A la découverte des océans

Cartouche-M.Millet-1718

Enseignant référent : Mme M.Millet, de l’école élémentaire Andrieux à Bussac-Forêt

Problématique : Quel est le cycle de vie des crevettes ?

Résumé

Dans le cadre du dispositif échos d’escale TARA, les élèves de la classe se sont questionner sur le cycle de vie des crevettes, sur leur morphologie, alimentation ..etc.

Production finale

Exposé / Carnet de bord (à découvrir ici) / Aquarium

ExpPeda-1718-MMillet-Photo3 ExpPeda-1718-MMillet-Photo2

Déroulé du projet

Références au programme : Pratiquer des démarches scientifiques et technologique.
S’approprier des outils et des méthodes.
Pratiquer des langages.
Mobiliser les outils numériques.

Temporalité  : 3 séances de 1h pour les exposés / aquarium: quotidiennement sur les 10 dernières semaines de l’année.

Descriptif des séances : Dans un premier temps, la classe a étudié les documents associé à la carte postale du dispositif Echos d’Escale.
Dans un second temps, les élèves ont fait une recherche documentaire (sites internet, livres documentaires) et ont ensuite réalisé des exposés. Ils ont choisis leur format de présentation: petit livre, grande affiche, présentation PowerPoint etc.
Dans un troisième temps, nous avons installé dans la classe un aquarium afin d’observer les crevettes de plus près. Ainsi les enfants ont pu s’occuper de 5 crevettes Red Cherry. Un carnet de bord a été mis en place très rapidement pour consigner les observations et observer l’évolution de la température de l’eau.

ExpPeda-1718-MMillet-Photo1

Ressources pédagogiques utilisées  : Opérations “Echos d’escale” et “Dans le sillage de Tara Pacific”

Ce qui a marché :  Les élèves ont été motivés par la recherche documentaire et la réalisation d’un projet collectif. Cependant le travail en groupe a été pour certains groupes assez difficile. Excellent interêt pour l’observation des crevettes et l’entretien de l’aquarium.

Ce qui a été difficile : La mise en oeuvre du projet “Aquarium” (financement).

Le conseil de l’enseignant : C’est un projet motivant pour les élèves.
Pour l’aquarium, ne pas hésiter à demander aux parents d’élèves s’ils ont des éléments (pompe, gravier…) de l’aquarium chez eux dont ils ne se servent pas.

A la manière de Tara-Edition 2017-2018

Cartouche-L.Bideau-1718

Enseignant référent : Mmes N.Mahot, L.Bideau et V.Sépot, du lycée Jean Macé à Lanester

Problématique : Comment mener une expédition scientifique à la manière de Tara ?

Résumé

Lundi 14 mai, 29 élèves de seconde générale du lycée Jean Macé de Lanester ont participé à une expédition scientifique en mer. A bord de voiliers de l’UCPA, 5 équipages ont réalisé des mesures physiques, des prélèvements d’eau de mer et de plancton : 4 stations par bateau ont été effectuées entre le port de Lorient, la rade et l’île de Groix, afin de pouvoir étudier l’influence de différents facteurs sur le système biologique marin. Toutes les données scientifiques ont été analysées en classe, dans les laboratoires de sciences, en collaboration avec l’observatoire du plancton de Port-Louis. Cette sortie marine clôt le travail de toute une année scolaire associant Mathématiques, Biologie et Physique-Chimie, en collaboration avec la section Plasturgie du lycée pour la conception des matériels de prélèvement.Des séances de travaux pratiques et des sorties, associant Mathématiques, Biologie et Physique-Chimie ont permis d’étudier notamment :
-Les trajectoires, les outils de navigation anciens et récents.
-Les paramètres physico-chimiques marins.
-La découverte du plancton et les phénomènes de réchauffement et d’acidification…
-Des intervenants (ingénieurs, chercheurs) sont également venus partager leurs connaissances avec les élèves.
Cette action pédagogique devrait permettre de donner aux élèves le goût des carrières scientifiques comme celles des membres de l’expédition Tara Pacific.

ExpPeda-1718-LBideau-photo2ExpPeda-1718-LBideau-photo1ExpPeda-1718-LBideau-photo3

Production finale

Articles pour le journal du lycée et le site web du lycée réalisés par les élèves.

Dossier bilan très complet (à télécharger ici).

Déroulé du projet

Références au programme : SVT : Enjeux planétaires contemporains – Physique Chimie : Eau et Environnement (TS spé)

Temporalité  : 1h30 hebdomadaire toute l’année scolaire

Descriptif des séances : A chaque séance, résoudre une problématique en lien avec l’expédition scientifique à mener entre Lorient et Groix. (Exemples : contexte scientifique /pourquoi cette expédition? – Comment ? préparation : trajectoires, navigation, matériels à préparer – Mesures à effectuer etc…)

Ressources pédagogiques utilisées  : L’opération “Echos d’Escale”, L’opération “Du bateau au labo”, le stage inscrit au PAF (rencontre avec d’autres enseignants et l’équipe de Tara éducation)…

Ce qui a marché : L’implication des élèves dans ce projet a été bonne, grâce à l’autonomie laissée aux “équipages” pour effectuer les recherches, les préparatifs.

Ce qui a été difficile : L’organisation des sorties pédagogiques, des interventions sont chronophages.

Le conseil de l’enseignant : Le travail en équipe pluridisciplinaire, le partage des tâches entre collègues sont essentiels. Pour motiver les élèves : leur laisser le temps de réfléchir à leur projet, leur permettre de s’impliquer grâce à la répartition des responsabilités…

Tri des déchets et préservation de la biodiversité

Cartouche-P.Cheney-1718

Enseignant référent : Mme P.Cheney, de l’école élémentaire du château des Rentiers à Paris

Problématique : Comment agir dans l’école et au quotidien contre le changement climatique?

Résumé

Le projet comporte plusieurs volets. Voici les 3 volets principaux.
* Trier à la cantine :
Chaque élève de l’école est acteur : chacun doit veiller à ne pas gaspiller et chacun trie ses déchets sur son plateau après son repas. Les élèves de ma classe ont formé tous les élèves de l’école sur les enjeux liés à ce tri et 2 élèves supervisent le tri à la cantine chaque jour. Les déchets biodégradables sont regroupés dans l’assiette et les emballages sur un coin du plateau. Il ne doit pas rester de pain. Depuis peu, d’autres écoles du 13ème font maintenant le tri sur ce modèle.
* Connaitre et avoir envie de protéger l’océan en échangeant avec l’équipe de Tara : visioconférences, documentaires, congrès.
* Préserver la biodiversité :
Tous les élèves de l’école ont participé à une collecte de peluches pour recyclage. L’ argent collecté a été versé à une association de protection des grands singes, menacés de disparaitre. Des ateliers ont été réalisés par des chercheurs pour sensibiliser les élèves à la déforestation, aux espèces menacées et aux gestes quotidiens de consommation qui permettent de protéger les grands singes.

Production finale

Réalisation d’une exposition et d’une vidéo, labellisation, participation au congrès des élèves de Tara, présentation aux parents.

ExpPeda-1718-PCheney-Expo1ExpPeda-1718-PCheney-Expo3 ExpPeda-1718-PCheney-Expo2ExpPeda-1718-PCheney-Expo4

Déroulé du projet

Références au programme : Dans les programmes de sciences, géographie et EMC apparaissent beaucoup d’éléments de programme en lien avec ce projet.

Temporalité  : 1 heure par semaine toute l’année. Thématiques plus concentrées à certaines périodes.

Descriptif des séances : Travail sur des bases documentaires, échanges oraux et débats, traces écrites.

Ressources pédagogiques utilisées  : L’opération “Echos d’escale”, les documentaires, les visioconférences et les carnets de labo.
+ Eco-écoles,  partenaires scientifiques, La main à la pâte

Ce qui a marché : Les partenariats et échanges avec des scientifiques ou autres acteurs nourrissent beaucoup et crédibilisent les projets. Ils plaisent beaucoup aux élèves.

Ce qui a été difficile : La responsabilisation n’est pas innée pour tous.

Le conseil de l’enseignant : L’entrée en matière est capitale. Une réelle conscience des enjeux et une découverte approfondie des conséquences de la pollution et du changement climatique sont des facteurs clés pour permettre aux élèves, de manière quasi naturelle, de s’engager dans des actions concrètes. L’engagement est un point crucial. Par ailleurs, un projet au long court, avec des connexions entre les enseignements et un rattachement permanent au sens des actions entreprises, aux enjeux, et une responsabilisation forte des élèves permettent de porter des fruits durables.

 

La pollution par les plastiques des mers et océans

Cartouche-C.LeRoy-1718

Enseignant référent : Mme C.Leroy, du collège Evariste Galois à Montauban de Bretagne.

Problématique : La pollution par les plastiques, un enjeu majeur de santé publique ?

Résumé

Point de départ : Prise de conscience de l’omniprésence des plastiques dans notre vie quotidienne:
Enquête auprès des autres classes de 4ème/ Réalisation de graphiques/comparaison avec la réalité
Récolter les déchets plastique d’une classe sur 1 mois
Puis:
Différents travaux d’analyse de documents et résolution de problèmes en maths
Vidéo conférence avec une chercheuse de Tara
Fabrication de bio plastique en physique /chimie
Visite de la LPO et intervention d’une scientifique sur les conséquences des déchets plastique sur les animaux marins
Réalisation de travaux avec des bouteilles en plastique en arts plastiques
Réalisation d’un rap en musique
Réalisation d’interviews sur des thèmes en lien avec la pollution par les plastiques des mers et océans (Tournage en studio à la cité des Télécoms de Pleumeur Bodou)
Objectif final : Réaliser une vidéo du trajet d’un gobelet plastique du collège à l’océan…

Production finale

Vidéo (cliquez sur l’image pour visionner le film) :

ExpPeda-1718-CLeRoy-Film

 

Déroulé du projet

Références au programme :

- Maths: Gestion de données/Résolution de problèmes (Puissances de 10, échelles, repérage sur le globe, proportionnalité…)
- Chimie: Synthèse + équation, Fabrication de bioplastique
- Technologie: informatique: padlet/logiciel de montage vidéo
- Arts plastiques: la narration visuelle, qualités physiques des matériaux, transformation de la matière
- Musique: réalisation d’un rap
- Français: l’interview

Temporalité  : Projet sur l’année qui a nécessité beaucoup d’heures de travail

Descriptif des séances :

Difficile de décrire une séance type de travail. Selon la matière, elle a pu être très différente.

En maths, nous avons par exemple commencé par un questionnaire à destination des 4ème. L’exploitation s’est faite en classe par groupe de 4, il fallait rassembler toutes les données et les représenter de façon la plus pertinente possible… On a utilisé le tableur et définit le type de graphique le mieux adapté. On a comparé alors à la réalité…(voir vidéo)

Une autre activité, plus traditionnelle, consistait en l’exploitation de documents. Des exercices mathématiques ponctuaient chaque thème (cliquez pour accéder à l’activité “Déchets plastiques dans l’Océan”).

En musique, nous avons utilisé un rap créé par des jeunes de notre entourage (rap 1)… On a gardé la musique sans la voix (rap 2) et les élèves ont inventé et adapté des paroles…

Ressources pédagogiques utilisées  : Visio conférence pendant la Fête de la Science + film reportage

Ce qui a marché : Très bien fonctionné! Mis en place d’un compte google drive pour la classe afin que les élèves puissent poursuivre le travail de montage à la maison. La réalisation de vidéos a particulièrement plu aux élèves mais chacun s’est investi différemment en fonction de ses envies.

Ce qui a été difficile : Manque de temps pour réaliser le montage des vidéos au collège.

Le conseil de l’enseignant : N’hésitez pas !

 

Comme un chercheur

Cartouche-M.MAgne-1718

Enseignant référent : Mr M.Magne du lycée Eugène Ronceray à Bezons

Problématique : Comment expliquer la mort des coraux à la manière d’un chercheur ?

Résumé

Le projet consiste à faire travailler des élèves de MPS en 2nde sur le thème des coraux tout en suivant l’équipage de TARA. Le projet a 2 grands objectifs: en apprendre plus sur les coraux et sur les causes de leur mort afin de sensibiliser les élèves au développement durable ainsi que découvrir l’activité d’un chercheur et des métiers liés à l’expédition scientifique TARA. Ils ont ainsi dû faire des recherches bibliographiques sur les coraux et les raisons de leur mort, penser et réaliser des expériences pour expliquer les causes de leur mort et enfin communiquer leurs travaux sous la forme de poster scientifique afin de présenter leurs résultats au cours d’un “congrès des élèves” avec l’équipe de Tara mais aussi au sein de leur groupe de classe.

Production finale

Poster scientifique (cliquez sur l’image pour y accéder en version pdf)

ExpPeda-1718-MMAgne-PosterCapture

Déroulé du projet

Références au programme : L’enseignement d’exploration « méthodes et pratiques scientifiques » permet aux élèves de découvrir différents domaines des mathématiques, des sciences physiques et chimiques, des sciences de la vie et de la Terre et des sciences de l’ingénieur. C’est aussi l’occasion de montrer l’apport et la synergie de ces disciplines pour trouver des réponses aux questions scientifiques que soulève une société moderne, d’en faire percevoir différents grands enjeux, et de donner les moyens de les aborder de façon objective.

Temporalité  : 1,5h par semaine en demi-groupe classe par semaine de Février à fin mai.

Descriptif des séances :

Séance 1 : recueil des conceptions initiales des élèves sur leur perception des coraux (ce que c’est, leur rôle, etc.), des raisons de leur morts et des problèmes que les élèves se posent sur les coraux. Noter aussi les questions qu’ils veulent envoyer à l’équipage de TARA. Leur présenter la mission TARA. Constitution des groupes de recherche de 2 à 4 chercheurs.

Séance 2/3 : A partir de leur conception initiale, réaliser une carte mentale permettant de regrouper leurs idées et leurs questions. L’ensemble de leurs questions seront tous les éléments auxquels il faudra répondre dans leur introduction et guidera leur recherche bibliographique guidées par les ressources données par TARA.
Visionnage ensemble de 2 vidéos (https://drive.google.com/drive/u/0/folders/0BxjuMAILFPGRVllQWWhvYzRSOXM
https://www.youtube.com/watch?v=7s8IgEiVqog) réalisées par TARA pour leur apporter des premiers éléments de réponses à leurs questions et pour les entrainer à la prise de note.
Puis recherches personnelles pour compléter les éléments manquants.
A la fin mise en commun de ce qu’ils ont appris à l’issue de leurs recherches, puis identification des causes possible de leur mort, puis enfin formulation de problème d’étude à partir de ces causes identifiées.

Séances 4/5/6 :
Les élèves pensent et conçoivent des expériences pour répondre à leurs problèmes d’études:
Comment l’augmentation de la concentration en CO2 atmosphérique impacte-t-elle l’acidité des océans?
Comment l’augmentation de l’acidité des océans impacte-t-elle la stabilité des squelettes calcaires des différents organismes marins?
Comment l’augmentation de la température influence-t-elle la montée du niveau des océans?
Comment l’augmentation de la température influence-t-elle la croissance des algues symbiotiques des coraux?
Comment l’augmentation ou la diminution de la luminosité (à cause d’une pollution locale) influence-t-elle la croissance des algues symbiotiques des coraux?

Séances 6/7 : Production de poster numérique à partir d’un modèle donné sous power point et préparation de l’oral de présentation.

Séance 8 : présentation de leur poster.

Ressources pédagogiques utilisées  : Vidéo conférence avec un chercheur du CRIOBE et directeur de recherche CNRS : https://drive.google.com/drive/u/0/folders/0BxjuMAILFPGRVllQWWhvYzRSOXM

- Le blanchissement corallien expliqué: L’histoire d’un corail plus ancien que le capitaine Cook

- Questions réponses à toutes vos questions (ou presque) sur les coraux :

https://oceans.taraexpeditions.org/wp-content/uploads/2017/06/TaraPacific-FAQ-lowresol.pdf

- Emission “C’est pas sorcier: Récifs coralliens : trésor en péril !”: https://www.youtube.com/watch?v=ThosnJL1sho

-Articles scientifiques
Sur l’effet de l’acidification des océans :

https://tel.archives-ouvertes.fr/tel-00925830/document

https://www.cbd.int/doc/publications/cbd-ts-46-fr.pdf

Température et luminosité :

http://svt.ac-noumea.nc/IMG/pdf/sujetbacnc-fevrier2018.pdf

https://academic.oup.com/pcp/article/45/2/251/1814994

acidification des océans :

https://oceans.taraexpeditions.org/wp-content/uploads/2016/09/TARAPACIFIC-FICHESLYCEE.pdf

acidification et calcaire :

https://oceans.taraexpeditions.org/wp-content/uploads/2014/06/ficheeducvfacidificationoceans.pdf

https://wwz.ifremer.fr/L-ocean-pour-tous/Nos-ressources-pedagogiques/Comprendre-les-oceans/Ocean-et-climat/Desoxygenation-et-acidification-des-oceans-comment-ca-marche

https://oceans.taraexpeditions.org/wp-content/uploads/2017/03/fiche-documents-activit%C3%A9-10.pdf

https://oceans.taraexpeditions.org/wp-content/uploads/2016/06/Dossier-p%C3%A9dagogique-r%C3%A9cifs-coralliens-Web.pdf

Ce qui a marché : Le format avec beaucoup d’autonomie a bien fonctionné. Le fait de commencer par leurs conceptions initiales et de les utiliser ensuite comme guide pour leur recherche a permis de bien les impliquer dès le début car ils répondaient à leurs propres questions qui mises toutes ensembles étaient assez exhaustives. Puis l’accroche avec les vidéos sur la mission Tara, l’échange en direct avec Tara, les questions que l’on pouvait leur adresser ainsi que l’objectif du congrès final avec Tara étaient sources de motivation pour beaucoup d’entre eux.

Ce qui a été difficile : Le manque de temps a été un problème. Il aurait fallu y consacrer 2 trimestres entiers, surtout si ce projet est mené en fin d’année, avec les jours fériés, formations et bac blancs. L’idée étaient aussi de réaliser des “lab meeting” hebdomadaires où chaque semaine un groupe présentait l’avancée de leurs recherches mais nous ne l’avons pas fait faute de temps. Le temps de préparation de l’oral fût aussi réduit. Prévoir plutôt entre 10 et 12 séances.

Le conseil de l’enseignant : Vas-y fonce!

 

Instruments de mesure en lien avec TARA

Cartouche-B.Sevenet-1718

Enseignant référent : Mme B.Sévenet, du collège Marie Curie à Paris

Problématique : Quels seraient les carnets de laboratoire d’instruments potentiellement présents (ou non) sur le bateau Tara ?

Résumé

Réalisation de carnets de laboratoire autour d’instruments de mesure fictifs ou réels présents sur le bateau tara pendant leur expédition dans le Pacifique. Les élèves ont travaillé toute l’année sur les carnets de labo transmis par Tara et s’en sont inspirés pour créer leurs propres carnets de labo, autour d’instruments réels ou imaginaires.

Production finale

Réalisation des carnets de laboratoire, présentés lors du congrès de Tara (retrouvez le carnet en entier, sous format pdf en cliquant ici).

ExpPeda-1718-BSevenet-Interoscope-1 ExpPeda-1718-BSevenet-Interoscope-2

Déroulé du projet

Temporalité  : Travail épisodique aléatoire en classe, et recherches à la maison

Descriptif des séances : Séance 1 : lancement du projet, récolte des idées, choix des thèmes de carnets de labo, dans une matière.
Séance 2, 3, 4,… : travail en groupes au CDI, en support des recherches faites préalablement à la maison
Séance 5 : présentation dans la classe des carnets en voie d’aboutissement
Séances 6 et 7 : préparation de la présentation orale lors du Congrès, avec les élèves concernés.!

Ressources pédagogiques utilisées  : Carnets de Laboratoires et Site Coulisses de laboratoires ; Différentes ressources du site utilisées par les élèves chez eux.

Ce qui a marché : Chercher leur instrument à étudier, fictif ou réel, faire des choix en groupe, chercher les activités des carnets, mettre en place les ITW de scientifiques.

Ce qui a été difficile : Quelques élèves de 4è difficiles à mobiliser n’ont pas joué le jeu car cela demandait un travail certain.

Le conseil de l’enseignant : Très bonne idée de projet, les élèves ont beaucoup aimé (et appris) !

 

A bord, avec l’expédition TARA

Cartouche-MArdid

Enseignant référent : Mme M..Ardid, du lycée français de New-York aux Etats-Unis

Problématique : Pourquoi l’étude et la protection des coraux nous concernent-elles, nous qui vivons à NYC ?

Résumé

À partir d’une aventure virtuelle, les élèves imaginent, dans leurs écritures, qu’ils sont sur la goélette. De fait, nous avons étudié tout d’ abord un être vivant (le corail), sa protection, les dangers qui le fragilisent, l’écosystème, la géographie du Pacifique, comment les iles se forment…Nous avons, depuis janvier, un aquarium avec deux poissons clowns et 2 coraux dont les enfants s’ occupent tous les jours (tester la température, la salinité, la nourriture). Enfin, nous arrivons en fin de projet et les élèves ont décidé de bannir le plastique, ils militent à l’école pour les gourdes à la place des gobelets et le passage au composte.

Production finale

Créations de Moais en 3D et de maquettes de bateaux :

ExpPeda-20162017-MArdid-maquette2

 

Les actions des élèves, au sein de l’école : des gourdes pour ne plus utiliser de gobelets plastique, des sacs en tissu dont le logo a été créé par les enfants, un jour par semaine “déjeuner 0 déchet” et compostage.

ExpPeda-20162017-MArdid-sac

 

Quelques exposés et des émissions de radio : émission 1émission 2émission 3

ExpPeda-20162017-MArdid-Expose

Présentation à l’Assemblée des élèves :

ExpPeda-20162017-MArdid-Assemblee

Spectacle de fin d’année (cliquez sur l’image pour y accéder) :

ExpPeda-20162017-MArdid-Spectacle
 

Déroulé du projet

Références au programme : tous les détails dans ce document 

Temporalité  : de septembre à juin

Descriptif des séances : projet constant car il englobe lecture,écriture, sciences, géo…

ExpPeda-20162017-MArdid-Descriptif

Ressources pédagogiques utilisées  : les ressources de la BCD, mon petit quotidien, les sites américains, les cartes postales d’Echos d’Escale bien sûr, les vidéos “Dans le sillage de Tara Pacific” qui sont toujours un prétexte à écrire une nouvelle aventure…

Ce qui a marché : 100%. Je continue l’an prochain !

Ce qui a été difficile : Les réponses écrites sont trop longues à leur gout et ils arrêtent vite la lecture.

Le conseil de l’enseignant : Je n ai jamais vu des enfants s’ approprier ainsi un projet. Ils comprennent les enjeux et plus encore, ils prennent conscience de leur avenir et prennent des initiatives !

ExpPeda-20162017-MArdid-classe

 

Biodiversité Marine

Cartouche-NCayrol

Enseignant référent : Mr N.Cayrol, du lycée Rosa Luxembourg à Canet-en-Roussillon, dans l’académie de Montpellier

Problématique : Comment préserver la biodiversité marine ?

Résumé

Mise en place d’un bac tropical en classe en partenariat avec l’aquarium de Canet en Roussillon. Bouturage de coraux et mesure de leur croissance, modélisation mathématique de leur vitesse de croissance. Étude des paramètres physico-chimiques ayant une influence sur les coraux. Partenariat avec l’UPVD et le CRIOBE pour l’intervention de chercheurs lors de conférences au lycée. Suivi de la mission TARA PACIFIC par l’intervention de chercheurs ayant participé à la mission et mise en place d’un livret numérique par les élèves.

Production finale

Livret numérique par groupe (quelques extraits ci-dessous), présentation orale

ExpPeda-20162017-NCayrol-Production1ExpPeda-20162017-NCayrol-Production2

ExpPeda-20162017-NCayrol-Production3

Déroulé du projet

Temporalité  : 1h30 par semaine

Descriptif des séances : Travaux de groupe autour de l’aquarium, élaboration du livret numérique, conférence ou synthèse de la conférence.

Le détail de toutes le séances dans ce document.

Ressources pédagogiques utilisées  : Opération “Echos d’Escale” (photo du mois…) – Dossier pédagogique sur le corail

Ce qui a marché : Le suivi cartographique de la mission et le contact avec les chercheurs de la mission

Ce qui a été difficile : Echange en temps réel ne correspondant pas au créneau disponible avec les élèves

Le conseil de l’enseignant : Enrichissement collectif des élèves autour d’une problématique d’actualité.

 

A la manière de Tara, édition 2016-2017

Cartouche-NMahot

Enseignant référent : Mmes N. Mahot et L. Bideau, du lycée Jean Macé à Lanester, dans l’académie de Rennes.

Problématique : Comment mener une expédition scientifique à la manière de Tara ?

Résumé 

Avec deux groupes d’élèves de Seconde générale, en enseignement d’exploration Méthodes et Pratiques Scientifiques : sur une année scolaire, enchaîner les séances de travaux pratiques en sciences, des rencontres avec des intervenants extérieurs, des sorties pédagogiques, une sortie voile “expédition scientifique à la manière de Tara”.

ExpPeda-20162017-NMahotLBideau-SortieMer-1 ExpPeda-20162017-NMahotLBideau-SortieMer-2

Production finale

Diaporamas, padlet en projet, article dans le journal du lycée, sur le site web du lycée.

Découvrez le rapport final ici.

 

Déroulé du projet

Temporalité  : 1h30 par semaine sur l’année scolaire

Descriptif des séances : Travail interdisciplinaire : – en Mathématiques, travail autour du GPS et de la navigation…visite d’un musée de la navigation, rencontre avec un enseignant chercheur – en Physique Chimie, travail sur les paramètres de l’eau de mer, les outils de mesures…rencontre avec une océanographe – en SVT, travail sur les problématiques climatiques, l’acidification des océans, la biodiversité, le plancton, l’analyse ADN… visite de l’observatoire du plancton de Port-Louis. Sortie voile (5 élèves par bateau), 3 stations effectuées en une journée (au large de l’île de Groix + en rade de Lorient + au port) avec mesures turbidité, de températures, prélèvements d’eau et de plancton (Utilisation du matériel d’Océanopolis kits “Objectif plancton”). Observation des prélèvements de plancton le jour même à l’arrivée au port. Exploitations des résultats en classe. Un padlet est en cours d’élaboration pour la communication scientifique. Un padlet présentant Tara Expéditions a été réalisé en début d’année en classe de Français.

Ressources pédagogiques utilisées  : Articles de journaux Tara :  Tara junior n°3, Tara expé n°10, d’autres sur les gliders, la rosette, les micro-plastiques – Rencontre en classe avec X.Bougeard (présentation des expéditions passées et en cours)- Opération “Echos d’Escale” – Opération “Du Bateau au Labo”.

Ce qui a marché : Investissement, motivation des élèves

Ce qui a été difficile : Des travaux pratiques à modifier, à adapter…

Le conseil de l’enseignant : Nécessité de travailler en équipe de professeurs : beaucoup d’investissement. Prévoir des solutions pour diminuer le coût des activités pédagogiques en dehors du lycée.

 

Gestion de l’eau sur le bateau

Cartouche-GPages

Enseignant référent : Mr G.Pages, du collège Martin Luther King à Villiers le Bel, dans l’académie de Versailles.

Problématique : Que devient l’eau usée sur un bateau ?

Résumé

Réalisation de la maquette du bateau à l’échelle 1/40, puis travail sur les lieux de stockage de l’eau potable et le devenir des eaux usées à bord. -Réalisation d’un jeu sur l’eau : placer les 3 types de réservoirs dans la maquette à l’aide du mot du capitaine, d’un lexique et un schéma légendé sur le lexique naval. Es-tu prêt à devenir un taranaute ?

Production finale

Une maquette (credits : G.Pages) :

ExpPeda-20162017-GPages-maquette1

ExpPeda-20162017-GPages-maquette2

ExpPeda-20162017-GPages-maquette4

 

mais aussi un jeu et une vidéo (cliquez sur l’image ci-dessous dessus pour y accéder) :

ExpPeda-20162017-GPages-video

Déroulé du projet

Temporalité  : 1h par semaine sur une année

Descriptif des séances : Le lancement du projet a été réalisé avec une vidéo de Tara pour présenter le projet scientifique puis présentation du voyage en 2017, et pour finir distribution du journal de Tara Junior n°3. Pour les séances en classe, les élèves travaillaient en groupent de 4 à 5 élèves sur des thèmes (l’histoire de tara, l’eau sur un bateau, fabriquer des prototypes, travail sur l’oral, réalisation de la maquette, réalisation d’un jeu sur l’eau, réalisation d’affiche).

Maths : travail sur les échelles et une visio – Musique : apprentissage d’une chanson sur l’eau avec toutes les classe de sixième – Arts plastique : des réalisations sur le thème de l’eau – Avec la documentaliste : travail sur la production de la vidéo et leur avatar.

Ressources pédagogiques utilisées  : Des vidéos de Tara, le dossier sur le voyage de l’eau sur Tara et des recherches sur internet.

Ce qui a marché : La réalisation de la maquette et l’enregistrement de la vidéo

Ce qui a été difficile : Impliquer les autres enseignants

Le conseil de l’enseignant : Il faut vérifier que les collègues des autres disciplines soient prêts à s’investir dans le projet.

 

Villon sur un bateau

Cartouche-CDeViti

Enseignant référent : Mr C.De Viti, du lycée François Villon à Paris, dans l’académie de Paris.

Problématique : Quelles sont les causes et les conséquences de l’acidification des océans ?

Résumé

Les élèves s’articulent autour de la constitution de mini-bureaux d’étude dont le travail (en autonomie) est géré par les élèves eux-mêmes. Toutes les deux semaines, des missions leur sont proposées autour de nombreux supports disponibles en ligne.

Production finale

Blog : https://vsubco.wordpress.com/

Compte twitter : https://twitter.com/VSUBTARA

Logo, Infographie (cliquez ici) et Vidéo (cliquez sur l’image ci-dessous pour y accéder)

ExpPeda-20162017-CDeViti-Video

Déroulé du projet

Temporalité  : 1h toutes les deux semaines pour les réunions

Descriptif des séances : Les élèves formaient des groupes de 4. Chaque mission prenait grosso modo deux ou trois heures de travail, bien sûr à répartir sur tous les éléments du groupe.

Les réunions sont l’occasion d’un point sur les missions en cours et servent à distribuer les prochaines missions.

Ressources pédagogiques utilisées  : Le cours de Terminale S en physique Chimie  - Dossier pédagogique de Tara “Océan & Climat” -La fiche de la plateforme Océan&Climat sur l’acidification – Ressources IFREMER -Ressources UNESCO  (“Acidification des océans”)

Ce qui a marché : le logo, la partie interview et vidéo

Ce qui a été difficile : le montage de la vidéo

Le conseil de l’enseignant : De s’inspirer de notre expérience de ces deux dernières années pour l’organisation du travail des élèves, de s’assurer qu’il a de bonnes compétences en bureautique (partage de documents…) et une connexion internet dans sa salle, vérifier s’il est prêt à faire du bénévolat.

 

La goélette TARA

Cartouche-VDorizzi

Enseignant référent : Mme V.Dorizzi, du collège St Exupéry à Vannes, dans l’académie de Rennes.

Problématique : Etudier l’ensemble du programme de 5ème en partant toujours d’une situation liée à Tara

Résumé

Nous avons suivi Tara, tous les mois. Nous avancions un petit bateau sur la carte et parlions du sujet d’études du mois, sans forcément faire un cours dessus si cela ne correspondait pas à ma progression.

Production finale

On avance sur la carte de Tara Pacific tous les mois en affichant la photo du mois, et en discutant autour de sa thématique.

Références au programme : tout le programme de 5ème en physique

Déroulé du projet

Temporalité  : 1.5 h/semaine

Descriptif des séances :

Toujours à partir d’une situation déclenchante à bord de Tara :

-l’électricien du bord constate une panne dans sa cabine : circuits série et dérivés

-la cuisinière part à terre faire du ravitaillement à vélo : conversions d’énergie

-iceberg en vue : changements d’état de l’eau…

La liste complète des séances dans ce document.

Ressources pédagogiques utilisées  : site web TaraExpéditions – opération “Echos d’Escale” – videos sur Tara trouvées sur Youtube – extraits de journaux télévisés…

Ce qui a marché : Elèves très impliqués, ce sont eux qui me parlent naturellement de Tara quand le sujet passe aux infos…je continue l’an prochain car Tara est partie 2 ans, en espérant clore le projet avec une visite de la goélette lors de son retour à Lorient.

Ce qui a été difficile : pas de problème.

Le conseil de l’enseignant : A faire sans problème, à condition d’être un passionné de voile et navigation !