J. Michel Flores

© logo weizmann

Tara PACIFIC

J. Michel Flores est actuellement chercheur associé au département des sciences de la terre et des planètes de l’Institut Weizmann. Il dirige le groupe sur les interactions entre l’Océan et l’atmosphère, qui combine des campagnes de terrain internationales, des expériences en laboratoire et des recherches sur la modélisation des nuages afin de mieux comprendre l’interaction entre les processus microbiens qui se produisent à la surface de l’Océan, pendant la succession des efflorescences de phytoplancton ou dans les eaux oligotrophes, et leur impact sur les processus de la basse atmosphère et des nuages.

Il a obtenu sa licence en physique et en mathématiques à l’université d’État de Pennsylvanie, sa maîtrise en physique atmosphérique à l’université nationale autonome du Mexique et son doctorat en physique atmosphérique à l’institut de physique atmosphérique de l’université de Johannes Gutenberg. Au cours de son doctorat, Michel a étudié les propriétés optiques des aérosols absorbants en laboratoire et sur le terrain. Pendant son post-doc, il a développé une instrumentation optique à large bande et a concentré ses recherches sur les propriétés des aérosols organiques secondaires et leurs modifications par des processus chimiques.