La pollution par les plastiques des mers et océans

Cartouche-C.LeRoy-1718

Enseignant référent : Mme C.Leroy, du collège Evariste Galois à Montauban de Bretagne.

Problématique : La pollution par les plastiques, un enjeu majeur de santé publique ?

Résumé

Point de départ : Prise de conscience de l’omniprésence des plastiques dans notre vie quotidienne:
Enquête auprès des autres classes de 4ème/ Réalisation de graphiques/comparaison avec la réalité
Récolter les déchets plastique d’une classe sur 1 mois
Puis:
Différents travaux d’analyse de documents et résolution de problèmes en maths
Vidéo conférence avec une chercheuse de Tara
Fabrication de bio plastique en physique /chimie
Visite de la LPO et intervention d’une scientifique sur les conséquences des déchets plastique sur les animaux marins
Réalisation de travaux avec des bouteilles en plastique en arts plastiques
Réalisation d’un rap en musique
Réalisation d’interviews sur des thèmes en lien avec la pollution par les plastiques des mers et océans (Tournage en studio à la cité des Télécoms de Pleumeur Bodou)
Objectif final : Réaliser une vidéo du trajet d’un gobelet plastique du collège à l’océan…

Production finale

Vidéo (cliquez sur l’image pour visionner le film) :

ExpPeda-1718-CLeRoy-Film

 

Déroulé du projet

Références au programme :

- Maths: Gestion de données/Résolution de problèmes (Puissances de 10, échelles, repérage sur le globe, proportionnalité…)
- Chimie: Synthèse + équation, Fabrication de bioplastique
- Technologie: informatique: padlet/logiciel de montage vidéo
- Arts plastiques: la narration visuelle, qualités physiques des matériaux, transformation de la matière
- Musique: réalisation d’un rap
- Français: l’interview

Temporalité  : Projet sur l’année qui a nécessité beaucoup d’heures de travail

Descriptif des séances :

Difficile de décrire une séance type de travail. Selon la matière, elle a pu être très différente.

En maths, nous avons par exemple commencé par un questionnaire à destination des 4ème. L’exploitation s’est faite en classe par groupe de 4, il fallait rassembler toutes les données et les représenter de façon la plus pertinente possible… On a utilisé le tableur et définit le type de graphique le mieux adapté. On a comparé alors à la réalité…(voir vidéo)

Une autre activité, plus traditionnelle, consistait en l’exploitation de documents. Des exercices mathématiques ponctuaient chaque thème (cliquez pour accéder à l’activité “Déchets plastiques dans l’Océan”).

En musique, nous avons utilisé un rap créé par des jeunes de notre entourage (rap 1)… On a gardé la musique sans la voix (rap 2) et les élèves ont inventé et adapté des paroles…

Ressources pédagogiques utilisées  : Visio conférence pendant la Fête de la Science + film reportage

Ce qui a marché : Très bien fonctionné! Mis en place d’un compte google drive pour la classe afin que les élèves puissent poursuivre le travail de montage à la maison. La réalisation de vidéos a particulièrement plu aux élèves mais chacun s’est investi différemment en fonction de ses envies.

Ce qui a été difficile : Manque de temps pour réaliser le montage des vidéos au collège.

Le conseil de l’enseignant : N’hésitez pas !

 

Sensibilisation au problème de pollution

Cartouche-SLievin

Enseignant référent : Mr S.Liévin, de l’école primaire Ampère à Paris, dans l’académie de Paris.

Problématique : Comment réduire nos déchets ?

Résumé 

Amener les élèves à prendre conscience du monde qui les entoure et de la nécessité d’être vigilant à tout instant pour le préserver.

Production finale

Création d’une chanson éco-citoyenne (paroles + musique). Cliquez sur l’image ci-dessous pour y accéder.

ExpPeda-20162017-SLievin-chanson

 

Déroulé du projet

Temporalité  : 15 séances ventilées d’1,5Heure sur l’année avec un concert le 11/05/2017

Descriptif des séances : Création musicale avec des professionnels, dans le cadre de “La Fabrique à chansons de la SACEM”.

Ressources pédagogiques utilisées  : Site internet de TARA – Documentaires video coproduits par Tara - Magazines axés sur le développement durable tels que Eco-citoyenneté ou Passion céréales qu’on reçoit en classe.

Ce qui a marché : La création musicale

Ce qui a été difficile : La mise en place (ateliers…)

Le conseil de l’enseignant : Etre conscient du caractère chronophage de ce type de projet

 

Gestion de l’eau sur le bateau

Cartouche-GPages

Enseignant référent : Mr G.Pages, du collège Martin Luther King à Villiers le Bel, dans l’académie de Versailles.

Problématique : Que devient l’eau usée sur un bateau ?

Résumé

Réalisation de la maquette du bateau à l’échelle 1/40, puis travail sur les lieux de stockage de l’eau potable et le devenir des eaux usées à bord. -Réalisation d’un jeu sur l’eau : placer les 3 types de réservoirs dans la maquette à l’aide du mot du capitaine, d’un lexique et un schéma légendé sur le lexique naval. Es-tu prêt à devenir un taranaute ?

Production finale

Une maquette (credits : G.Pages) :

ExpPeda-20162017-GPages-maquette1

ExpPeda-20162017-GPages-maquette2

ExpPeda-20162017-GPages-maquette4

 

mais aussi un jeu et une vidéo (cliquez sur l’image ci-dessous dessus pour y accéder) :

ExpPeda-20162017-GPages-video

Déroulé du projet

Temporalité  : 1h par semaine sur une année

Descriptif des séances : Le lancement du projet a été réalisé avec une vidéo de Tara pour présenter le projet scientifique puis présentation du voyage en 2017, et pour finir distribution du journal de Tara Junior n°3. Pour les séances en classe, les élèves travaillaient en groupent de 4 à 5 élèves sur des thèmes (l’histoire de tara, l’eau sur un bateau, fabriquer des prototypes, travail sur l’oral, réalisation de la maquette, réalisation d’un jeu sur l’eau, réalisation d’affiche).

Maths : travail sur les échelles et une visio – Musique : apprentissage d’une chanson sur l’eau avec toutes les classe de sixième – Arts plastique : des réalisations sur le thème de l’eau – Avec la documentaliste : travail sur la production de la vidéo et leur avatar.

Ressources pédagogiques utilisées  : Des vidéos de Tara, le dossier sur le voyage de l’eau sur Tara et des recherches sur internet.

Ce qui a marché : La réalisation de la maquette et l’enregistrement de la vidéo

Ce qui a été difficile : Impliquer les autres enseignants

Le conseil de l’enseignant : Il faut vérifier que les collègues des autres disciplines soient prêts à s’investir dans le projet.