Compagnie Nationale du Rhône

© Compagnie Nationale du Rhône

CNR est le 1er producteur français d’électricité d’origine 100 % renouvelable (eau, vent, soleil) et le concessionnaire à vocation multiple du Rhône de la frontière suisse à la mer Méditerranée : production d’hydroélectricité, déploiement de la navigation et de zones portuaires, irrigation et autres usages agricoles. La CNR est une société anonyme d’intérêt général, majoritairement publique : elle est engagée, au travers notamment de ses missions d’intérêt général, dans une démarche RSE déclinée en valeurs d’entreprise, qui guide son mode de développement et son action au quotidien.

Pour quelles raisons la Compagnie Nationale du Rhône a souhaité s’associer à la Fondation Tara Océan à travers ce partenariat de trois ans ?

Nous aménageons un fleuve, le Rhône et nous sommes responsables de la gestion de tous ses usages. Bien que la pollution du fleuve n’entre pas directement dans nos missions, nous ne pouvons pas être étrangers aux déchets qui se déversent dans la mer Méditerranée et qui proviennent de ce fleuve que ce soient des déchets générés par des riverains, des industriels, etc. Nous avons donc décidé d’accompagner la Fondation Tara Océan parce que le sujet de la pollution microplastiques est particulièrement important aujourd’hui, à l’échelle mondiale.

Les scientifiques engagés auprès de Tara pourront aussi utiliser des données que nous avons déjà. Il s’agit donc d’une mise en commun dans un intérêt général.

Notre partenariat comporte également un volet pédagogique et de sensibilisation, qui est au cœur des missions de la Fondation Tara Océan : informer le grand public, mais aussi les collectivités, les entreprises, est fondamental pour un changement rapide et en profondeur des comportements de chacun.