Et si TARA s’échouait en Baie du Mont Saint Michel ?

©
2 janvier 2020

Et si TARA s’échouait en Baie du Mont Saint Michel ?

Cartouche-LBusnel-1819

Enseignant référent : Mme L. Busnel, du collège François Brune à Pleine Fougères, dans l’académie de Rennes.

Problématique :

Quelles sont les conséquences des activités humaines sur la qualité de l’eau dans la Baie du Mont Saint Michel ?

Résumé

Nous avons suivi quelques escales de TARA afin d’étudier des exemples de conséquences de l’activité humaine sur l’environnement autour du monde. Puis nous nous sommes posés la question : “Et si TARA s’échouait dans la Baie du Mont Saint Michel?”. Les élèves ont alors étudié les problèmes liés à la pollution de l’eau dans la Baie : d’où elle vient (on a donc vu la notion de bassin versant) ? de quelles natures sont ces pollutions ? quelles sont les conséquences pour la Baie ? et pour finir quelles sont les solutions envisageables ? Pour cela, ils ont eu plusieurs intervenants en classe (de l’association Eau et Rivières et du SAGE de Dol de Bretagne) et en sortie (mesure de la qualité de l’eau d’un ruisseau à proximité du collège). Ils en ont tiré une vidéo.

Production finale

Video (cliquez pour y accéder)

ExpPeda-1819-LBusnel-Video

 

Déroulé du projet

Temporalité  : environ 1h par semaine sur un trimestre

Descriptif des séances : Séance variable selon l’étude des étapes de TARA (étude de documents principalement) ou intervention autour de l’eau dans la Baie du Mont Saint Michel (intervention en classe ou sortie sur le terrain).

Ressources pédagogiques utilisées  : L’opération Echos d’Escale – Expéditions virtuelles

Ce qui a marché : Les élèves se sont beaucoup investis dans le projet car ils les a concernés directement : c’est chez eux et ils sont donc eux-mêmes ou leurs parents acteurs de cette pollution ou préservation de l’eau dans la Baie. Le fait d’avoir différents supports (étude de documents des escales TARA, sorties de terrain, intervention en classe, réalisation d’une vidéo) leur a également permis de ne pas se “lasser”.

Ce qui a été difficile : Le projet demande de l’organisation (rapport aux différents intervenants, pour que tout soit fait sur la même période notamment) et du temps de la part des enseignants.

Le conseil de l’enseignant : De choisir un thème qui touche directement les élèves et de varier les supports.

 

Thématiques : Déchets plastiques

Niveau scolaire : Cycle 4 (11-15 ans)

Disciplines : Documentation, Histoire-Géographie, Sciences de la Vie et de la Terre

Type de projet : EPI

Type de production : Video