures. Depuis début novembre, il guide les visites de scolaires à bord de Tara et dans l’exposition.

Comment s’est passée ta rencontre avec Tara ?

Ma rencontre avec Tara a débuté par le visionnage d’un film sur la dérive arctique à la Cité de la Voile Eric Tabarly à Lorient ; à la suite de ce film mes garçons aujourd’hui âgés de 14 et 11 ans ont voulu s’inscrire sur internet au dispositif Tara Junior ; puis le chemin de Tara nous a recroisé lors de sa visite en 2008 à Paris et par ailleurs à Lorient car nous allons passer nos vacances dans cette région. Regardant régulièrement l’émission Thalassa nous avons suivi également le périple de Tara Oceans et tout naturellement quand Tara est venu à Paris cette année et dans la ligne de ce que je fais dans des écoles j’ai pris contact avec Xavier Bougeard, le chargé du dispositif éducatif pour proposer mon aide.

Quel est ton rôle dans Tara à Paris ?

Xavier m’a proposé d’être l’un des guides pour les groupes de scolaires lors de la visite du bateau. Mon rôle consiste donc à faire découvrir à ces enfants le bateau, mais plus encore la vie à bord, l’univers de Tara (ses recherches, son importance pour nous, les valeurs qui règnent à bord: coopération, diversité, ouverture d’esprit, esprit d’équipe), et l’aspect scientifique de Tara et de ses missions.

Qu’est ce qui te motive dans ce rôle de bénévole?

Mes motivations sont simples et elles ont été facilitées par l’accueil de toute l’équipe de Tara, leur enthousiasme et leur motivation. Apprendre est une constante et transmettre, en particulier à des enfants, un plaisir nécessaire.

Combien d’enfant as tu déjà guidé sur Tara ?

A ce jour j’ai accompagné plus de 85 classes soit près de 2 800 enfants de tous les horizons et tous les âges de la maternelle à la terminale pro !

Concrètement comment se passe la visite ?

Nous essayons d’adapter à chaque fois un message pour faire partager au mieux un instant magique de découverte et de savoir !

Pour moi la visite se structure autour de plusieurs points:
* faire découvrir brièvement le bateau, ses caractéristiques (propulsion, dimensions, forme..), son histoire (propriétaires, nom)
* expliquer le but du travail effectué sur le bateau (définition du plancton, son rôle, son importance dans notre vie et dans son évolution)
* montrer les différents appareils nécessaires à la collecte du plancton et à sa conservation (filets, rosette, labo humide..)
* mettre en avant que le bateau n’est qu’une partie du travail réalisé (nombre de scientifiques présents à bord et dans les laboratoires associés à travers le monde, l’importance des découvertes encore à faire, ouverture, diversité du monde scientifique, logistique nécessaire à la réalisation de ce travail…)
* faire visiter l’intérieur du bateau où il est facile de montrer et d’expliquer la vie à bord avec la complicité chaleureuse de la cuisinière Florence ou d’un membre de l’équipage avec une anecdote ou quelques précisions.

Qu’est ce que les enfants retiennent de leur visite ?

C’est pour les enfants, et aussi pour les accompagnateurs, une réelle découverte tant au niveau de l’espace que de la vie à bord. 
Chaque enfant a un ressenti différent mais il est clair que le fait d’être sur un bateau, (la plupart ne sont jamais montés sur un bateau et celui-ci est unique) assis un moment dans le carré (intérieur de Tara), est pour eux une source de rêve, de plaisir et d’envie.
Pour beaucoup aussi l’explication du plancton (composition) et son rôle (maillon de la chaine alimentaire et fournisseur d’Oxygène) est une découverte magique et les photos prises et montrées dans le labo en sont une illustration poétique et parfois aussi mystérieuse renforçant cet aspect et leur intérêt.

Et toi qu’est ce qui te marque le plus ?

Ce qui est à la fois étonnant mais surtout une source de satisfaction et de plaisir c’est le nombre d’enfants qui en quittant Tara nous dise: » on aimerait bien partir avec vous, on va devenir savant pour partir sur Tara… ».