S’engager pour l’Océan avec TARA

Cartouche-N.Hoez-1718

Enseignant référent : Mmes F.Vovard et N.Hoez, du collège Fénélon Ste Marie à Paris

Problématique : Comment protéger les océans tout en préservant les activités humaines ?

Résumé

Ce projet avait pour but de faire découvrir à des élèves de cycle 4 la richesse des océans par l’étude de la formation des océans, des reliefs sous-marins et de divers écosystèmes… Puis à travers l’étude de différentes activités humaines liées à ce milieu, leur permettre de découvrir l’impact de l’Homme sur les océans et travailler sur les solutions que chacun peut mettre en place pour y remédier. Cela a servi à créer une exposition au collège à l’aide d’affiches et de maquettes réalisées par les élèves. Lors de cette exposition, les élèves ont réalisé des conférences scientifiques à destination des visiteurs et ils ont servi de guide-conférenciers.

Production finale

Réalisation d’une exposition (comportant des maquettes) avec des conférences scientifiques réalisées par les élèves.

Déroulé du projet

Références au programme :

Pour les SVT, on se situe dans le thème ” La planète Terre, l’environnement et l’action humaine”
- Les changements actuels (influence des activités humaines sur le climat).
- Dynamique interne et tectonique des plaques (formation des océans)
- Quelques exemples d’interactions entre les activités humaines et l’environnement, dont l’interaction être humain – biodiversité (de l’échelle d’un écosystème local et de sa dynamique jusqu’à celle de la planète).
Pour la géographie, cet EPI s’inscrit dans le chapitre “Un monde maritimisé” (Littoralisation et mondialisation)

Temporalité  : Projet sur une année a raison de 50 minutes par semaine.

Descriptif des séances : Voici quelques exemples :
- Trois séances sur la formation des océans. Lors de la 1ère séance, étude de documents sur la possible formation d’un océan en Afrique actuellement. En binôme, ils devaient résumer les différentes étapes de la formation des océans sous forme de schéma à compléter avec un texte. Puis lors de la 2ème séance, ils ont du réfléchir à la réalisation d’une maquette représentant ces différentes étapes (matériel, mécanisme, information à y mettre…). La maquette a été réalisée chez eux puis présentée au reste de la classe lors d’une troisième séance. Après une évaluation réalisée par les élèves, les maquettes choisies ont été présentées lors de l’exposition.
- Deux séances sur la biodiversité dans les océans. Travail en groupe avec pour chaque groupe un écosystème particulier à étudier (les abysses, les barrières de corail, les mangroves…) lors de la première séance. Chaque groupe devait ensuite réaliser une affiche à terminer à la maison et à présenter oralement aux autres groupes lors de la deuxième séance.

Ressources pédagogiques utilisées  : Opération “Echos d’Escale” : on a utilisé les activités proposées en les modifiant pour les adapter à notre thématique (par exemple l’activité sur le Tram à St. Martin). On a aussi utilisé des sites de suivi de navigation des bateaux avec en complément le carnet de labos fourni par Tara sur le GPS. La visioconférence de Pascaline Bourgain pour l’expédition Tara Arctic, lors de la Fête de la Science.

Ce qui a marché : Le suivi de navigation des bateaux couplés à l’étude du GPS ont beaucoup plu aux élèves. Tout comme la découverte des écosystèmes sous marins. La découverte qu’un océan était potentiellement en train de se former les a aussi beaucoup intéressé. Ce qui a aussi très bien fonctionné c’est le travail en mode projet avec la création d’affiches et de maquettes. Ils se sont aussi beaucoup investis dans la préparation des visites guidées et des conférences.

Ce qui a été difficile : Arriver à motiver des élèves sur un projet aussi long.

Le conseil de l’enseignant : Bien s’organiser en amont car c’est très chronophage. Réaliser des étapes intermédiaires pour ne pas que les élèves se démotivent.

 

Projet TARA en Chine

Cartouche-A.Chausson-1718

Enseignant référent : Mr A.Chausson, du lycée français de Shanghaï en Chine

Problématique : Que fait cette goélette partout dans le monde et pourquoi ?

Résumé

Nous avons étudié le parcours de la goélette entre janvier et mai 2018 avec en finalité la rencontre avec des membres de l’équipage lors de l’escale à Shanghai.

La thématique du corail étant un peu difficile pour les CM1, 6 groupes d’enfant ont travaillé (lectures de documents) sur différents thèmes proposés par Tara avec comme aboutissement des exposés, affichages et émissions de web radio.

Production finale

Exposition, affichage, émission web radio : http://audioblog.arteradio.com/post/3085485/tara_-_cm1/

ExpPeda-1718-AChausson-Radio

Déroulé du projet

Temporalité  : 2h par semaine pendant 1 période

Descriptif des séances :

-découverte des documents proposés pour chaque groupe : réponses aux questionnaires
-choix des axes à présenter pour l’exposé : plan fait avec l’enseignant

Ressources pédagogiques utilisées  : L’opération “Echos d’Escale” (La tortue marine, les déchets plastiques, le bois, la bouteille d’eau, le masque antipollution) et les vidéos Tara Junior “Qui sont les membres d’équipage à bord”.

Ce qui a marché : Implication des élèves dans le projet

Ce qui a été difficile : Trop de groupes: 3 groupes aurait été suffisants.

Le conseil de l’enseignant : Prévoir du temps et bien penser son projet qui peut prendre des directions très différentes.

 

Découverte de Tara Expéditions

Cartouche-M.Flament-1718

Enseignant référent : Mr M.Flament, du centre de ressources et d’aquariophilie de l’Ecole Les Amandiers, à Paris.

Problématique : Que fait TARA dans le Pacifique ?

Résumé

La difficulté du projet était de faire découvrir aux enfants de l’école cette expédition sur les temps péri-scolaire, extra-scolaire et scolaire. Grace aux supports et actions pédagogiques (vidéo, direct, correspondance, congrès, expérience scientifique), les enfants ont pu découvrir les différents aspects de cette expédition ainsi que les précédentes. Ils ont mis en relation leurs découvertes avec Tara et ce que nous découvrons dans nos aquariums.

Production finale

Exposition des correspondances, Classe de mer, Séjour à la mer, Brigade des océans, exposition, présentation lors du congrès des élèves de TARA.

ExpPeda-1718-MFlament-expo

Déroulé du projet

Temporalité  : toute l’année, 1h30 par semaine en TAP et 1h par semaine avec le club d’aquariophilie

Descriptif des séances : Chaque séance démarrait par des nouvelles de Tara ou la préparation des questions. Les enfants pouvaient ensuite afficher les correspondances ou découvrir les dernières vidéos.

Ressources pédagogiques utilisées  : L’opération “Echos d’Escale”, Dossier pédagogique sur le Corail, Opération “Dans le sillage de Tara Pacific”, Vidéos Tara et Tara junior, directs avec le bateau.

Ce qui a marché : Je garderai la même base. J’approfondirai les différents dossiers pédagogiques. Concernant les élèves, les différents échanges ont été de vrai moteur (questions-réponses, direct, congrès).

Ce qui a été difficile : Il y a une masse d’information importante sur le site internet, la difficulté est de ne pas se perdre car il est compliqué d’aborder tout les sujets. Par exemple sur “echos d’escale”, tout les point n’ont pas été traités.

Le conseil de l’enseignant : Fonce, c’est génial !

 

Tri des déchets et préservation de la biodiversité

Cartouche-P.Cheney-1718

Enseignant référent : Mme P.Cheney, de l’école élémentaire du château des Rentiers à Paris

Problématique : Comment agir dans l’école et au quotidien contre le changement climatique?

Résumé

Le projet comporte plusieurs volets. Voici les 3 volets principaux.
* Trier à la cantine :
Chaque élève de l’école est acteur : chacun doit veiller à ne pas gaspiller et chacun trie ses déchets sur son plateau après son repas. Les élèves de ma classe ont formé tous les élèves de l’école sur les enjeux liés à ce tri et 2 élèves supervisent le tri à la cantine chaque jour. Les déchets biodégradables sont regroupés dans l’assiette et les emballages sur un coin du plateau. Il ne doit pas rester de pain. Depuis peu, d’autres écoles du 13ème font maintenant le tri sur ce modèle.
* Connaitre et avoir envie de protéger l’océan en échangeant avec l’équipe de Tara : visioconférences, documentaires, congrès.
* Préserver la biodiversité :
Tous les élèves de l’école ont participé à une collecte de peluches pour recyclage. L’ argent collecté a été versé à une association de protection des grands singes, menacés de disparaitre. Des ateliers ont été réalisés par des chercheurs pour sensibiliser les élèves à la déforestation, aux espèces menacées et aux gestes quotidiens de consommation qui permettent de protéger les grands singes.

Production finale

Réalisation d’une exposition et d’une vidéo, labellisation, participation au congrès des élèves de Tara, présentation aux parents.

ExpPeda-1718-PCheney-Expo1ExpPeda-1718-PCheney-Expo3 ExpPeda-1718-PCheney-Expo2ExpPeda-1718-PCheney-Expo4

Déroulé du projet

Références au programme : Dans les programmes de sciences, géographie et EMC apparaissent beaucoup d’éléments de programme en lien avec ce projet.

Temporalité  : 1 heure par semaine toute l’année. Thématiques plus concentrées à certaines périodes.

Descriptif des séances : Travail sur des bases documentaires, échanges oraux et débats, traces écrites.

Ressources pédagogiques utilisées  : L’opération “Echos d’escale”, les documentaires, les visioconférences et les carnets de labo.
+ Eco-écoles,  partenaires scientifiques, La main à la pâte

Ce qui a marché : Les partenariats et échanges avec des scientifiques ou autres acteurs nourrissent beaucoup et crédibilisent les projets. Ils plaisent beaucoup aux élèves.

Ce qui a été difficile : La responsabilisation n’est pas innée pour tous.

Le conseil de l’enseignant : L’entrée en matière est capitale. Une réelle conscience des enjeux et une découverte approfondie des conséquences de la pollution et du changement climatique sont des facteurs clés pour permettre aux élèves, de manière quasi naturelle, de s’engager dans des actions concrètes. L’engagement est un point crucial. Par ailleurs, un projet au long court, avec des connexions entre les enseignements et un rattachement permanent au sens des actions entreprises, aux enjeux, et une responsabilisation forte des élèves permettent de porter des fruits durables.

 

Dans le sillage de TARA Pacific, depuis le Burkina Faso

Cartouche-I.Gras-1718

Enseignant référent : Mme I.Gras-Ilboudo de l’école St Exupéry à Ouagadougou au Burkina Faso

Problématique : - Découvrir une expédition scientifique menée en bateau dans le Pacifique.
- Sensibiliser les élèves à travers 8 problématiques liées au développement durable et la biodiversité (ressources variés)
- Utiliser le numérique pour avoir accès aux ressources de la mission Tara.
- Explorer l’océan pacifique au service de l’éducation à la science et au développement durable.
- Relier ce qui se passe dans le Pacifique avec les enjeux environnementaux du Burkina Faso

Résumé

- Découverte mensuelle (Octobre 2017 à mai 2018) de thématiques de développement durable et de lieux d’escales à partir des supports pédagogiques de la mission disponible en version numérique.
- Création chaque mois d’un panneau explicatif à destination des autres classes de l’école : Exposition dans le couloir de BCD et dans la cour principale
- échanges mensuels avec l’équipage, vidéos sur YouTube
- spectacle le 8 juin devant les parents de 30 minutes de chant choral (8 chants) chorégraphié avec comme thème « chants marin et de la zone pacifique ” (Lien avec l’expédition Tara)

Production finale

5 expositions dans l’année.

ExpPeda-1718-IGras-Exposes

Spectacle de chant choral (cliquez sur l’image pour visionner le spectacle) :

ExpPeda-1718-IGras-Spectacle

Déroulé du projet

Temporalité  : variable, au moins une trentaine d’heures dans l’année. Chant choral : 30minutes par semaine. Fabrication du tee shirt en batik avec Tara pour thème :  3 séances d’1H30.

Descriptif des séances : -pour les exposés, travail par groupe de 4 : recherches sur internet, mise en commun, sélection des textes, mise en page, affichage
- pour les questions/réponses: travail individuel puis vote
- opération cour propre: ramassage des déchets plastiques et autres, tri, sensibilisation par les videos de Tara
- Venue d’un artiste batikier qui a fait faire à chacun un tee shirt en batik avec 2 nuances de bleu et pour thème Tara (mis pour le spectacle de chorale)

Ressources pédagogiques utilisées  : les vidéos Tara Junior, les films de Tara, Astrapi sur Tara, affiches de Tara + Vikidia, Wikimini, sites web sur l”Asie

Ce qui a marché : Tout a marché ! Enfants, parents et enseignantes ravis.

Ce qui a été difficile : Tenir de rythme des exposés, tout n’a pas pu être fait.

Le conseil de l’enseignant : Vas-y !

 

Echos d’escales de l’expédition TARA

Cartouche-S.Brendle-1718

Enseignant référent : Mr S.Brendle, du collège Rosa Parks à Amiens

Problématique : De quels problèmes environnementaux mers et océans sont-ils le miroir ?

Résumé

Le projet visait à sensibiliser les élèves aux problèmes environnementaux que peuvent connaître mers et océans. Il visait à construire l’autonomie des élèves : études documentaires, rédaction d’articles, mise en forme du travail pour la réalisation d’une exposition de classe.

Production finale

Réalisation d’une exposition de carnets : un exemple.

Déroulé du projet

Références au programme : Mers et Océans : un monde maritimisé

Temporalité  : 4heures

Descriptif des séances : Après une présentation de la plateforme TARA, chaque élève a travaillé sur une escale à partir du dossier documentaire en ligne. Les élèves ont ensuite rédigé un article synthétique mettant en lumière une question en lien avec le développement durable. Ils ont ensuite mis en forme leur travail en salle multimédias pour réaliser des carnets susceptibles d’être exposés.

Ressources pédagogiques utilisées  : Opération”Échos d’escale” – Vidéos de la chaine youtube TARA

Ce qui a marché : Le projet, très modeste, a correctement fonctionné. Les élèves ont apprécié les vidéos visionnées pour comprendre la démarche de TARA.

Ce qui a été difficile : Certains documents de cycle 4 ont été perçus comme difficiles par les élèves. Ils ont parfois eu besoin d’étayage.

Le conseil de l’enseignant : De se lancer sans hésiter. Le projet peut être très modeste et s’enrichir à l’infini au fil des années. Les ressources de la plateformes éducatives de TARA sont riches, variées et facilement accessibles.

Instruments de mesure en lien avec TARA

Cartouche-B.Sevenet-1718

Enseignant référent : Mme B.Sévenet, du collège Marie Curie à Paris

Problématique : Quels seraient les carnets de laboratoire d’instruments potentiellement présents (ou non) sur le bateau Tara ?

Résumé

Réalisation de carnets de laboratoire autour d’instruments de mesure fictifs ou réels présents sur le bateau tara pendant leur expédition dans le Pacifique. Les élèves ont travaillé toute l’année sur les carnets de labo transmis par Tara et s’en sont inspirés pour créer leurs propres carnets de labo, autour d’instruments réels ou imaginaires.

Production finale

Réalisation des carnets de laboratoire, présentés lors du congrès de Tara (retrouvez le carnet en entier, sous format pdf en cliquant ici).

ExpPeda-1718-BSevenet-Interoscope-1 ExpPeda-1718-BSevenet-Interoscope-2

Déroulé du projet

Temporalité  : Travail épisodique aléatoire en classe, et recherches à la maison

Descriptif des séances : Séance 1 : lancement du projet, récolte des idées, choix des thèmes de carnets de labo, dans une matière.
Séance 2, 3, 4,… : travail en groupes au CDI, en support des recherches faites préalablement à la maison
Séance 5 : présentation dans la classe des carnets en voie d’aboutissement
Séances 6 et 7 : préparation de la présentation orale lors du Congrès, avec les élèves concernés.!

Ressources pédagogiques utilisées  : Carnets de Laboratoires et Site Coulisses de laboratoires ; Différentes ressources du site utilisées par les élèves chez eux.

Ce qui a marché : Chercher leur instrument à étudier, fictif ou réel, faire des choix en groupe, chercher les activités des carnets, mettre en place les ITW de scientifiques.

Ce qui a été difficile : Quelques élèves de 4è difficiles à mobiliser n’ont pas joué le jeu car cela demandait un travail certain.

Le conseil de l’enseignant : Très bonne idée de projet, les élèves ont beaucoup aimé (et appris) !

 

Projet TARA

Cartouche-M.debisshop-1718

Enseignant référent : Mme M.Debisshop, de l’école Logie à Courbevoie

Problématique : Comment sensibiliser à la richesse et la protection des océans ?

Résumé

En abordant le thème de la mer dans différentes disciplines (littérature, arts, sciences, géographie…) et dans le sillage du bateau Tara, des élèves de CM2 et 6ème de Courbevoie découvrent la mer sous toutes ses facettes, prennent conscience de la richesse et de la fragilité de ce milieu et peuvent ainsi sensibiliser ensuite autour d’eux à la nécessaire protection des océans.

Production finale

Plusieurs productions ont été réalisées au cours de l’année: des “cahiers Tara”, mémoire du projet, des productions d’écrit (carnets de voyage, bouteilles à la mer), aquarium d’eau douce tropicale, exposition artistique autour de fresques et autres productions plastiques, jeu de société “Sea Pursuit”, et sortie en Baie de Somme.

ExpPeda-1718-MDebisshop-Arts ExpPeda-1718-MDebisshop-Aquarium1ExpPeda-1718-MDebisshop-Aquarium2

 

ExpPeda-1718-MDebisshop-Stand

Déroulé du projet

Références au programme : Tous les détails dans ce document pdf.

Temporalité  : Variable: entre deux et trois heures chaque semaine en moyenne, réparties entre les différentes disciplines.

Descriptif des séances :

Il n’y a pas eu de “séance type” car on a travaillé avec Tara dans plusieurs disciplines mais voici quelques exemples.

Par exemple pour la conception du jeu sur la mer, les CM2 sont allés au collège et en binôme avec un 6ème, ils devaient trouver des questions et leurs réponses sur différents thèmes (métiers de la mer, animaux marins, Tara, livres lus par les deux classes…), en s’aidant d’internet si besoin. Ils ont du aussi trouver 62 mots ayant trait à la mer pour fabriquer un dobble de mots. On a ensuite éliminé les questions – doublons, choisis les mots les plus significatifs, puis on a tapé les questions et réponses, imprimé, plastifié, les cartes-jeux et les deux classes se sont rencontrées pour jouer ensuite.

Pour la fresque, les enfants ont réalisés des croquis, esquisses de ce qu’ils verraient bien sur la fresque. On a rassemblé les croquis et discuté de ce qu’on voulait mettre en valeur parmi les propositions. Ont émergé les idées de mettre en opposition la beauté des fonds marins et leur pollution. Une artiste peintre est venue dans la classe pour nous aider, elle a fait faire la composition sur la planche aux élèves puis ils ont peint.

On a fait une séquence “tortue marine” aussi en début d’année. On a découvert la carte postale, les élèves l’ont collé dans leur cahier. On a discuté de la photo et les élèves ont écrit un court texte libre à partir de la photo: certains ont fait du documentaire, de la description, d’autres ont imaginé la tortue en héroïne d’une histoire. Puis on a travaillé en sciences les activités proposées dans le dossier d’accompagnement : on a fait le quizz, puis on a observé les documents Tara et répondu aux questions. Enfin, on a prolongé le travail en arts plastiques en réalisant à la craie grasse et à l’encre des tortues marines. Pour le vernissage, on les a exposées prises dans les mailles d’un filet pour sensibiliser les spectateurs à ce problème.

En géographie, quand nous avons abordé le thème “communiquer d’un bout du monde à l’autre”, nous avons commencé par visionner la vidéo réponse de Tara sur le sujet avant de continuer plus classiquement la séance.

Ressources pédagogiques utilisées  : Carnets de labo, Echos d’escale, vidéos Tara + Ressources propres en sciences sur l’eau

Ce qui a marché : Projet motivant! L’installation d’un aquarium a eu un grand succès dans la classe,; les enfants ont été curieux de suivre le bateau et de pouvoir échanger avec l’équipage.

Ce qui a été difficile : Projet trop ambitieux! Nous aurions du sélectionner un axe et non pas décliner le thème de la mer; du coup, on a délaissé certains aspects au fur et à mesure pour se concentrer sur d’autres.

Le conseil de l’enseignant : Les océans, ça fait rêver !

 

Carnets de voyages

Cartouche-E.Bourlier-1718

Enseignant référent : Mr E.Bourlier, du collège Marcel Marceron à Montfort sur Risle

Problématique : Comment préserver des écosystèmes à l’échelle de collégiens niveau 5è ?

Résumé

A travers la réalisation de carnets de bords et de l’exploitation de plusieurs dispositifs et actions (comme l’expédition Tara); le projet vise :
- à amener les élèves à concevoir , créer et réaliser un carnet de bord sous différents angles : littéraire, géographique et scientifique donc à s’ouvrir au monde.
-Donner l’envie de devenir auteurs de carnets par la mise en scène de souvenirs.
- Concevoir des outils et des méthodes pour apprendre en respectant les contraintes liées à ce type de production en faisant appel à l’imaginaire.
- Mettre les élèves dans une démarche d’investigation pour comprendre les enjeux économiques, les menaces qui pèsent sur différent milieux.

Plus d’informations sur ce projet

Production finale

Réalisation de carnets de voyages + carnets de bords scientifiques sur la Risle et les écosystèmes exotiques. Exposition. Réalisation de coffret découverte des livrets en élément recyclés de Noël. Réalisation d’affiche sur la restitution menace et solution des écosystèmes.

ExpPeda-1718-EBourlier-carnets1 ExpPeda-1718-EBourlier-carnets2

Déroulé du projet

Références au programme :

En FRANÇAIS : Se chercher , se construire / Le voyage et l’aventure : pourquoi aller vers l’inconnu ?
En SVT : Le vivant et son évolution / Classification du vivant /  biodiversité et évolution des êtres vivants
En GÉOGRAPHIE : S’adapter au changement global /Le changement global et ses principaux effets géographiques régionaux.

Temporalité  : Le projet a été réalisé sur un trimestre.

Descriptif des séances :

Les élèves ont travaillé en groupe.

- Rault Séverine (français)
Conception carnet de voyages + analyse film Alamar
- Heuzé Nathalie (géographie)
Conception carnet de voyages + analyse film Alamar
- Bourlier Eric (SVT/ coordinateur EDD)
Conception carnet de bord Risle, alamar + analyse fiche escale TARA+ affiches écosystèmes, coordination expositions/équipes/réalisations
- Miossec Delphine (CDI)
Mise à disposition ressources recherches pays / écosytèmes, exposition des carnets au CDI
- Dupuis Thomas (SIBVR)
Découverte d’un métier+ action rammassage déchets de la Risle
- Anne-Sophie Oberson (office du tourisme val de Risle)
Photos et conception exposition travaux des élèves à la médiathèque de Saint Philbert sur Risle
- Kathia Nasillski (Service Educatif à Normandie Images )
Dispositif collège au cinéma
- Pascaline Bourgain (Fondation Tara Expéditions )
Dispositif expéditions TARA
- Classes 5è A et 5è B (Collège Marcel marceron)
Réalisation carnet de voyages+ carnets de bords scientifiques Risle et écosytèmes exotiques
Découverte et analyse biodiversité du milieu de la Risle
Opération ramassage des échets de la Risle+ tri + exposition
Réalisation de coffret découverte des livrets en élément recyclés de Noël
Réalisation d’affiche sur la restitution menace et solution des écosystèmes.

Ressources pédagogiques utilisées  : L’opération “Echos d’Escale” (Fiches : Les activités humaines ont-elles un impact sur les récifs coralliens ? /En quoi l’aquaculture impacte-elle la mangrove ? Exemple de la crevette.)

Ce qui a marché : Projet vaste qui s’est étendu à différents domaines inattendus.

Ce qui a été difficile : Les freins sont surtout financier (dispositif collège au cinéma= coût bus qui limite le choix des classes).

Le conseil de l’enseignant : L’expédition, le voyage et l’aventure sont des moteurs universels et interdisciplinaires.

 

Album Jeunesse

Cartouche-PRobe

Enseignant référent : Mme P.Robe, du collège Robespierre à St Pol sur Mer, dans l’académie de Lille

Problématique : Quelles menaces pèsent sur les océans ? Comment les protéger ?

Résumé 

Les élèves de 5ème ont réalisé, en groupe, un album jeunesse qui a pour but de sensibiliser aux menaces qui pèsent sur les océans. Des pistes de solutions possibles ou envisagées ont parfois été développées, fonction des groupes.

Production finale

Réalisation d’un album jeunesse (textes et illustrations)

Déroulé du projet

Références au programme : géographie 5e : le changement global et ses principaux effets géographiques

Temporalité  : 2e et 3e trimestres

Descriptif des séances : Les cours apportaient aux élèves les connaissances nécessaires pour comprendre la problématique. Le professeur de français a étudié en parallèle “l’Héritage d’Anna” de Jostein Gaarder. Des séances en salle pupitre afin d’y mener des recherches ont aussi été proposées ainsi que des séances communes géographie-français pour réaliser les albums. La plupart des travaux ont été réalisés en groupes.

Ressources pédagogiques utilisées  : Les échanges lors des visioconférences avec les membres d’équipage du Tara (Opération “Dans le sillage de Tara Pacific”). Les photos envoyées par les membres d’équipage (Opération “Echos d’Escale”). Les fiches ressources Tara “Un océan sous pression”  - “pollution des océans” – “gestion des déchets de l’énergie sur la base Tara Arctic” – “biodiversité marine en déclin” – “l’océan, thermostat de la planète”. Le dossier pédagogique Tara “les déchets plastiques ”

+ Mohabi, L’Héritage d’Anna, les ressources en ligne du site Nausicaa, National Geographic : Vivre sur une planète plus chaude, Compte-rendu de la COP 21, “Blessures de mer” de Yann Rigaud.

Ce qui a marché : Les échanges de questions réponses avec Tara – le lien avec la personne ressources de Tara – les visioconférences avec Tara.

Ce qui a été difficile : Les visioconférences, car tous les élèves ne sont pas disponibles à ce moment-là.

Le conseil de l’enseignant : Tara est une support très intéressant pour étudier les océans.

 

A bord, avec l’expédition TARA

Cartouche-MArdid

Enseignant référent : Mme M..Ardid, du lycée français de New-York aux Etats-Unis

Problématique : Pourquoi l’étude et la protection des coraux nous concernent-elles, nous qui vivons à NYC ?

Résumé

À partir d’une aventure virtuelle, les élèves imaginent, dans leurs écritures, qu’ils sont sur la goélette. De fait, nous avons étudié tout d’ abord un être vivant (le corail), sa protection, les dangers qui le fragilisent, l’écosystème, la géographie du Pacifique, comment les iles se forment…Nous avons, depuis janvier, un aquarium avec deux poissons clowns et 2 coraux dont les enfants s’ occupent tous les jours (tester la température, la salinité, la nourriture). Enfin, nous arrivons en fin de projet et les élèves ont décidé de bannir le plastique, ils militent à l’école pour les gourdes à la place des gobelets et le passage au composte.

Production finale

Créations de Moais en 3D et de maquettes de bateaux :

ExpPeda-20162017-MArdid-maquette2

 

Les actions des élèves, au sein de l’école : des gourdes pour ne plus utiliser de gobelets plastique, des sacs en tissu dont le logo a été créé par les enfants, un jour par semaine “déjeuner 0 déchet” et compostage.

ExpPeda-20162017-MArdid-sac

 

Quelques exposés et des émissions de radio : émission 1émission 2émission 3

ExpPeda-20162017-MArdid-Expose

Présentation à l’Assemblée des élèves :

ExpPeda-20162017-MArdid-Assemblee

Spectacle de fin d’année (cliquez sur l’image pour y accéder) :

ExpPeda-20162017-MArdid-Spectacle
 

Déroulé du projet

Références au programme : tous les détails dans ce document 

Temporalité  : de septembre à juin

Descriptif des séances : projet constant car il englobe lecture,écriture, sciences, géo…

ExpPeda-20162017-MArdid-Descriptif

Ressources pédagogiques utilisées  : les ressources de la BCD, mon petit quotidien, les sites américains, les cartes postales d’Echos d’Escale bien sûr, les vidéos “Dans le sillage de Tara Pacific” qui sont toujours un prétexte à écrire une nouvelle aventure…

Ce qui a marché : 100%. Je continue l’an prochain !

Ce qui a été difficile : Les réponses écrites sont trop longues à leur gout et ils arrêtent vite la lecture.

Le conseil de l’enseignant : Je n ai jamais vu des enfants s’ approprier ainsi un projet. Ils comprennent les enjeux et plus encore, ils prennent conscience de leur avenir et prennent des initiatives !

ExpPeda-20162017-MArdid-classe

 

Les problématiques autour de l’Océan

Cartouche-BSassier

Enseignant référent : Mr B.Sassier, de l’école française des Seychelles à Victoria Mahe

Problématique : Réchauffement climatique, déchets plastiques

Résumé 

Suivi de l’expédition au fil des escales et des problématiques

Production finale

Exposition

ExpPeda-20162017-BSassier-Exposition

Déroulé du projet

Temporalité  : 1h par semaine, en APC (activité pédagogique complémentaire)

Descriptif des séances : Nous avons travaillé avec la carte postale, la carte de l’expédition et les quizz activités proposés par Tara, en petits groupes. J’ai aussi exploité ponctuellement certaines activités en classe entière (CM1 ou CM2) en anglais. Nous avons aussi régulièrement visionné les vidéos de l’expedition avant chaque nouvelle escale.

Ressources pédagogiques utilisées  : Opération “Echos d’Escale” – Opération “Dans le sillage de Tara Pacific” – Videos Tara

Ce qui a marché : Grande sensibilisation des enfants

Ce qui a été difficile : Manque de temps (…) et de soutien au sein de l’établissement

Le conseil de l’enseignant : Que les supports fournis par Tara sont de très bonne qualité et que nous sommes tous concernés !

 

Les missions scientifiques au cours du temps

Cartouche-BSevenet

Enseignant référent : Mme B.Sévenet, du collège Marie Curie à Paris, dans l’académie de Paris.

ProblématiqueComment les missions scientifiques nous ont-elles fait avancer dans la connaissance du monde ? Un cas concret : la mission Tara Pacific.

Résumé

Les élèves ont exploré le thème des expéditions scientifiques, en se basant sur celles de Tara, et, en particulier, la mission actuelle « Tara Pacific ». Dans le cadre d’un EPI « Transition écologique et développement durable », les élèves ont abordé différentes notions en classe, comme l’effet de serre, la fonte des glaces, la dilatation de l’eau, l’impact sur les courants marins, l’acidification des océans, les conséquences économiques du changement climatique,… En parallèle, ils ont construit le jeu du Timeline des expéditions scientifiques, en créant chacun une carte du jeu. En fin d’année, ils feront jouer les autres classes de cinquième et leurs professeurs, et placeront les cartes sur une frise chronologique exposée d’un couloir du collège. Certains évènements ont aussi ponctué l’EPI, comme un skype avec l’équipage de Tara, des échanges de questions-réponses par mail, l’intervention de Philippe Duflot, qui est venu expliqué comment se monte et se passe une expédition scientifique comme celles de Tara, le congrès des élèves…

Retrouvez le résumé détaillé dans ce document.

Production finale

Jeu interclasses (les élèves étaient super contents de jouer avec les cartes qu’ils avaient faites eux-mêmes!) - frise chronologique grandeur nature -un dossier regroupant, par élève, toutes les activités de l’EPI. Tout ce travail a été présenté lors du congrès des élèves de Tara, le 12 mai 2017 à Paris.

ExpPeda-20162017-BSevenet-Jeu2 ExpPeda-20162017-BSevenet-Jeu1

Déroulé du projet

Références au programme : PC : Organisation de la matière, SVT : météo et climat, HG : développement durable

Temporalité  : Au fil des séances, quand les notions sont abordées en cours, et ponctuellement lorsqu’un évènement se présente.

Descriptif des séances : Les séances suivent le programme. Les élèves possèdent un classeur dans lequel ils insèrent les fiches (résumées) des séances qui correspondent à l’EPI en particulier.

Ressources pédagogiques utilisées  : Opération “Dans le sillage de Tara Pacific”, les ressources pédagogiques du site (certaines fiches d’expériences notamment, et des schémas qu’on a repris dans nos résumés).

Ce qui a marché : Les élèves se sont investis dans toutes les activités, que ce soit la recherche de questions à poser à l’équipage, l’intervention de Mr Duflot, la constitution des cartes, la décoration de la première page du dossier en matériaux recyclables, le congrès,…

Ce qui a été difficile : Des difficultés de gestion en interne car il faut être bien coordonné avec les autres professeurs inclus dans le projet. Frustration des élèves qui n’ont pu prendre la parole lors d’une des visioconférences, qui me parait intéressant, mais a paru long aux élèves.

Le conseil de l’enseignant : Les expéditions Tara offrent beaucoup de possibilités pour construire des projets en lien direct avec les programmes, permettant d’explorer les notions de façon concrète et vivante avec l’équipage, concernant les enjeux environnementaux majeurs actuels.

 

Protégeons les océans

Cartouche-JPaillard

Enseignant référent : Mr J.Paillard, du collège Jean Macé à Clichy, dans l’académie de Versailles.

Problématique : Comment pouvons nous agir à Clichy pour protéger les océans ?

Résumé 

Deux classes de cinquième ont suivi l’expédition Tara toute l’année. Un EPI différent a été réalisé pour chaque classe. Première classe de 5ème : EPI sur les océans (SVT-Physique-Chimie-Histoire-géographie-EMC, Français, Arts plastiques, Technologie) avec réalisation d’un film de sensibilisation sur le tri des déchets. Deuxième classe de 5ème: EPI sur les coraux et l’expédition tara (Français, SVT, Physique-chimie) avec réalisation de carnets de bords virtuels autour de l’expédition.

Production finale

Carnets de bord

ExpPeda-20162017-JPaillard-Carnetdebord1ExpPeda-20162017-JPaillard-Carnetdebord2

Film de sensibilisation et exposition, présentés lors du congrès des élèves de Tara à Paris, le 12 mai 2017.

ExpPeda-20162017-JPaillard-Video1 ExpPeda-20162017-JPaillard-Video2

 

Déroulé du projet

Références au programme : SVT – 5ème: notions d’écosystèmes, de nutrition, de symbiose, de reproduction sexuée et asexuée, de climat, de changement climatique, d’action de l’Homme sur les écosystèmes, …

Temporalité  : Toute l’année pour la classe de 5ème en atelier, au rythme d’une heure d’atelier développement durable hebdomadaire. (Non évaluée pour l’autre classe de 5ème qui était uniquement en EPI).

Descriptif des séances : Les élèves ont travaillé sur les océans dans les matières concernées, toujours en lien avec les programmes de cinquième : suivi de l’expédition (échanges par mail avec l’équipage, visioconférences, Echos d’escale), et mise en place d’actions concrètes au collège (tri du papier, des piles, …), sensibilisation des autres classes (collège et primaire).

Ressources pédagogiques utilisées  : Dossier pédagogique sur les coraux, Opération “Echos d’escale”, Opération “Dans le sillage de Tara Pacific”, ressources pédagogiques de Nausicaa…

Ce qui a marché : Les échanges par mails et vidéos ont beaucoup plu et ont motivé les élèves.

Ce qui a été difficile : L’organisation pour avoir la classe au moment des visioconférences a été difficile, les visioconférences étaient un peu longues pour que des élèves de cinquième restent concentrés.

Le conseil de l’enseignant : Le site de Tara est une mine de ressources très bien faite.

 

Villon sur un bateau

Cartouche-CDeViti

Enseignant référent : Mr C.De Viti, du lycée François Villon à Paris, dans l’académie de Paris.

Problématique : Quelles sont les causes et les conséquences de l’acidification des océans ?

Résumé

Les élèves s’articulent autour de la constitution de mini-bureaux d’étude dont le travail (en autonomie) est géré par les élèves eux-mêmes. Toutes les deux semaines, des missions leur sont proposées autour de nombreux supports disponibles en ligne.

Production finale

Blog : https://vsubco.wordpress.com/

Compte twitter : https://twitter.com/VSUBTARA

Logo, Infographie (cliquez ici) et Vidéo (cliquez sur l’image ci-dessous pour y accéder)

ExpPeda-20162017-CDeViti-Video

Déroulé du projet

Temporalité  : 1h toutes les deux semaines pour les réunions

Descriptif des séances : Les élèves formaient des groupes de 4. Chaque mission prenait grosso modo deux ou trois heures de travail, bien sûr à répartir sur tous les éléments du groupe.

Les réunions sont l’occasion d’un point sur les missions en cours et servent à distribuer les prochaines missions.

Ressources pédagogiques utilisées  : Le cours de Terminale S en physique Chimie  - Dossier pédagogique de Tara “Océan & Climat” -La fiche de la plateforme Océan&Climat sur l’acidification – Ressources IFREMER -Ressources UNESCO  (“Acidification des océans”)

Ce qui a marché : le logo, la partie interview et vidéo

Ce qui a été difficile : le montage de la vidéo

Le conseil de l’enseignant : De s’inspirer de notre expérience de ces deux dernières années pour l’organisation du travail des élèves, de s’assurer qu’il a de bonnes compétences en bureautique (partage de documents…) et une connexion internet dans sa salle, vérifier s’il est prêt à faire du bénévolat.

 

L’océan plastique ou l’océan devenu poubelle

Cartouche-STricot

Enseignant référent : Mme S.Tricot, du collège Paul Verlaine à Paris, dans l’académie de Paris.

Problématique : En quoi les excès de la société de consommation ont-ils un impact sur l’océan mondial ?

Résumé

Sensibilisation des élèves sur la production et le rejet des matières plastiques qui finissent dans l’océan avec le visionnage d’un documentaire (“Océans” de Jacques Perrin), le suivi de l’expédition Tara, l’interview d’une scientifique Tara sur cette question par visioconférence, des cours en SVT-Physique-Géographie sur le thème, la production de mini-films sur ce thème par les élèves, l’invitation de la troupe “la débordante compagnie” pour son spectacle “ce qui m’est dû”.

Production finale

Mini-documentaires en groupe.

Déroulé du projet

Références au programme : Prévenir les risques, s’adapter au changement global

Temporalité  : EPI au long cours avec des séances ponctuelles pendant toute l’année

Descriptif des séances : Très varié ! Par exemple : en utilisant le journal Tara junior n°3, les élèves devaient trouver les articles qui correspondaient à des questions et les découper et coller dans leur cahier EPI.

Ressources pédagogiques utilisées  : Le journal Tara junior n°3- Visioconférence en direct du Dr Stéphanie Petit sur la pollution plastique en Méditerranée – Documentaires mentionnés ci dessus

Ce qui a marché : l’interview de la scientifique, les projets documentaires faits par les élèves.

Ce qui a été difficile : le documentaire “Océans” visionné trop tôt – la séance sur le journal pas assez cadrée.

Le conseil de l’enseignant : Le partenariat avec Tara est idéal : il fournit pleins de ressources, il donne beaucoup d’énergie, on a le choix des ressources à utiliser.

 

On tourne ! avec Tara

Cartouche-ADuhamel

Enseignant référent : Mme A.Duhamel, du collège Albert de Mun à Nogent-sur-Marne, dans l’académie de Créteil.

Problématique : Qu’avons-nous appris dans le sillage de Tara ?

Résumé

Aux différentes étapes du voilier, nous avons appris les enjeux liés à la protection de la planète, tout en développant la coopération.

Production finale

Réalisation d’un petit film (cliquez sur l’image pour y accéder).

ExpPeda-20162017-ADuhamel-video

Déroulé du projet

Temporalité  : 1H à 2H, c’est le temps à l’année par matière, mais c’est très variable selon les matières. Français : 1h ; Techno : une séquence entière avec la réalisation de maquettes, donc 6 à 7h ; Espagnol : 2h ; SVT : 1h ; PC : 2h ; Histoire-Géo : je ne compte pas !!

Descriptif des séances : Séance Techno : construction d’une maquette de maison capable de résister à la submersion. Séance PC : hydro-distillation de grenadine. Séance Espagnol : situation des pays hispanophones traversés par Tara..

Ressources pédagogiques utilisées  : Les différentes fiches d’activités Echos d’Escale (sable, corail, niveau de la mer, énergie…) de Tara.

Ce qui a marché : Ce qui leur a beaucoup plu, c’est d’être les acteurs (dans tous les sens du terme !) + de visualiser et communiquer avec l’équipage. MERCI !

Ce qui a été difficile : Pour le moment, rien… :)

Le conseil de l’enseignant : Foncez !

 

Les petites îles vulnérables

Cartouche-ACBennetot

Enseignant référent : Mme A.-C.Bennetot, du collège Louis Brailles à Esbly, dans l’académie de Créteil.

Problématique : Quel est le mécanisme de la montée des eaux des océans et quelles sont ses conséquences ?

Résumé 

Mettre en évidence que la montée des eaux océaniques, ce n’est pas pour demain (chez nous !) mais que nous sommes tous concernés. Après avoir compris les mécanismes qui provoquent la montée des eaux, nous avons vu des exemple d’îles menacées et essayer de trouver des solutions.

Production finale

Vidéo (cliquez sur l’image ci-dessous pour y accéder) et infographie.

ExpPeda-20162017-ACBennetot-Video

Déroulé du projet

Références aux programmes : SVT :  le climat  - HistoireGéo : le développement durable

Temporalité  : 1 heure par semaine pendant 4 mois

Descriptif des séances :

Le descriptif complet dans ce document.

-Les différents types d’îles  : recherche des trois types d’îles.

-La montée des eaux des océans, conséquences du réchauffement climatique  : expérimentation pour comprendre le mécanisme (glaciers continentaux, banquise, dilatation de l’eau avec le réchauffement).

-Les îles et le réchauffement climatique : étude de documents.

-Les îles menacées de disparition : étude de documents et solutions envisagées.

-Certaines îles françaises sont aussi menacées : étude de documents sur les petites îles du Morbihan.

-Mise en place des scénarios, du story board.

-Film et montage

 

Ressources pédagogiques utilisées  : Fiches élèves et enseignants de l’opération “Echos d’Escale”, notamment sur les îles vulnérables et la montée des eaux  - Documents du site internet – Quelques échanges ponctuels avec une association aux Fidji.

Ce qui a marché : Globalement tout a bien fonctionné, sauf la mise en place du scénario qui a été laborieuse !

Ce qui a été difficile : Trouver un scénario cohérent pour mettre en valeur le travail de tous les élèves

Le conseil de l’enseignant : Réfléchir en amont à ce qui sera mis dans le scénario du film et ne pas trop laisser faire les élèves qui ont beaucoup d’imagination, mais qui quelque fois proposent des choses irréalisables (donc perte de temps).