ICCF

© ICCF

Placé sous la tutelle de l’Université Clermont Auvergne, du CNRS et de Sigma Clermont, l’ICCF est un institut à vocation pluridisciplinaire en Chimie regroupant 120 personnels permanents.

L’ICCF est structuré autour de 6 équipes de recherche, nommément : BIOcatalyse et METAbolisme (BIOMETA), Chimie Organique et Médicinale (COM), Matériaux Inorganiques (MI), Matériaux pour la Santé (MPS), Photochimie et Thermodynamique des Interactions moléculaires (TIM). Il est doté d’outils de modélisation et de caractérisation qui s’appuient sur un parc instrumental étendu pour l’analyse des molécules et des solides, et met à disposition ses compétences et ses savoirs sur des sujets sociétaux majeurs dans trois domaines d’interface :

- L’axe Chimie et Environnement focalise ses activités sur le devenir (transferts et transformations) des polluants chimiques dans les compartiments Eau/Végétation/Sol, sur l’étude bio-physico-chimique des nuages et sur le développement de procédés de production et de traitements écocompatibles utilisant les liquides ioniques ou des matériaux avancés.

- L’axe Chimie et Matériaux met au c÷ur de ses activités l’élaboration et la mise en forme de nouveaux matériaux innovants (nanocomposites polymères-HDL, nanomatériaux fluorés, matériaux hybrides et biomatériaux, nanoparticules luminescentes, matériaux biosourcés, polymères) et l’étude de leurs performances et de leur durabilité pour des applications en stockage et transmission d’énergie, photovoltaïque, imagerie, traitement de surface et durabilité des polymères, détection.

- L’axe Chimie pour le Vivant a ciblé la conception et l’étude du potentiel biologique de molécules (anticancéreuses ou antalgiques) et matériaux du niveau enzymatique, au niveau cellulaire jusqu’à l’animal et l’Homme en privilégiant des stratégies de synthèses performantes (biocatalyse, chimie douce, click chemistry) et des procédés innovants (biomatériaux, vectorisation pour l’imagerie, biocatalyseurs supportés, biocapteurs).