LOMIC

© LOMIC

Les microorganismes marins sont caractérisés par une très grande diversité fonctionnelle et phylogénétique. Du fait de leur implication dans de nombreuses étapes des cycles biogéochimiques, ils sont indispensables à la vie sur terre. Le Laboratoire d’Océanographie Microbienne (LOMIC, Sorbonne Université, CNRS) rassemble des compétences dans les domaines de la biogéochimie marine, de l’écologie microbienne, de la diversité moléculaire, de la physiologie et de la génétique de microorganismes modèles afin d’étudier par des approches interdisciplinaires les processus mis en œuvre par le microbiome océanique au cours du cycle des éléments. Les recherches en cours sur le cycle du carbone mettent l’accent sur l’identification des voies importantes des flux de carbone à travers les communautés microbiennes, l’objectif étant d’améliorer les prévisions sur le devenir du carbone dans le contexte d’un océan en mutation. L’étude des fonctions et de la diversité des microorganismes marins offre des applications intéressantes dans le domaine des biotechnologies, par exemple la production de molécules à haute valeur ajoutée ou la possibilité d’utiliser certaines fonctions microbiennes pour dégrader les polluants présents dans les océans. Cette ligne de recherche appliquée fait partie intégrante des études menées au LOMIC.