A la manière de Tara-Edition 2017-2018

Cartouche-L.Bideau-1718

Enseignant référent : Mmes N.Mahot, L.Bideau et V.Sépot, du lycée Jean Macé à Lanester

Problématique : Comment mener une expédition scientifique à la manière de Tara ?

Résumé

Lundi 14 mai, 29 élèves de seconde générale du lycée Jean Macé de Lanester ont participé à une expédition scientifique en mer. A bord de voiliers de l’UCPA, 5 équipages ont réalisé des mesures physiques, des prélèvements d’eau de mer et de plancton : 4 stations par bateau ont été effectuées entre le port de Lorient, la rade et l’île de Groix, afin de pouvoir étudier l’influence de différents facteurs sur le système biologique marin. Toutes les données scientifiques ont été analysées en classe, dans les laboratoires de sciences, en collaboration avec l’observatoire du plancton de Port-Louis. Cette sortie marine clôt le travail de toute une année scolaire associant Mathématiques, Biologie et Physique-Chimie, en collaboration avec la section Plasturgie du lycée pour la conception des matériels de prélèvement.Des séances de travaux pratiques et des sorties, associant Mathématiques, Biologie et Physique-Chimie ont permis d’étudier notamment :
-Les trajectoires, les outils de navigation anciens et récents.
-Les paramètres physico-chimiques marins.
-La découverte du plancton et les phénomènes de réchauffement et d’acidification…
-Des intervenants (ingénieurs, chercheurs) sont également venus partager leurs connaissances avec les élèves.
Cette action pédagogique devrait permettre de donner aux élèves le goût des carrières scientifiques comme celles des membres de l’expédition Tara Pacific.

ExpPeda-1718-LBideau-photo2ExpPeda-1718-LBideau-photo1ExpPeda-1718-LBideau-photo3

Production finale

Articles pour le journal du lycée et le site web du lycée réalisés par les élèves.

Dossier bilan très complet (à télécharger ici).

Déroulé du projet

Références au programme : SVT : Enjeux planétaires contemporains – Physique Chimie : Eau et Environnement (TS spé)

Temporalité  : 1h30 hebdomadaire toute l’année scolaire

Descriptif des séances : A chaque séance, résoudre une problématique en lien avec l’expédition scientifique à mener entre Lorient et Groix. (Exemples : contexte scientifique /pourquoi cette expédition? – Comment ? préparation : trajectoires, navigation, matériels à préparer – Mesures à effectuer etc…)

Ressources pédagogiques utilisées  : L’opération “Echos d’Escale”, L’opération “Du bateau au labo”, le stage inscrit au PAF (rencontre avec d’autres enseignants et l’équipe de Tara éducation)…

Ce qui a marché : L’implication des élèves dans ce projet a été bonne, grâce à l’autonomie laissée aux “équipages” pour effectuer les recherches, les préparatifs.

Ce qui a été difficile : L’organisation des sorties pédagogiques, des interventions sont chronophages.

Le conseil de l’enseignant : Le travail en équipe pluridisciplinaire, le partage des tâches entre collègues sont essentiels. Pour motiver les élèves : leur laisser le temps de réfléchir à leur projet, leur permettre de s’impliquer grâce à la répartition des responsabilités…

Expédition sur la mare du collège

Cartouche-V.Kerleo-1718

Enseignant référent : Mme V.Kerléo du lycée La Source à Meudon.

Problématique : Comment évaluer la biodiversité et la qualité de l’eau de notre mare ?

Résumé

Les élèves avaient pour but d’évaluer la qualité de l’eau de la mare à l’aide d’analyses chimiques de l’eau mais aussi en effectuant un inventaire de la biodiversité planctonique du fond et de la surface de la mare. Le projet a été exposé à l’aide de graphiques, photographies du plancton et montage vidéos. En conclusion, la qualité de l’eau de la mare est très bonne permettant le développement d’une bonne biodiversité planctonique surtout dans le fond de la mare plus riche en nourriture.

Production finale

power point avec vidéos (cliquez ici pour y accéder)

ExpPeda-1718-VKerleo-diapo 

Déroulé du projet

Références au programme : Acquisition de la démarche scientifique, biodiversité, maîtrise des techniques de laboratoire et des outils multimédias (TICE).

Temporalité  : 1h/semaine toute l’année.

Descriptif des séances : Prélèvement de l’eau puis analyses physico-chimiques, observation au microscope du plancton, utilisation d’un console pour les paramètres environnementaux, documentaires TARA, suivi de l’expédition grâce aux ressources du site internet.

ExpPeda-1718-VKerleo-photo1 ExpPeda-1718-VKerleo-photo2

Ressources pédagogiques utilisées  : Le kit plancton de l’opération “Du bateau au Labo”, comment fabriquer un filet à plancton, vidéo sur le filet manta, vidéos sur les différents métiers sur TARA, les documentaires TARA.

Ce qui a marché :  Oui je vais refaire le projet, les élèves choisiront leur sujet d’étude sur la mare. Les sorties ont plu (sur la base TARA et la conférence).

Ce qui a été difficile : L’observation du plancton est difficile car les microscopes ne sont pas assez performants, la sélection du plancton est difficile.

Le conseil de l’enseignant : De consulter le site TARA, que l’étude des données TARA prend du temps, mais que Pascaline est très à l’écoute et très efficace.

Découverte de Tara Expéditions

Cartouche-M.Flament-1718

Enseignant référent : Mr M.Flament, du centre de ressources et d’aquariophilie de l’Ecole Les Amandiers, à Paris.

Problématique : Que fait TARA dans le Pacifique ?

Résumé

La difficulté du projet était de faire découvrir aux enfants de l’école cette expédition sur les temps péri-scolaire, extra-scolaire et scolaire. Grace aux supports et actions pédagogiques (vidéo, direct, correspondance, congrès, expérience scientifique), les enfants ont pu découvrir les différents aspects de cette expédition ainsi que les précédentes. Ils ont mis en relation leurs découvertes avec Tara et ce que nous découvrons dans nos aquariums.

Production finale

Exposition des correspondances, Classe de mer, Séjour à la mer, Brigade des océans, exposition, présentation lors du congrès des élèves de TARA.

ExpPeda-1718-MFlament-expo

Déroulé du projet

Temporalité  : toute l’année, 1h30 par semaine en TAP et 1h par semaine avec le club d’aquariophilie

Descriptif des séances : Chaque séance démarrait par des nouvelles de Tara ou la préparation des questions. Les enfants pouvaient ensuite afficher les correspondances ou découvrir les dernières vidéos.

Ressources pédagogiques utilisées  : L’opération “Echos d’Escale”, Dossier pédagogique sur le Corail, Opération “Dans le sillage de Tara Pacific”, Vidéos Tara et Tara junior, directs avec le bateau.

Ce qui a marché : Je garderai la même base. J’approfondirai les différents dossiers pédagogiques. Concernant les élèves, les différents échanges ont été de vrai moteur (questions-réponses, direct, congrès).

Ce qui a été difficile : Il y a une masse d’information importante sur le site internet, la difficulté est de ne pas se perdre car il est compliqué d’aborder tout les sujets. Par exemple sur “echos d’escale”, tout les point n’ont pas été traités.

Le conseil de l’enseignant : Fonce, c’est génial !

 

Le thermomètre

Cartouche-ACBennetot-1718

Enseignant référent : Mme A.-C. Bennetot, du collège Louis Braille à Esbly

Problématique : Le thermomètre : Qui, quand l’a-t-on découvert ? Comment fonctionne-t-il et quelle est son utilisation sur la goélette ?

Résumé

Dans le cadre d’un projet Sciences au niveau 6ème, nous avons exploré le thermomètre et le microscope en SVT, l’appareil photo et le GPS en technologie, la règle et l’horloge en sciences physiques à l’aide des carnets de labos. Les élèves ont décidé de faire un film pour informer et apprendre sur le thermomètre. Le message à faire passer dans ce film était : l’objet existe depuis longtemps, il s’est amélioré au cours des années et on l’utilise actuellement dans la vie quotidienne comme dans les laboratoires de recherche. Le film comprend plusieurs parties : l’histoire du thermomètre, les unités, son principe, les thermomètres aujourd’hui, l’effet windchill, son utilisation sur Tara.

Production finale

Vidéo (cliquez sur l’image pour accéder au film complet) :

ExpPeda-1718-ACBennetot-Video

Déroulé du projet

Temporalité  : 1h avant chaque vacances scolaires pour étudier l’objet, puis travail personnel des élèves. Pour le film 1h par semaine pendant 6 semaines (sans compter le montage).

Descriptif des séances :

Première séance : découverte du projet en salle informatique, où chercher les informations
Deuxième séance : les expériences proposées dans le carnet
Troisième séance : réunion avec les élèves volontaires au CDI pour savoir la forme que prendrait la restitution –> choix d’une vidéo, puis réflexion sur le synopsis
Autres séances –> répartition des recherches : histoire du thermomètre, les unités utilisées aujourd’hui, les thermomètres actuels (principe du thermomètre électronique), le principe, l’effet winchill, l’utilisation des thermomètres sur Tara. Recherche des informations sur le site de Tara ou autres
–> Le storyboard : découpage de la vidéo avec les dialogues
–> l’enregistrement et le tournage
Le montage a été réalisé par un élève et surtout par la professeure documentaliste

Ressources pédagogiques utilisées  : L’opération ” Coulisses de labo” avec les carnets de labo principalement.

Ce qui a marché : Oui je le referai à l’identique car tout a bien fonctionné, d’ailleurs les élèves sont partants pour refaire une vidéo sur le microscope, mais nous n’avons pas eu le temps (nous la ferons à la prochaine rentrée scolaire). Ce qui a le plus plu aux élèves est la réalisation de la vidéo (choisir les images, ce qui allait être dit puis de s’enregistrer.

Ce qui a été difficile : Trouver le créneau pour réunir les élèves volontaires des trois classes de sixième que j’avais en charge.

Le conseil de l’enseignant : Les élèves sont très enthousiastes quand on leur présente un projet et prennent du temps sur leur récréation pour le mener à bien, alors lancez-vous !

Tri des déchets et préservation de la biodiversité

Cartouche-P.Cheney-1718

Enseignant référent : Mme P.Cheney, de l’école élémentaire du château des Rentiers à Paris

Problématique : Comment agir dans l’école et au quotidien contre le changement climatique?

Résumé

Le projet comporte plusieurs volets. Voici les 3 volets principaux.
* Trier à la cantine :
Chaque élève de l’école est acteur : chacun doit veiller à ne pas gaspiller et chacun trie ses déchets sur son plateau après son repas. Les élèves de ma classe ont formé tous les élèves de l’école sur les enjeux liés à ce tri et 2 élèves supervisent le tri à la cantine chaque jour. Les déchets biodégradables sont regroupés dans l’assiette et les emballages sur un coin du plateau. Il ne doit pas rester de pain. Depuis peu, d’autres écoles du 13ème font maintenant le tri sur ce modèle.
* Connaitre et avoir envie de protéger l’océan en échangeant avec l’équipe de Tara : visioconférences, documentaires, congrès.
* Préserver la biodiversité :
Tous les élèves de l’école ont participé à une collecte de peluches pour recyclage. L’ argent collecté a été versé à une association de protection des grands singes, menacés de disparaitre. Des ateliers ont été réalisés par des chercheurs pour sensibiliser les élèves à la déforestation, aux espèces menacées et aux gestes quotidiens de consommation qui permettent de protéger les grands singes.

Production finale

Réalisation d’une exposition et d’une vidéo, labellisation, participation au congrès des élèves de Tara, présentation aux parents.

ExpPeda-1718-PCheney-Expo1ExpPeda-1718-PCheney-Expo3 ExpPeda-1718-PCheney-Expo2ExpPeda-1718-PCheney-Expo4

Déroulé du projet

Références au programme : Dans les programmes de sciences, géographie et EMC apparaissent beaucoup d’éléments de programme en lien avec ce projet.

Temporalité  : 1 heure par semaine toute l’année. Thématiques plus concentrées à certaines périodes.

Descriptif des séances : Travail sur des bases documentaires, échanges oraux et débats, traces écrites.

Ressources pédagogiques utilisées  : L’opération “Echos d’escale”, les documentaires, les visioconférences et les carnets de labo.
+ Eco-écoles,  partenaires scientifiques, La main à la pâte

Ce qui a marché : Les partenariats et échanges avec des scientifiques ou autres acteurs nourrissent beaucoup et crédibilisent les projets. Ils plaisent beaucoup aux élèves.

Ce qui a été difficile : La responsabilisation n’est pas innée pour tous.

Le conseil de l’enseignant : L’entrée en matière est capitale. Une réelle conscience des enjeux et une découverte approfondie des conséquences de la pollution et du changement climatique sont des facteurs clés pour permettre aux élèves, de manière quasi naturelle, de s’engager dans des actions concrètes. L’engagement est un point crucial. Par ailleurs, un projet au long court, avec des connexions entre les enseignements et un rattachement permanent au sens des actions entreprises, aux enjeux, et une responsabilisation forte des élèves permettent de porter des fruits durables.

 

La pollution par les plastiques des mers et océans

Cartouche-C.LeRoy-1718

Enseignant référent : Mme C.Leroy, du collège Evariste Galois à Montauban de Bretagne.

Problématique : La pollution par les plastiques, un enjeu majeur de santé publique ?

Résumé

Point de départ : Prise de conscience de l’omniprésence des plastiques dans notre vie quotidienne:
Enquête auprès des autres classes de 4ème/ Réalisation de graphiques/comparaison avec la réalité
Récolter les déchets plastique d’une classe sur 1 mois
Puis:
Différents travaux d’analyse de documents et résolution de problèmes en maths
Vidéo conférence avec une chercheuse de Tara
Fabrication de bio plastique en physique /chimie
Visite de la LPO et intervention d’une scientifique sur les conséquences des déchets plastique sur les animaux marins
Réalisation de travaux avec des bouteilles en plastique en arts plastiques
Réalisation d’un rap en musique
Réalisation d’interviews sur des thèmes en lien avec la pollution par les plastiques des mers et océans (Tournage en studio à la cité des Télécoms de Pleumeur Bodou)
Objectif final : Réaliser une vidéo du trajet d’un gobelet plastique du collège à l’océan…

Production finale

Vidéo (cliquez sur l’image pour visionner le film) :

ExpPeda-1718-CLeRoy-Film

 

Déroulé du projet

Références au programme :

- Maths: Gestion de données/Résolution de problèmes (Puissances de 10, échelles, repérage sur le globe, proportionnalité…)
- Chimie: Synthèse + équation, Fabrication de bioplastique
- Technologie: informatique: padlet/logiciel de montage vidéo
- Arts plastiques: la narration visuelle, qualités physiques des matériaux, transformation de la matière
- Musique: réalisation d’un rap
- Français: l’interview

Temporalité  : Projet sur l’année qui a nécessité beaucoup d’heures de travail

Descriptif des séances :

Difficile de décrire une séance type de travail. Selon la matière, elle a pu être très différente.

En maths, nous avons par exemple commencé par un questionnaire à destination des 4ème. L’exploitation s’est faite en classe par groupe de 4, il fallait rassembler toutes les données et les représenter de façon la plus pertinente possible… On a utilisé le tableur et définit le type de graphique le mieux adapté. On a comparé alors à la réalité…(voir vidéo)

Une autre activité, plus traditionnelle, consistait en l’exploitation de documents. Des exercices mathématiques ponctuaient chaque thème (cliquez pour accéder à l’activité “Déchets plastiques dans l’Océan”).

En musique, nous avons utilisé un rap créé par des jeunes de notre entourage (rap 1)… On a gardé la musique sans la voix (rap 2) et les élèves ont inventé et adapté des paroles…

Ressources pédagogiques utilisées  : Visio conférence pendant la Fête de la Science + film reportage

Ce qui a marché : Très bien fonctionné! Mis en place d’un compte google drive pour la classe afin que les élèves puissent poursuivre le travail de montage à la maison. La réalisation de vidéos a particulièrement plu aux élèves mais chacun s’est investi différemment en fonction de ses envies.

Ce qui a été difficile : Manque de temps pour réaliser le montage des vidéos au collège.

Le conseil de l’enseignant : N’hésitez pas !

 

Comme un chercheur

Cartouche-M.MAgne-1718

Enseignant référent : Mr M.Magne du lycée Eugène Ronceray à Bezons

Problématique : Comment expliquer la mort des coraux à la manière d’un chercheur ?

Résumé

Le projet consiste à faire travailler des élèves de MPS en 2nde sur le thème des coraux tout en suivant l’équipage de TARA. Le projet a 2 grands objectifs: en apprendre plus sur les coraux et sur les causes de leur mort afin de sensibiliser les élèves au développement durable ainsi que découvrir l’activité d’un chercheur et des métiers liés à l’expédition scientifique TARA. Ils ont ainsi dû faire des recherches bibliographiques sur les coraux et les raisons de leur mort, penser et réaliser des expériences pour expliquer les causes de leur mort et enfin communiquer leurs travaux sous la forme de poster scientifique afin de présenter leurs résultats au cours d’un “congrès des élèves” avec l’équipe de Tara mais aussi au sein de leur groupe de classe.

Production finale

Poster scientifique (cliquez sur l’image pour y accéder en version pdf)

ExpPeda-1718-MMAgne-PosterCapture

Déroulé du projet

Références au programme : L’enseignement d’exploration « méthodes et pratiques scientifiques » permet aux élèves de découvrir différents domaines des mathématiques, des sciences physiques et chimiques, des sciences de la vie et de la Terre et des sciences de l’ingénieur. C’est aussi l’occasion de montrer l’apport et la synergie de ces disciplines pour trouver des réponses aux questions scientifiques que soulève une société moderne, d’en faire percevoir différents grands enjeux, et de donner les moyens de les aborder de façon objective.

Temporalité  : 1,5h par semaine en demi-groupe classe par semaine de Février à fin mai.

Descriptif des séances :

Séance 1 : recueil des conceptions initiales des élèves sur leur perception des coraux (ce que c’est, leur rôle, etc.), des raisons de leur morts et des problèmes que les élèves se posent sur les coraux. Noter aussi les questions qu’ils veulent envoyer à l’équipage de TARA. Leur présenter la mission TARA. Constitution des groupes de recherche de 2 à 4 chercheurs.

Séance 2/3 : A partir de leur conception initiale, réaliser une carte mentale permettant de regrouper leurs idées et leurs questions. L’ensemble de leurs questions seront tous les éléments auxquels il faudra répondre dans leur introduction et guidera leur recherche bibliographique guidées par les ressources données par TARA.
Visionnage ensemble de 2 vidéos (https://drive.google.com/drive/u/0/folders/0BxjuMAILFPGRVllQWWhvYzRSOXM
https://www.youtube.com/watch?v=7s8IgEiVqog) réalisées par TARA pour leur apporter des premiers éléments de réponses à leurs questions et pour les entrainer à la prise de note.
Puis recherches personnelles pour compléter les éléments manquants.
A la fin mise en commun de ce qu’ils ont appris à l’issue de leurs recherches, puis identification des causes possible de leur mort, puis enfin formulation de problème d’étude à partir de ces causes identifiées.

Séances 4/5/6 :
Les élèves pensent et conçoivent des expériences pour répondre à leurs problèmes d’études:
Comment l’augmentation de la concentration en CO2 atmosphérique impacte-t-elle l’acidité des océans?
Comment l’augmentation de l’acidité des océans impacte-t-elle la stabilité des squelettes calcaires des différents organismes marins?
Comment l’augmentation de la température influence-t-elle la montée du niveau des océans?
Comment l’augmentation de la température influence-t-elle la croissance des algues symbiotiques des coraux?
Comment l’augmentation ou la diminution de la luminosité (à cause d’une pollution locale) influence-t-elle la croissance des algues symbiotiques des coraux?

Séances 6/7 : Production de poster numérique à partir d’un modèle donné sous power point et préparation de l’oral de présentation.

Séance 8 : présentation de leur poster.

Ressources pédagogiques utilisées  : Vidéo conférence avec un chercheur du CRIOBE et directeur de recherche CNRS : https://drive.google.com/drive/u/0/folders/0BxjuMAILFPGRVllQWWhvYzRSOXM

- Le blanchissement corallien expliqué: L’histoire d’un corail plus ancien que le capitaine Cook

- Questions réponses à toutes vos questions (ou presque) sur les coraux :

https://oceans.taraexpeditions.org/wp-content/uploads/2017/06/TaraPacific-FAQ-lowresol.pdf

- Emission “C’est pas sorcier: Récifs coralliens : trésor en péril !”: https://www.youtube.com/watch?v=ThosnJL1sho

-Articles scientifiques
Sur l’effet de l’acidification des océans :

https://tel.archives-ouvertes.fr/tel-00925830/document

https://www.cbd.int/doc/publications/cbd-ts-46-fr.pdf

Température et luminosité :

http://svt.ac-noumea.nc/IMG/pdf/sujetbacnc-fevrier2018.pdf

https://academic.oup.com/pcp/article/45/2/251/1814994

acidification des océans :

https://oceans.taraexpeditions.org/wp-content/uploads/2016/09/TARAPACIFIC-FICHESLYCEE.pdf

acidification et calcaire :

https://oceans.taraexpeditions.org/wp-content/uploads/2014/06/ficheeducvfacidificationoceans.pdf

https://wwz.ifremer.fr/L-ocean-pour-tous/Nos-ressources-pedagogiques/Comprendre-les-oceans/Ocean-et-climat/Desoxygenation-et-acidification-des-oceans-comment-ca-marche

https://oceans.taraexpeditions.org/wp-content/uploads/2017/03/fiche-documents-activit%C3%A9-10.pdf

https://oceans.taraexpeditions.org/wp-content/uploads/2016/06/Dossier-p%C3%A9dagogique-r%C3%A9cifs-coralliens-Web.pdf

Ce qui a marché : Le format avec beaucoup d’autonomie a bien fonctionné. Le fait de commencer par leurs conceptions initiales et de les utiliser ensuite comme guide pour leur recherche a permis de bien les impliquer dès le début car ils répondaient à leurs propres questions qui mises toutes ensembles étaient assez exhaustives. Puis l’accroche avec les vidéos sur la mission Tara, l’échange en direct avec Tara, les questions que l’on pouvait leur adresser ainsi que l’objectif du congrès final avec Tara étaient sources de motivation pour beaucoup d’entre eux.

Ce qui a été difficile : Le manque de temps a été un problème. Il aurait fallu y consacrer 2 trimestres entiers, surtout si ce projet est mené en fin d’année, avec les jours fériés, formations et bac blancs. L’idée étaient aussi de réaliser des “lab meeting” hebdomadaires où chaque semaine un groupe présentait l’avancée de leurs recherches mais nous ne l’avons pas fait faute de temps. Le temps de préparation de l’oral fût aussi réduit. Prévoir plutôt entre 10 et 12 séances.

Le conseil de l’enseignant : Vas-y fonce!

 

A la découverte des Océans

Cartouche-C.Laforest-1718

Enseignant référent : Mme C.Laforest, du collège Jules Ferry à Ste Geneviève des bois

Problématique : Pourquoi faut-il protéger les océans?

Résumé

Après un cours tout au long de l’année portant sur divers problèmes planétaires (réchauffement climatique, acidification des océans, fonte des glaciers…), l’objectif était de réinvestir les notions vues en construisant un jeu dont les seuls éléments imposés sont : le sujet est l’océan, il faut y introduire des questions pour réinvestir les notions du cours.

Production finale

Jeux de société sur les Océans

ExpPeda-1718-CLaforest-Jeu1ExpPeda-1718-CLaforest-Jeu5 ExpPeda-1718-CLaforest-Jeu4 ExpPeda-1718-CLaforest-Jeu3 ExpPeda-1718-CLaforest-Jeu2

Déroulé du projet

Références au programme : ”La planète Terre, l’environnement et l’action humaine”

Temporalité  : 1 à 3 h par semaine sur les 2 à 3 dernières semaines de l’année.

Descriptif des séances : Les élèves sont en autonomie après avoir expliqué l’objectif de base. Ils sont en groupe et à partir d’un planisphère vierge, ils fabriquent leur propre plateau de jeu et invente leurs propres règles. Pour trouver les questions du jeu, un accompagnement plus approfondi des élèves est nécessaire.

Ressources pédagogiques utilisées  : Dossiers pédagogiques sur le corail et le climat/océan, Opération “Echos d’Escale”

Ce qui a marché : Cette activité plait beaucoup aux élèves. Cela fait appel à diverses compétences (ce qui s’avère être très bien adapté aux élèves EPI). Ils ont aimé faire appel à leur imagination, et réinvestir les notions de cours qui prenaient une dimension plus légère et plus agréable pour eux.

Ce qui a été difficile : La gestion du temps n’est pas facile, car cela demande du temps (ceci dit, certains élèves ont voulu rentrer chez eux avec leur jeu, d’autres viennent le chercher pour exploiter leur heures de permanence).

Le conseil de l’enseignant : Trouver un bon support ou une bonne méthode pour que la construction du plateau de jeu ne soit pas trop chronophage sur l’ensemble de l’activité.

 

Instruments de mesure en lien avec TARA

Cartouche-B.Sevenet-1718

Enseignant référent : Mme B.Sévenet, du collège Marie Curie à Paris

Problématique : Quels seraient les carnets de laboratoire d’instruments potentiellement présents (ou non) sur le bateau Tara ?

Résumé

Réalisation de carnets de laboratoire autour d’instruments de mesure fictifs ou réels présents sur le bateau tara pendant leur expédition dans le Pacifique. Les élèves ont travaillé toute l’année sur les carnets de labo transmis par Tara et s’en sont inspirés pour créer leurs propres carnets de labo, autour d’instruments réels ou imaginaires.

Production finale

Réalisation des carnets de laboratoire, présentés lors du congrès de Tara (retrouvez le carnet en entier, sous format pdf en cliquant ici).

ExpPeda-1718-BSevenet-Interoscope-1 ExpPeda-1718-BSevenet-Interoscope-2

Déroulé du projet

Temporalité  : Travail épisodique aléatoire en classe, et recherches à la maison

Descriptif des séances : Séance 1 : lancement du projet, récolte des idées, choix des thèmes de carnets de labo, dans une matière.
Séance 2, 3, 4,… : travail en groupes au CDI, en support des recherches faites préalablement à la maison
Séance 5 : présentation dans la classe des carnets en voie d’aboutissement
Séances 6 et 7 : préparation de la présentation orale lors du Congrès, avec les élèves concernés.!

Ressources pédagogiques utilisées  : Carnets de Laboratoires et Site Coulisses de laboratoires ; Différentes ressources du site utilisées par les élèves chez eux.

Ce qui a marché : Chercher leur instrument à étudier, fictif ou réel, faire des choix en groupe, chercher les activités des carnets, mettre en place les ITW de scientifiques.

Ce qui a été difficile : Quelques élèves de 4è difficiles à mobiliser n’ont pas joué le jeu car cela demandait un travail certain.

Le conseil de l’enseignant : Très bonne idée de projet, les élèves ont beaucoup aimé (et appris) !

 

Conférence sur la pollution marine

Cartouche-HTexereau

Enseignant référent : Mme H.Texereau, du collège Montessori Armorique à Larmor-Baden

Problématique : Quelles sont les causes et les conséquences de la pollution marine ?

Résumé

Organisation d’une mini-conférence sur la pollution marine. Définition des pollutions et recherches, synthèse, écriture de la conférence. + Ramassage de déchets sur la plage.

Production finale

Conférence devant de jeunes élèves du village et devant les parents d’élèves.

Déroulé du projet

Temporalité  : 2h par semaine pendant 2 trimestres, et un peu plus sur la fin

Descriptif des séances : Travail de recherches par groupe. Synthèses. Exposés.

Ressources pédagogiques utilisées  : L’opération “Echos d’Escale”

Ce qui a marché : La mise en place de la conférence a été un succès.

Ce qui a été difficile : Travailler plus en amont sur les objectifs pédagogiques et les moyens utilisés afin d’impliquer le groupe entier (éviter le décrochage).

Le conseil de l’enseignant : Il faut bien préparer le projet en amont et savoir où l’on va.

 

Album Jeunesse

Cartouche-PRobe

Enseignant référent : Mme P.Robe, du collège Robespierre à St Pol sur Mer, dans l’académie de Lille

Problématique : Quelles menaces pèsent sur les océans ? Comment les protéger ?

Résumé 

Les élèves de 5ème ont réalisé, en groupe, un album jeunesse qui a pour but de sensibiliser aux menaces qui pèsent sur les océans. Des pistes de solutions possibles ou envisagées ont parfois été développées, fonction des groupes.

Production finale

Réalisation d’un album jeunesse (textes et illustrations)

Déroulé du projet

Références au programme : géographie 5e : le changement global et ses principaux effets géographiques

Temporalité  : 2e et 3e trimestres

Descriptif des séances : Les cours apportaient aux élèves les connaissances nécessaires pour comprendre la problématique. Le professeur de français a étudié en parallèle “l’Héritage d’Anna” de Jostein Gaarder. Des séances en salle pupitre afin d’y mener des recherches ont aussi été proposées ainsi que des séances communes géographie-français pour réaliser les albums. La plupart des travaux ont été réalisés en groupes.

Ressources pédagogiques utilisées  : Les échanges lors des visioconférences avec les membres d’équipage du Tara (Opération “Dans le sillage de Tara Pacific”). Les photos envoyées par les membres d’équipage (Opération “Echos d’Escale”). Les fiches ressources Tara “Un océan sous pression”  - “pollution des océans” – “gestion des déchets de l’énergie sur la base Tara Arctic” – “biodiversité marine en déclin” – “l’océan, thermostat de la planète”. Le dossier pédagogique Tara “les déchets plastiques ”

+ Mohabi, L’Héritage d’Anna, les ressources en ligne du site Nausicaa, National Geographic : Vivre sur une planète plus chaude, Compte-rendu de la COP 21, “Blessures de mer” de Yann Rigaud.

Ce qui a marché : Les échanges de questions réponses avec Tara – le lien avec la personne ressources de Tara – les visioconférences avec Tara.

Ce qui a été difficile : Les visioconférences, car tous les élèves ne sont pas disponibles à ce moment-là.

Le conseil de l’enseignant : Tara est une support très intéressant pour étudier les océans.

 

Tara Pacific, l’expédition fantastique

Cartouche-BGenet

Enseignant référent : B.Genet, du collège Jules Lesquier à Plérin, de l’académie de Rennes

Problématique : Suivre l’expédition Tara pour s’enrichir des découvertes scientifiques mais aussi de l’aspect “aventure et voyage”, afin de produire des documents scientifiques et des récits fantastiques.

Résumé 

Tout au long de l’année, nous suivons Tara et utilisons les informations scientifiques proposées dans les dossiers pédagogiques. Cela nous conduit à faire nos propres expériences dans notre environnement proche. Nous échangeons par mail avec l’équipe à Paris et parfois avec les marins. L’expérience Tara a également servi pour produire des récits d’aventure.

Production finale

Des récits d’aventure et des padlets réalisés par chaque classe impliquée.

Découvrez un exemple de padlet (cliquez sur l’image pour y accéder ) :

ExpPeda-20162017-BGenet-padlet

 

Déroulé du projet

Temporalité  : variable

Descriptif des séances :

Séances sur le corail
Séances sur la biodiversité
Séances sur les écrits d’invention
Séances sur les plastiques

ExpPeda-20162017-BGenet-eleves2 ExpPeda-20162017-BGenet-eleves1

Ressources pédagogiques utilisées  : L’opération “Echos d’escale” et l’opération “Dans le sillage de Tara Pacific”. Le site web de Tara avec les actualités et le carnet de bord, ainsi que les vidéos sur la chaîne Youtube.

Ce qui a marché : le contact avec une expédition réelle

Ce qui a été difficile : coordonner les disciplines

Le conseil de l’enseignant : Faire le stage PAF de TARA

 

Réchauffement climatique et récifs coralliens

Cartouche-CDuchesnay

Enseignant référent : Mme C.Duchesnay, du lycée de Sainte Marie à Caen, dans l’académie de Caen.

Problématique : Comment le réchauffement climatique impacte-t-il la vie des récifs coralliens ?

Résumé 

Les élèves ont étudié la biochimie des océans liée aux récifs coralliens. Ils ont travaillé en chimie sur le pH des océans, la solubilité du CO2, la salinité. En physique, ils ont travaillé sur l’absorption des différents rayonnements en fonction de la profondeur. En SVT, ils ont étudié la symbiose entre les polypes et les zooxanthelles.

Production finale

Les résultats de leur recherche et travaux pratiques ont abouti pour 1/3 des élèves à une présentation devant une classe de troisième, un autre 1/3 la création de livre numérique consultable sur Calaméo et le dernier 1/3 une exposition au CDI et aux portes ouvertes.

Les liens vers les livrets numériques et quelques extraits ci-dessous :

http://fr.calameo.com/read/0045444264ad641519d75 
http://fr.calameo.com/read/004544426021fae089863
http://fr.calameo.com/read/00454442658a0e92214b8
http://fr.calameo.com/read/00454442600c6b0ccde28

ExpPeda-20162017-CDuchesnay-livrenumerique4 ExpPeda-20162017-CDuchesnay-livrenumerique3 ExpPeda-20162017-CDuchesnay-livrenumerique2 ExpPeda-20162017-CDuchesnay-livrenumerique1

L’exposition :

ExpPeda-20162017-CDuchesnay-exposition

Déroulé du projet

Références au programme : En physique : les ondes électromagnétiques – en Chimie : la solubilité

Temporalité  : 1h20 par semaine sur deux trimestres

Descriptif des séances : Une semaine sur deux SVT ou sciences physiques; sous forme de recherche documentaire ou de TP, et ponctuellement une documentaliste pour les méthodes.

Ressources pédagogiques utilisées  : Opération “Dans le sillage de Tara Pacific” avec les réponses des scientifiques et les vidéos de TARA – la visite virtuelle du bateau – les ressources pédagogiques sur le site de TARA – Beaucoup des sites internet.

Ce qui a marché : Les échanges de questions réponses avec Tara – le lien avec la personne ressources de Tara – les visioconférences avec Tara.

Ce qui a été difficile : Les visioconférences, car tous les élèves ne sont pas disponibles à ce moment-là.

Le conseil de l’enseignant : Tara est une support très intéressant pour étudier les océans.

 

Mers et Océans

Cartouche-CLaforest

Enseignant référent : Mme C.Laforest, du collège Jules Ferry à Ste Geneviève des Bois, dans l’académie de Versailles.

Problématique : Pourquoi faut-il protéger les océans ?

Résumé

Etudier différents éléments dans le but d’expliquer l’importance des océans et de la vie dans les océans et ainsi expliquer pourquoi on doit les protéger. Ces éléments sont entre autre : l’équilibre courants océaniques/courants atmosphériques pour climat et météo, l’acidification des océans et les conséquences sur le vivant tel que les coraux, le réchauffement climatique et les conséquences sur le vivant, la pollution .. Tout ceci a été résumé lors de la réalisation d’une carte mentale par les élèves.

Production finale

Cartes mentales + dessins d’un récif corallien avec faune et flore des récif coralliens.

ExpPeda-20162017-CLaforest-cartementale-2 ExpPeda-20162017-CLaforest-cartementale-1 ExpPeda-20162017-CLaforest-dessincorail-1

Déroulé du projet

Références au programme : La Terre système dans le système solaire / Phénomènes météorologiques et climatiques / Risques naturels / Exploitation des ressources naturelles et action humaine

Temporalité  : Les EPI étant intégrés aux cours cela pris plusieurs mois, la réalisation production finale a pris environ 6h à 7h dans l’année.

Descriptif des séances :

1/  les cartes mentales :
- j’ai annoncé aux élèves que nous allions résumer la partie du cours regroupant les thèmes “la Terre dans le système solaire ” + “phénomènes météo et climatiques” + “risques naturels” + “exploitation des ressources naturelles et action humaine” sous forme de carte mentale dans le cadre de l’EPI “mers et océans”. L’objectif étant de montrer la méthode de la carte mentale afin de les faire raisonner autrement, je trouve que c’est une méthode intéressante et qui plait beaucoup à certains élèves selon leur manière de raisonner.
- Ils étaient en groupes de 4 élèves en moyenne (1 groupe par paillasse). Ils avaient un ensemble d’étiquettes que j’avais préparé moi même, ils devaient tout d’abord les rassembler de manière logique et ensuite essayer de trouver un lien entre ces étiquettes, sachant que l’étiquette “Tara” était le point de départ
- Je passais dans chaque groupe pour discuter et les aider à raisonner. Cela a pris 2h car très difficile d’aider de manière efficace en classe entière.
- Je craignais que cela soit difficile à réaliser mais j’ai été agréablement surprise par leur facilité à se souvenir et à réinvestir le cours. Beaucoup ont apprécié cette activité.

2/ les dessins :
- l’objectif à la base était de recréer dans une exposition un récif corallien pour y mettre en évidence sa biodiversité et sa fragilité. J’ai transformé l’exposition en dessin personnel, ce qui a d’ailleurs permis de mobiliser certains élèves qui se sentent moins à l’aise lors d’activités plus “intellectuelles”. D’ailleurs, beaucoup se sont investis activement, mais cette activité demandait beaucoup de temps que je n’ai pas pu donner (parfois 5 à 6h !!!). Le but était aussi de faire un lien avec la carte mentale.
- Avec les difficultés rencontrées par la saturation du collège et donc la difficulté à accéder aux salles informatiques (prises par des cours) , j’ai constitué des livrets avec des profils d’animaux (telles les planches utilisées par les plongeurs) et un profil de corail. Ils devaient donc dessiner leur propre récif corallien en y ajoutant ce qu’ils voulaient. Chaque être vivant devait être accompagné d’un numéro correspondant à une légende écrite sur une autre feuille  (exemples : les tortues qui confondent les sac plastiques avec des méduses => lien avec la partie pollution de la carte mentale ; les poissons perroquets trop pêchés, les algues se développent davantage et étouffent le corail …).

3/ les escales de Tara :
Je me suis servie d’écho d’escales pendant les cours.
Je leur annonçais simplement que Tara faisait escale à tel endroit et nous avait envoyé une photo.
Ce qui était génial, c’est que les sujets tombaient pile avec ma progression !

Ressources pédagogiques utilisées  : Site web de Tara : les ressources concernant les coraux , l’océan/climat – Opération Echos d’Escale (déchets plastiques, montée des eaux)  - Documents de la plateforme Océan&Climat

Ce qui a marché : Globalement, tout a bien fonctionné avec la plupart des élèves. Il semble qu’ils aient été sensibles à la problématique. La carte mentale est un élément difficile à réaliser, mais le raisonnement nécessaire leur a plu, ils ressentaient une satisfaction à l’issu de ce travail (il est préférable de réaliser la carte mentale au fur et à mesure que le cours est fait plutôt qu’à la fin).

Ce qui a été difficile : La gestion de classes très difficiles, les cours uniquement en classe entière (donc des TP très sportifs!), un manque de moyen notamment informatique.

Le conseil de l’enseignant : De le faire !

 

Expédition scientifique aux côtés de Tara

Cartouche-FBlanchet

Enseignant référent : Mme F.Blanchet, du collège Fichez à Plouescat, dans l’académie de Rennes.

Problématique : Comment organiser une expédition scientifique aux côtés de Tara?

Résumé

J’ai utilisé, cette année, le suivi de l’expédition Tara Pacific comme fil rouge pour traiter toutes les notions relatives au programme de sciences de la classe de 6ème, depuis le choix justifié des matériaux du bateau jusqu’à l’effet de l’acidification des océans sur les coraux, en passant par l’organisation des espaces de vie sur le bateau dans le respect d’autrui, par la découverte de la géologie du Japon… J’ai utilisé ponctuellement les ressources pédagogiques fournies et fait produire des questions par mes élèves, lu et réinvesti les réponses. Pour cette première année de projet, je n’ai pu en faire davantage du fait des nouveaux programmes de sciences et de ma bivalence m’ayant demandé beaucoup d’investissement dans de nombreux domaines, mais je souhaite réitérer cette expérience avec les sixième de l’année prochaine et leur faire réaliser une production à valoriser (je suis en recherche d’idées…production de vidéographies, de relevés…), et trouver une idée pour poursuivre cette aventure Tara avec mes actuels sixièmes, pour leur année de cinquième, car ils sont demandeurs : peut-être des vocations à venir ?

Production finale

Rien cette année (c’est le problème).

Déroulé du projet

Références au programme : toutes les notions relatives au programme de sciences de la classe de 6ème

Temporalité  : 2h30 par semaine

Descriptif des séances : Les séances étaient très diversifiées. Il pouvait s’agir de travaux individuels ou de travaux de groupe. Par exemples :

-Travaux individuels : lorsque Tara était au Japon, les élèves ont travaillé sur la géologie de l’archipel (volcans, séismes) et ont élaboré individuellement sur ordinateur une carte d’identité du pays.

-Travaux de groupe : les élèves ont travaillé par groupe de 4 sur le blanchissement du corail. A l’aide de documents et de l’animation “Frank le corail”,  ils ont imaginé des protocoles expérimentaux et réaliser leurs expériences pour comprendre l’impact du CO2 sur l’océan.

-En dehors de la classe : la présentation en vidéo de  l’équipe de Tara était l’occasion de travailler sur le genre (Homme/Femme) et sur les métiers à bord de la goélette. Ils ont élaboré des diagrammes en bâton et ont réalisé un petit sondage dans l’école sur les enjeux de la vie en communauté.

Ressources pédagogiques utilisées  : Opération “Dans le sillage de Tara Pacific” – Ressources sur le corail – Site web avec actualités et vidéographies – Documentaires mis à disposition.

Ce qui a marché : Les observations faites sur le littoral finistérien, les manipulations faites sur l’acidification des océans, les questions-réponses avec l’équipe de Tara Pacific, liens avec leurs pratiques quotidiennes (consommation d’énergie, production de déchets…). Le projet global a bien fonctionné puisque les élèves ont demandé à continuer l’année prochaine ! :)

Ce qui a été difficile : Ecueil: manque de temps pour construire un projet avec beaucoup d’anticipation.

Le conseil de l’enseignant : De prévoir impérativement une production (même modeste) pour que les élèves puissent communiquer à l’extérieur au sujet de leur expérience et ainsi valoriser leurs acquis.

 

Les missions scientifiques au cours du temps

Cartouche-BSevenet

Enseignant référent : Mme B.Sévenet, du collège Marie Curie à Paris, dans l’académie de Paris.

ProblématiqueComment les missions scientifiques nous ont-elles fait avancer dans la connaissance du monde ? Un cas concret : la mission Tara Pacific.

Résumé

Les élèves ont exploré le thème des expéditions scientifiques, en se basant sur celles de Tara, et, en particulier, la mission actuelle « Tara Pacific ». Dans le cadre d’un EPI « Transition écologique et développement durable », les élèves ont abordé différentes notions en classe, comme l’effet de serre, la fonte des glaces, la dilatation de l’eau, l’impact sur les courants marins, l’acidification des océans, les conséquences économiques du changement climatique,… En parallèle, ils ont construit le jeu du Timeline des expéditions scientifiques, en créant chacun une carte du jeu. En fin d’année, ils feront jouer les autres classes de cinquième et leurs professeurs, et placeront les cartes sur une frise chronologique exposée d’un couloir du collège. Certains évènements ont aussi ponctué l’EPI, comme un skype avec l’équipage de Tara, des échanges de questions-réponses par mail, l’intervention de Philippe Duflot, qui est venu expliqué comment se monte et se passe une expédition scientifique comme celles de Tara, le congrès des élèves…

Retrouvez le résumé détaillé dans ce document.

Production finale

Jeu interclasses (les élèves étaient super contents de jouer avec les cartes qu’ils avaient faites eux-mêmes!) - frise chronologique grandeur nature -un dossier regroupant, par élève, toutes les activités de l’EPI. Tout ce travail a été présenté lors du congrès des élèves de Tara, le 12 mai 2017 à Paris.

ExpPeda-20162017-BSevenet-Jeu2 ExpPeda-20162017-BSevenet-Jeu1

Déroulé du projet

Références au programme : PC : Organisation de la matière, SVT : météo et climat, HG : développement durable

Temporalité  : Au fil des séances, quand les notions sont abordées en cours, et ponctuellement lorsqu’un évènement se présente.

Descriptif des séances : Les séances suivent le programme. Les élèves possèdent un classeur dans lequel ils insèrent les fiches (résumées) des séances qui correspondent à l’EPI en particulier.

Ressources pédagogiques utilisées  : Opération “Dans le sillage de Tara Pacific”, les ressources pédagogiques du site (certaines fiches d’expériences notamment, et des schémas qu’on a repris dans nos résumés).

Ce qui a marché : Les élèves se sont investis dans toutes les activités, que ce soit la recherche de questions à poser à l’équipage, l’intervention de Mr Duflot, la constitution des cartes, la décoration de la première page du dossier en matériaux recyclables, le congrès,…

Ce qui a été difficile : Des difficultés de gestion en interne car il faut être bien coordonné avec les autres professeurs inclus dans le projet. Frustration des élèves qui n’ont pu prendre la parole lors d’une des visioconférences, qui me parait intéressant, mais a paru long aux élèves.

Le conseil de l’enseignant : Les expéditions Tara offrent beaucoup de possibilités pour construire des projets en lien direct avec les programmes, permettant d’explorer les notions de façon concrète et vivante avec l’équipage, concernant les enjeux environnementaux majeurs actuels.

 

Protégeons les océans

Cartouche-JPaillard

Enseignant référent : Mr J.Paillard, du collège Jean Macé à Clichy, dans l’académie de Versailles.

Problématique : Comment pouvons nous agir à Clichy pour protéger les océans ?

Résumé 

Deux classes de cinquième ont suivi l’expédition Tara toute l’année. Un EPI différent a été réalisé pour chaque classe. Première classe de 5ème : EPI sur les océans (SVT-Physique-Chimie-Histoire-géographie-EMC, Français, Arts plastiques, Technologie) avec réalisation d’un film de sensibilisation sur le tri des déchets. Deuxième classe de 5ème: EPI sur les coraux et l’expédition tara (Français, SVT, Physique-chimie) avec réalisation de carnets de bords virtuels autour de l’expédition.

Production finale

Carnets de bord

ExpPeda-20162017-JPaillard-Carnetdebord1ExpPeda-20162017-JPaillard-Carnetdebord2

Film de sensibilisation et exposition, présentés lors du congrès des élèves de Tara à Paris, le 12 mai 2017.

ExpPeda-20162017-JPaillard-Video1 ExpPeda-20162017-JPaillard-Video2

 

Déroulé du projet

Références au programme : SVT – 5ème: notions d’écosystèmes, de nutrition, de symbiose, de reproduction sexuée et asexuée, de climat, de changement climatique, d’action de l’Homme sur les écosystèmes, …

Temporalité  : Toute l’année pour la classe de 5ème en atelier, au rythme d’une heure d’atelier développement durable hebdomadaire. (Non évaluée pour l’autre classe de 5ème qui était uniquement en EPI).

Descriptif des séances : Les élèves ont travaillé sur les océans dans les matières concernées, toujours en lien avec les programmes de cinquième : suivi de l’expédition (échanges par mail avec l’équipage, visioconférences, Echos d’escale), et mise en place d’actions concrètes au collège (tri du papier, des piles, …), sensibilisation des autres classes (collège et primaire).

Ressources pédagogiques utilisées  : Dossier pédagogique sur les coraux, Opération “Echos d’escale”, Opération “Dans le sillage de Tara Pacific”, ressources pédagogiques de Nausicaa…

Ce qui a marché : Les échanges par mails et vidéos ont beaucoup plu et ont motivé les élèves.

Ce qui a été difficile : L’organisation pour avoir la classe au moment des visioconférences a été difficile, les visioconférences étaient un peu longues pour que des élèves de cinquième restent concentrés.

Le conseil de l’enseignant : Le site de Tara est une mine de ressources très bien faite.

 

A la manière de Tara, édition 2016-2017

Cartouche-NMahot

Enseignant référent : Mmes N. Mahot et L. Bideau, du lycée Jean Macé à Lanester, dans l’académie de Rennes.

Problématique : Comment mener une expédition scientifique à la manière de Tara ?

Résumé 

Avec deux groupes d’élèves de Seconde générale, en enseignement d’exploration Méthodes et Pratiques Scientifiques : sur une année scolaire, enchaîner les séances de travaux pratiques en sciences, des rencontres avec des intervenants extérieurs, des sorties pédagogiques, une sortie voile “expédition scientifique à la manière de Tara”.

ExpPeda-20162017-NMahotLBideau-SortieMer-1 ExpPeda-20162017-NMahotLBideau-SortieMer-2

Production finale

Diaporamas, padlet en projet, article dans le journal du lycée, sur le site web du lycée.

Découvrez le rapport final ici.

 

Déroulé du projet

Temporalité  : 1h30 par semaine sur l’année scolaire

Descriptif des séances : Travail interdisciplinaire : – en Mathématiques, travail autour du GPS et de la navigation…visite d’un musée de la navigation, rencontre avec un enseignant chercheur – en Physique Chimie, travail sur les paramètres de l’eau de mer, les outils de mesures…rencontre avec une océanographe – en SVT, travail sur les problématiques climatiques, l’acidification des océans, la biodiversité, le plancton, l’analyse ADN… visite de l’observatoire du plancton de Port-Louis. Sortie voile (5 élèves par bateau), 3 stations effectuées en une journée (au large de l’île de Groix + en rade de Lorient + au port) avec mesures turbidité, de températures, prélèvements d’eau et de plancton (Utilisation du matériel d’Océanopolis kits “Objectif plancton”). Observation des prélèvements de plancton le jour même à l’arrivée au port. Exploitations des résultats en classe. Un padlet est en cours d’élaboration pour la communication scientifique. Un padlet présentant Tara Expéditions a été réalisé en début d’année en classe de Français.

Ressources pédagogiques utilisées  : Articles de journaux Tara :  Tara junior n°3, Tara expé n°10, d’autres sur les gliders, la rosette, les micro-plastiques – Rencontre en classe avec X.Bougeard (présentation des expéditions passées et en cours)- Opération “Echos d’Escale” – Opération “Du Bateau au Labo”.

Ce qui a marché : Investissement, motivation des élèves

Ce qui a été difficile : Des travaux pratiques à modifier, à adapter…

Le conseil de l’enseignant : Nécessité de travailler en équipe de professeurs : beaucoup d’investissement. Prévoir des solutions pour diminuer le coût des activités pédagogiques en dehors du lycée.

 

Villon sur un bateau

Cartouche-CDeViti

Enseignant référent : Mr C.De Viti, du lycée François Villon à Paris, dans l’académie de Paris.

Problématique : Quelles sont les causes et les conséquences de l’acidification des océans ?

Résumé

Les élèves s’articulent autour de la constitution de mini-bureaux d’étude dont le travail (en autonomie) est géré par les élèves eux-mêmes. Toutes les deux semaines, des missions leur sont proposées autour de nombreux supports disponibles en ligne.

Production finale

Blog : https://vsubco.wordpress.com/

Compte twitter : https://twitter.com/VSUBTARA

Logo, Infographie (cliquez ici) et Vidéo (cliquez sur l’image ci-dessous pour y accéder)

ExpPeda-20162017-CDeViti-Video

Déroulé du projet

Temporalité  : 1h toutes les deux semaines pour les réunions

Descriptif des séances : Les élèves formaient des groupes de 4. Chaque mission prenait grosso modo deux ou trois heures de travail, bien sûr à répartir sur tous les éléments du groupe.

Les réunions sont l’occasion d’un point sur les missions en cours et servent à distribuer les prochaines missions.

Ressources pédagogiques utilisées  : Le cours de Terminale S en physique Chimie  - Dossier pédagogique de Tara “Océan & Climat” -La fiche de la plateforme Océan&Climat sur l’acidification – Ressources IFREMER -Ressources UNESCO  (“Acidification des océans”)

Ce qui a marché : le logo, la partie interview et vidéo

Ce qui a été difficile : le montage de la vidéo

Le conseil de l’enseignant : De s’inspirer de notre expérience de ces deux dernières années pour l’organisation du travail des élèves, de s’assurer qu’il a de bonnes compétences en bureautique (partage de documents…) et une connexion internet dans sa salle, vérifier s’il est prêt à faire du bénévolat.

 

L’océan plastique ou l’océan devenu poubelle

Cartouche-STricot

Enseignant référent : Mme S.Tricot, du collège Paul Verlaine à Paris, dans l’académie de Paris.

Problématique : En quoi les excès de la société de consommation ont-ils un impact sur l’océan mondial ?

Résumé

Sensibilisation des élèves sur la production et le rejet des matières plastiques qui finissent dans l’océan avec le visionnage d’un documentaire (“Océans” de Jacques Perrin), le suivi de l’expédition Tara, l’interview d’une scientifique Tara sur cette question par visioconférence, des cours en SVT-Physique-Géographie sur le thème, la production de mini-films sur ce thème par les élèves, l’invitation de la troupe “la débordante compagnie” pour son spectacle “ce qui m’est dû”.

Production finale

Mini-documentaires en groupe.

Déroulé du projet

Références au programme : Prévenir les risques, s’adapter au changement global

Temporalité  : EPI au long cours avec des séances ponctuelles pendant toute l’année

Descriptif des séances : Très varié ! Par exemple : en utilisant le journal Tara junior n°3, les élèves devaient trouver les articles qui correspondaient à des questions et les découper et coller dans leur cahier EPI.

Ressources pédagogiques utilisées  : Le journal Tara junior n°3- Visioconférence en direct du Dr Stéphanie Petit sur la pollution plastique en Méditerranée – Documentaires mentionnés ci dessus

Ce qui a marché : l’interview de la scientifique, les projets documentaires faits par les élèves.

Ce qui a été difficile : le documentaire “Océans” visionné trop tôt – la séance sur le journal pas assez cadrée.

Le conseil de l’enseignant : Le partenariat avec Tara est idéal : il fournit pleins de ressources, il donne beaucoup d’énergie, on a le choix des ressources à utiliser.

 

On tourne ! avec Tara

Cartouche-ADuhamel

Enseignant référent : Mme A.Duhamel, du collège Albert de Mun à Nogent-sur-Marne, dans l’académie de Créteil.

Problématique : Qu’avons-nous appris dans le sillage de Tara ?

Résumé

Aux différentes étapes du voilier, nous avons appris les enjeux liés à la protection de la planète, tout en développant la coopération.

Production finale

Réalisation d’un petit film (cliquez sur l’image pour y accéder).

ExpPeda-20162017-ADuhamel-video

Déroulé du projet

Temporalité  : 1H à 2H, c’est le temps à l’année par matière, mais c’est très variable selon les matières. Français : 1h ; Techno : une séquence entière avec la réalisation de maquettes, donc 6 à 7h ; Espagnol : 2h ; SVT : 1h ; PC : 2h ; Histoire-Géo : je ne compte pas !!

Descriptif des séances : Séance Techno : construction d’une maquette de maison capable de résister à la submersion. Séance PC : hydro-distillation de grenadine. Séance Espagnol : situation des pays hispanophones traversés par Tara..

Ressources pédagogiques utilisées  : Les différentes fiches d’activités Echos d’Escale (sable, corail, niveau de la mer, énergie…) de Tara.

Ce qui a marché : Ce qui leur a beaucoup plu, c’est d’être les acteurs (dans tous les sens du terme !) + de visualiser et communiquer avec l’équipage. MERCI !

Ce qui a été difficile : Pour le moment, rien… :)

Le conseil de l’enseignant : Foncez !

 

Exposition Tara – ateliers pour les classes

Cartouche-IMasse

Enseignant référent : Mme I.Massé, de l’école Jean Piaget à Chevreuse, dans l’académie de Versailles.

Problématique : Comment rendre accessible notre exposition sur l’Océan et comment intéresser les autres élèves de l’école ?

Résumé

Les élèves de CM2 ont préparé trois ateliers en lien avec le projet d’exposition : les mers de plastique pour les CE2 (album utilisé parallèlement : Voyage à poubelle plage), préserver les ressources pour les CP (conte : le roi qui voulait toucher la Lune-conte haïtien), la montée du niveau des océans pour les CM1 (Album : Tuvalu).

Production finale

Réalisation de powerpoints pour mener les ateliers avec les jeunes élèves de l’école, accompagnés des textes littéraires supports.

ExpPeda-20162017-IMasse-ateliers1

ExpPeda-20162017-IMasse-ateliers2

Déroulé du projet

Temporalité  : Une heure par semaine toute l’année, la totalité des thèmes évoqués dans les cartes postales a été traitée.

Descriptif des séances : Questionnement, expérimentations, documentations, traces pour l’exposition.

Ressources pédagogiques utilisées  : Cartes postales Tara “Echos d’Escale” et supports enseignant. Videos Tara.

Ce qui a marché : Les expériences : dilatation de l’eau, acidité et craie.

Ce qui a été difficile : Certains textes dans les documents d’accompagnement sont complexes en CM2.

Le conseil de l’enseignant : Sans hésitation, les supports sont très bien faits.

 

La goélette TARA

Cartouche-VDorizzi

Enseignant référent : Mme V.Dorizzi, du collège St Exupéry à Vannes, dans l’académie de Rennes.

Problématique : Etudier l’ensemble du programme de 5ème en partant toujours d’une situation liée à Tara

Résumé

Nous avons suivi Tara, tous les mois. Nous avancions un petit bateau sur la carte et parlions du sujet d’études du mois, sans forcément faire un cours dessus si cela ne correspondait pas à ma progression.

Production finale

On avance sur la carte de Tara Pacific tous les mois en affichant la photo du mois, et en discutant autour de sa thématique.

Références au programme : tout le programme de 5ème en physique

Déroulé du projet

Temporalité  : 1.5 h/semaine

Descriptif des séances :

Toujours à partir d’une situation déclenchante à bord de Tara :

-l’électricien du bord constate une panne dans sa cabine : circuits série et dérivés

-la cuisinière part à terre faire du ravitaillement à vélo : conversions d’énergie

-iceberg en vue : changements d’état de l’eau…

La liste complète des séances dans ce document.

Ressources pédagogiques utilisées  : site web TaraExpéditions – opération “Echos d’Escale” – videos sur Tara trouvées sur Youtube – extraits de journaux télévisés…

Ce qui a marché : Elèves très impliqués, ce sont eux qui me parlent naturellement de Tara quand le sujet passe aux infos…je continue l’an prochain car Tara est partie 2 ans, en espérant clore le projet avec une visite de la goélette lors de son retour à Lorient.

Ce qui a été difficile : pas de problème.

Le conseil de l’enseignant : A faire sans problème, à condition d’être un passionné de voile et navigation !