La planète bleue : un Trésor à préserver

Cartouche-SFeraut-1819

Enseignant référent : Mme S.Feraut, du collège Les Quatre Vents à l’Arbresle, dans l’académie de Lyon.

Problématique : Comment préserver notre planète bleue ?

Résumé

Durant l’année 2018-2019, les élèves de 6ème avaient un dossier de Tara Expéditions contenant leurs fiches “Carnet de Labo” avec différents objets du bateau à étudier.
Au mois d’octobre 2018, les élèves ont participé à la Fête de la Science en présentant à des élèves de CM :
* le bateau Tara : sa maquette à l’échelle 1/100è, la fonction d’usage du bateau, ses différentes fonctions de service, ses pièces avec sa visite virtuelle 360 degrés,
* la présentation de la vidéo intitulée “Tara Méditerranée expliquée aux jeunes” pour montrer la pollution par les microplastiques avec questionnaire,
Au mois de Novembre 2018, les élèves ont étudié les conséquences de l’augmentation du pH des océans : le blanchissement des coraux, la tailles des oursins…
Au mois de décembre 2018, conférence en direct avec une océanographe sur l’importance du rôle des océans sur la planète Terre.

Production finale

Fête de la Science 2018

ExpPeda-1819-SFeraut-Prod-4

Déroulé du projet

Référence aux programmes : Avoir Conscience de l’influence des activités humaines sur l’environnement.

Temporalité  : 4h par semaine pendant 1 trimestre

Descriptif des séances :

ExpPeda-1819-SFeraut-Prod-3 ExpPeda-1819-SFeraut-Prod-2 ExpPeda-1819-SFeraut-Prod-1

Ressources pédagogiques utilisées  : Documentaire “Tara Méditerranée expliqué aux jeunes”, les fiches “carnets de laboratoires”, les visioconférences de chercheurs, la documentation sur la maquette Tara.

Ce qui a marché : Maquette Tara, Fiche pH, Film “Tara Méditerranée expliqué aux jeunes”.

Ce qui a été difficile : Visioconférence : difficile sur les horaires proposés

Le conseil de l’enseignant : Que c’est concret et donc motivant pour les élèves…

 

Projet de Sciences en 6eme

Cartouche-VChevalier-1819

Enseignant référent : Mme V. Chevalier, du collège Chevreul de Lyon, dans l’académie de Lyon.

Problématique : Comment aujourd’hui les récifs coralliens et l’océan font-ils face au changement climatique ?
Comment Tara fonctionne-t-il ?

Résumé

En sixième, il est proposé l’option sciences. Elle permet de faire un pas vers l’analyse, l’étude des phénomènes qui nous entourent et leurs conséquences. Depuis 2016, Mme CHEVALIER (SVT), et M. HYVERT (Technologie) ont proposé aux élèves de travailler sur l’expédition TARA. Suite aux divers TP, étude des coraux, biodiversité des récifs coralliens, impact du réchauffement climatique et des activités humaines sur ces récifs, acidification des océans, affiche de défense des coraux, étude du bateau et des énergies propres, visite de l’ aquarium de Lyon, un voyage d’étude a été effectué en avril 2017 à SETE (en 2016 à Piriac sur mer, en 2019 aux îles Frioul) en bord de Méditerranée. L’objectif était en SVT de découvrir l’écosystème mer et ses fragilités, et en technologie d’étudier la provenance et l’incidence des déchets plastiques retrouvés notamment sur les plages afin de montrer l’impact de la pollution plastique sur les chaines alimentaires marines.
Au retour, en technologie, il est apparu nécessaire de montrer combien il n’est pas anodin de ne pas trier les déchets, et notamment les plastiques… En moins de 10 minutes, 2 gros cartons ont été remplis de ces déchets, véritable pollution humaine qui peut être maîtrisée si en amont les Hommes prennent conscience de l’importance de leur consommation, du tri et du recyclage.
Nous avons donc rapporté quelques uns de ces déchets et notre volonté était de les présenter en interagissant avec le visiteur. L’idée a donc été de créer un panneau qui invite les Hommes à s’interroger. Dans une plaque de carton-plume, nous avons creusé la mer Méditerranée, un trou qui invite chaque curieux à y plonger son regard… Et dans ce trou nous y avons déposé notre pêche de plastique… Tout autour apparaissent des messages qui doivent impliquer tout un chacun : le cercle de Moebius détourné (= tout ce qui n’est pas trié, recyclé rejoint la mer), un poisson dont le ventre est rempli de plastique et qui se retrouve dans notre assiette (bon appétit), avec en toile de fond une chaine alimentaire perturbée. L’écosystème est en danger : TRIER POUR NE PAS POLLUER, tel est le message voulu par nos jeunes scientifiques, que toute personne responsable doit emporter avec elle après avoir vu l’œuvre de nos élèves.
Il va de soi que le groupe “sciences” ne pouvait pas ne pas être présent au rassemblement LAUDATO SI d’octobre 2018. L’exposition est donc un aboutissement du travail réalisé, non pas un point final car chaque visiteur a été sensibilisé pour plus de bienveillance dans sa consommation et sa gestion des plastiques.
Avec le groupe, nous avons pu profiter d’un bel après-midi pour découvrir ici et là les autres stands… En repartant, dans notre bus TCL, au moteur diesel, au sol parsemé de chewing gums de papiers plastiques, nous avions tous un beau rêve en tête : prendre conscience que c’est entre nos mains que notre planète dépose sa fragilité… Un rêve pas une utopie !

Production finale

Dossiers d’activité, classe de mer en fin d’année, maquettes exposées

ExpPeda-1819-Vchevalier-Expo1 ExpPeda-1819-Vchevalier-Expo2

Déroulé du projet

Référence aux programmes : Objets techniques, fonction technique, matériaux, énergie,

Temporalité  : 1heure/ semaine du 6 octobre 2018 à juin 2019

Descriptif des séances : Par atelier (environ 20 élèves) : recherches, réflexion et résolution d’une problématique

-Présentation de l’expédition Tara Pacific (vidéo)

-Biologie du corail : dossier pédagogique récifs coralliens de Tara + vidéo c’est pas sorcier : Coraux, sorciers cherchent la petite bête. (Cette année, j’ai pu en plus utiliser la vidéo « L’odyssée du corail » avec son quiz.)

-Visite à l’aquarium de Lyon dans le but de découvrir les coraux, la biodiversité des massifs coralliens et les relations entre les êtres vivants de cet écosystème.

-Travail au Cdi pour réaliser un exposé en binôme, sur un animal vivant dans un récif corallien (répartition géographique, nutrition, reproduction, espèce menacée ou non). Présentation orale de l’animal.

-Blanchissement du corail : utilisation des ressources de Tara

-Acidification de l’océan : utilisation des ressources de Tara

-Réalisation d’affiches pour sensibiliser les lecteurs d’un journal à la préservation des récifs coralliens

-Classe de mer de 2 jours à Sète : pêche à pied, étude de la dune, récolte des déchets sur la plage, land art sur la plage, découverte du port de Sète….

-A la suite du voyage : – Réalisation d’une maquette montrant l’impact de la pollution plastique en Méditerranée et réalisation de saynètes (filmée) sur la pollution et sa lutte.

Ressources pédagogiques utilisées  : Présentation de l’expédition Tara Pacifique (vidéo); dossier pédagogique récifs coralliens de Tara; vidéo c’est pas sorcier “Coraux, sorciers cherchent la petite bête”, ressources de Tara sur le blanchissement et l’acidification.

Ce qui a marché : Pas de difficultés rencontrées : les élèves adhèrent au projet.

Ce qui a été difficile : Rien

Le conseil de l’enseignant : Vas-y, n’hésite pas, on est très bien guidé….

 

Le thermomètre

Cartouche-ACBennetot-1718

Enseignant référent : Mme A.-C. Bennetot, du collège Louis Braille à Esbly

Problématique : Le thermomètre : Qui, quand l’a-t-on découvert ? Comment fonctionne-t-il et quelle est son utilisation sur la goélette ?

Résumé

Dans le cadre d’un projet Sciences au niveau 6ème, nous avons exploré le thermomètre et le microscope en SVT, l’appareil photo et le GPS en technologie, la règle et l’horloge en sciences physiques à l’aide des carnets de labos. Les élèves ont décidé de faire un film pour informer et apprendre sur le thermomètre. Le message à faire passer dans ce film était : l’objet existe depuis longtemps, il s’est amélioré au cours des années et on l’utilise actuellement dans la vie quotidienne comme dans les laboratoires de recherche. Le film comprend plusieurs parties : l’histoire du thermomètre, les unités, son principe, les thermomètres aujourd’hui, l’effet windchill, son utilisation sur Tara.

Production finale

Vidéo (cliquez sur l’image pour accéder au film complet) :

ExpPeda-1718-ACBennetot-Video

Déroulé du projet

Temporalité  : 1h avant chaque vacances scolaires pour étudier l’objet, puis travail personnel des élèves. Pour le film 1h par semaine pendant 6 semaines (sans compter le montage).

Descriptif des séances :

Première séance : découverte du projet en salle informatique, où chercher les informations
Deuxième séance : les expériences proposées dans le carnet
Troisième séance : réunion avec les élèves volontaires au CDI pour savoir la forme que prendrait la restitution –> choix d’une vidéo, puis réflexion sur le synopsis
Autres séances –> répartition des recherches : histoire du thermomètre, les unités utilisées aujourd’hui, les thermomètres actuels (principe du thermomètre électronique), le principe, l’effet winchill, l’utilisation des thermomètres sur Tara. Recherche des informations sur le site de Tara ou autres
–> Le storyboard : découpage de la vidéo avec les dialogues
–> l’enregistrement et le tournage
Le montage a été réalisé par un élève et surtout par la professeure documentaliste

Ressources pédagogiques utilisées  : L’opération ” Coulisses de labo” avec les carnets de labo principalement.

Ce qui a marché : Oui je le referai à l’identique car tout a bien fonctionné, d’ailleurs les élèves sont partants pour refaire une vidéo sur le microscope, mais nous n’avons pas eu le temps (nous la ferons à la prochaine rentrée scolaire). Ce qui a le plus plu aux élèves est la réalisation de la vidéo (choisir les images, ce qui allait être dit puis de s’enregistrer.

Ce qui a été difficile : Trouver le créneau pour réunir les élèves volontaires des trois classes de sixième que j’avais en charge.

Le conseil de l’enseignant : Les élèves sont très enthousiastes quand on leur présente un projet et prennent du temps sur leur récréation pour le mener à bien, alors lancez-vous !

Une approche croisée sur la biodiversité marine et les expéditions scientifiques

Cartouche-C.Godineau-1718

Enseignant référent : Mme C.Godineau, du collège Gérard Philippe à Massy

Problématique : Quels ont les été les différents sujets d’étude de l’expédition ? Comment faire pousser des plantes sur le bateau ?

Résumé

Fil rouge conducteur pendant une période de 6 semaines sur toutes les classes de 6è : les professeurs intéressés ont proposé des activités en lien avec ce thème. Par exemple :
- Techno : forme du bateau, étude des outils à bord ..
- SVT : affiches sur les déchets plastiques dans les océans, étude des coraux
- SVT/Techno : expériences pour mettre en évidence les besoins nutritifs des végétaux filmées
- Anglais : fresque sur les coraux
Au sein du club Développement Durable, un groupe de 8 élèves ont approfondi la thématique pendant 1h hebdomadaire :
- exposé sur le plancton
- confection cadeaux pour l’équipage

Production finale

Expositions, organisation d’un buffet champêtre pour tous les projets du club DD

ExpPeda-1718-CGodineau-Exposition

Déroulé du projet

Références au programme :

SVT : Etude d’un écosystème / Impact de l’Homme sur son paysage
Techno : élaborer une solution pour répondre à un problème
Anglais : Découverte de nouveaux mots de vocabulaire
Club DD : émancipation, prise d’initiative, prise de responsabilité

Temporalité  : en cours : entre 2h à 10h (selon les matières) sur la période entre les vacances de Toussaint et Noel + 1h hebdomadaire pour les élèves du club DD

Descriptif des séances :

SVT : réflexion autour expérience test/témoin
Techno : Choix d’une solution pour obtenir résultats croissance plante sur une longue période + mise en place de la solution
Techno : réalisation de diaporama des photos prises des plantes
SVT : visionnage diapo
Anglais : lecture texte descriptif + conception affiches
Techno : utilisation logiciel pour simulation différentes formes bateaux et les effets sur la flottaison
SVT : visionnage vidéo plastiques en mer + conception affiche sur ordinateur puis complété avec feutres
SVT : à partir des documents sur les coraux (magazine), rédiger un texte bilan
Club DD : recherches d’informations sur le plancton (internet, magazine, livre)
Club DD : conception affiches
Club DD : Conception de bateaux en pliage + bracelets en laine
Club DD : réalisation vidéo de présentation du projet
rencontre avec le capitaine du bateau

ExpPeda-1718-CGodineau-Bracelets1 ExpPeda-1718-CGodineau-Bracelets2

Ressources pédagogiques utilisées  : - journal TARA Junior (1 par élève)
- journal TARA Junior en anglais (1 par élève)
- carnets de labo (1 par élève)
- vidéo “TARA Méditerranée racontée aux jeunes”
- vidéo présentation organisation bateau TARA
- documents du manuel sur la symbiose algue-coraux

Ce qui a marché : tout a bien fonctionné.

Ce qui a été difficile : mobiliser de nombreux autres professeurs car moins de supports pour les autres disciplines (mathématiques par ex). Dispersion et donc difficultés à assurer le programme disciplinaire.

Le conseil de l’enseignant : Cibler 2 thématiques maximum; sélectionner bien en amont ce qui sera fait (site internet très fourni donc nécessité de sélectionner).

 

Plastique fantastique ou toxique

Cartouche-S.Feraut-1718

Enseignant référent : Mme S.Feraut, du collège Les Quatre Vents à l’Arbresle

Problématique : Le plastique est-il fantastique ou toxique ?

Résumé

En 2017-2018, mon projet était axé sur la pollution des plastiques en mer et des affiches sur cette pollution. Les élèves de 6ème ont pris conscience que la pollution “banale” sur terre pouvait ensuite se retrouver en mer.

Production finale

Tenue d’un stand à Naturofolies, le 2 juin 2018 avec des élèves de 6ème, avec affiches et diaporamas, dans le cadre des semaines du développement durable à l’Arbresle http://college-les4vents-larbresle.etab.ac-lyon.fr/spip/spip.php?article977&lang=fr

ExpPeda-1718-SFeraut-stand1ExpPeda-1718-SFeraut-stand3 ExpPeda-1718-SFeraut-stand2

Déroulé du projet

Temporalité  : 1h/semaine tout le 2nd trimestre

Descriptif des séances : Les élèves travaillaient en classe entière ou en petits groupes, selon les séances, à partir des liens suivants : “La pêche au plastique Bon appétit ” Etude du livret p7 et 8 du lien suivant https://oceans.taraexpeditions.org/wp-content/uploads/2016/06/TARA-JUNIOR-N3-DIGITAL.pdf avec 10 questions déjà élaborées

Ressources pédagogiques utilisées  : Vidéo “Tara Méditerranée racontée aux jeunes”, Journal Tara Junior, Livre “Sciences et technologie”, Nouveau programme 2016 Edition Belin pages 92 et 93

Ce qui a marché : La réalisation des affiches

Ce qui a été difficile : Mobiliser d’autres professeurs

Le conseil de l’enseignant : On découvre la notion de PROTOCOLE commune aux matières scientifiques avec une problématique concrète : pollution des océans. L’année prochaine, nous réitérons mais en mettant en place un EIST.

Expédition scientifique aux côtés de Tara

Cartouche-FBlanchet

Enseignant référent : Mme F.Blanchet, du collège Fichez à Plouescat, dans l’académie de Rennes.

Problématique : Comment organiser une expédition scientifique aux côtés de Tara?

Résumé

J’ai utilisé, cette année, le suivi de l’expédition Tara Pacific comme fil rouge pour traiter toutes les notions relatives au programme de sciences de la classe de 6ème, depuis le choix justifié des matériaux du bateau jusqu’à l’effet de l’acidification des océans sur les coraux, en passant par l’organisation des espaces de vie sur le bateau dans le respect d’autrui, par la découverte de la géologie du Japon… J’ai utilisé ponctuellement les ressources pédagogiques fournies et fait produire des questions par mes élèves, lu et réinvesti les réponses. Pour cette première année de projet, je n’ai pu en faire davantage du fait des nouveaux programmes de sciences et de ma bivalence m’ayant demandé beaucoup d’investissement dans de nombreux domaines, mais je souhaite réitérer cette expérience avec les sixième de l’année prochaine et leur faire réaliser une production à valoriser (je suis en recherche d’idées…production de vidéographies, de relevés…), et trouver une idée pour poursuivre cette aventure Tara avec mes actuels sixièmes, pour leur année de cinquième, car ils sont demandeurs : peut-être des vocations à venir ?

Production finale

Rien cette année (c’est le problème).

Déroulé du projet

Références au programme : toutes les notions relatives au programme de sciences de la classe de 6ème

Temporalité  : 2h30 par semaine

Descriptif des séances : Les séances étaient très diversifiées. Il pouvait s’agir de travaux individuels ou de travaux de groupe. Par exemples :

-Travaux individuels : lorsque Tara était au Japon, les élèves ont travaillé sur la géologie de l’archipel (volcans, séismes) et ont élaboré individuellement sur ordinateur une carte d’identité du pays.

-Travaux de groupe : les élèves ont travaillé par groupe de 4 sur le blanchissement du corail. A l’aide de documents et de l’animation “Frank le corail”,  ils ont imaginé des protocoles expérimentaux et réaliser leurs expériences pour comprendre l’impact du CO2 sur l’océan.

-En dehors de la classe : la présentation en vidéo de  l’équipe de Tara était l’occasion de travailler sur le genre (Homme/Femme) et sur les métiers à bord de la goélette. Ils ont élaboré des diagrammes en bâton et ont réalisé un petit sondage dans l’école sur les enjeux de la vie en communauté.

Ressources pédagogiques utilisées  : Opération “Dans le sillage de Tara Pacific” – Ressources sur le corail – Site web avec actualités et vidéographies – Documentaires mis à disposition.

Ce qui a marché : Les observations faites sur le littoral finistérien, les manipulations faites sur l’acidification des océans, les questions-réponses avec l’équipe de Tara Pacific, liens avec leurs pratiques quotidiennes (consommation d’énergie, production de déchets…). Le projet global a bien fonctionné puisque les élèves ont demandé à continuer l’année prochaine ! :)

Ce qui a été difficile : Ecueil: manque de temps pour construire un projet avec beaucoup d’anticipation.

Le conseil de l’enseignant : De prévoir impérativement une production (même modeste) pour que les élèves puissent communiquer à l’extérieur au sujet de leur expérience et ainsi valoriser leurs acquis.

 

Protégeons les océans

Cartouche-JPaillard

Enseignant référent : Mr J.Paillard, du collège Jean Macé à Clichy, dans l’académie de Versailles.

Problématique : Comment pouvons nous agir à Clichy pour protéger les océans ?

Résumé 

Deux classes de cinquième ont suivi l’expédition Tara toute l’année. Un EPI différent a été réalisé pour chaque classe. Première classe de 5ème : EPI sur les océans (SVT-Physique-Chimie-Histoire-géographie-EMC, Français, Arts plastiques, Technologie) avec réalisation d’un film de sensibilisation sur le tri des déchets. Deuxième classe de 5ème: EPI sur les coraux et l’expédition tara (Français, SVT, Physique-chimie) avec réalisation de carnets de bords virtuels autour de l’expédition.

Production finale

Carnets de bord

ExpPeda-20162017-JPaillard-Carnetdebord1ExpPeda-20162017-JPaillard-Carnetdebord2

Film de sensibilisation et exposition, présentés lors du congrès des élèves de Tara à Paris, le 12 mai 2017.

ExpPeda-20162017-JPaillard-Video1 ExpPeda-20162017-JPaillard-Video2

 

Déroulé du projet

Références au programme : SVT – 5ème: notions d’écosystèmes, de nutrition, de symbiose, de reproduction sexuée et asexuée, de climat, de changement climatique, d’action de l’Homme sur les écosystèmes, …

Temporalité  : Toute l’année pour la classe de 5ème en atelier, au rythme d’une heure d’atelier développement durable hebdomadaire. (Non évaluée pour l’autre classe de 5ème qui était uniquement en EPI).

Descriptif des séances : Les élèves ont travaillé sur les océans dans les matières concernées, toujours en lien avec les programmes de cinquième : suivi de l’expédition (échanges par mail avec l’équipage, visioconférences, Echos d’escale), et mise en place d’actions concrètes au collège (tri du papier, des piles, …), sensibilisation des autres classes (collège et primaire).

Ressources pédagogiques utilisées  : Dossier pédagogique sur les coraux, Opération “Echos d’escale”, Opération “Dans le sillage de Tara Pacific”, ressources pédagogiques de Nausicaa…

Ce qui a marché : Les échanges par mails et vidéos ont beaucoup plu et ont motivé les élèves.

Ce qui a été difficile : L’organisation pour avoir la classe au moment des visioconférences a été difficile, les visioconférences étaient un peu longues pour que des élèves de cinquième restent concentrés.

Le conseil de l’enseignant : Le site de Tara est une mine de ressources très bien faite.

 

Gestion de l’eau sur le bateau

Cartouche-GPages

Enseignant référent : Mr G.Pages, du collège Martin Luther King à Villiers le Bel, dans l’académie de Versailles.

Problématique : Que devient l’eau usée sur un bateau ?

Résumé

Réalisation de la maquette du bateau à l’échelle 1/40, puis travail sur les lieux de stockage de l’eau potable et le devenir des eaux usées à bord. -Réalisation d’un jeu sur l’eau : placer les 3 types de réservoirs dans la maquette à l’aide du mot du capitaine, d’un lexique et un schéma légendé sur le lexique naval. Es-tu prêt à devenir un taranaute ?

Production finale

Une maquette (credits : G.Pages) :

ExpPeda-20162017-GPages-maquette1

ExpPeda-20162017-GPages-maquette2

ExpPeda-20162017-GPages-maquette4

 

mais aussi un jeu et une vidéo (cliquez sur l’image ci-dessous dessus pour y accéder) :

ExpPeda-20162017-GPages-video

Déroulé du projet

Temporalité  : 1h par semaine sur une année

Descriptif des séances : Le lancement du projet a été réalisé avec une vidéo de Tara pour présenter le projet scientifique puis présentation du voyage en 2017, et pour finir distribution du journal de Tara Junior n°3. Pour les séances en classe, les élèves travaillaient en groupent de 4 à 5 élèves sur des thèmes (l’histoire de tara, l’eau sur un bateau, fabriquer des prototypes, travail sur l’oral, réalisation de la maquette, réalisation d’un jeu sur l’eau, réalisation d’affiche).

Maths : travail sur les échelles et une visio – Musique : apprentissage d’une chanson sur l’eau avec toutes les classe de sixième – Arts plastique : des réalisations sur le thème de l’eau – Avec la documentaliste : travail sur la production de la vidéo et leur avatar.

Ressources pédagogiques utilisées  : Des vidéos de Tara, le dossier sur le voyage de l’eau sur Tara et des recherches sur internet.

Ce qui a marché : La réalisation de la maquette et l’enregistrement de la vidéo

Ce qui a été difficile : Impliquer les autres enseignants

Le conseil de l’enseignant : Il faut vérifier que les collègues des autres disciplines soient prêts à s’investir dans le projet.

 

On tourne ! avec Tara

Cartouche-ADuhamel

Enseignant référent : Mme A.Duhamel, du collège Albert de Mun à Nogent-sur-Marne, dans l’académie de Créteil.

Problématique : Qu’avons-nous appris dans le sillage de Tara ?

Résumé

Aux différentes étapes du voilier, nous avons appris les enjeux liés à la protection de la planète, tout en développant la coopération.

Production finale

Réalisation d’un petit film (cliquez sur l’image pour y accéder).

ExpPeda-20162017-ADuhamel-video

Déroulé du projet

Temporalité  : 1H à 2H, c’est le temps à l’année par matière, mais c’est très variable selon les matières. Français : 1h ; Techno : une séquence entière avec la réalisation de maquettes, donc 6 à 7h ; Espagnol : 2h ; SVT : 1h ; PC : 2h ; Histoire-Géo : je ne compte pas !!

Descriptif des séances : Séance Techno : construction d’une maquette de maison capable de résister à la submersion. Séance PC : hydro-distillation de grenadine. Séance Espagnol : situation des pays hispanophones traversés par Tara..

Ressources pédagogiques utilisées  : Les différentes fiches d’activités Echos d’Escale (sable, corail, niveau de la mer, énergie…) de Tara.

Ce qui a marché : Ce qui leur a beaucoup plu, c’est d’être les acteurs (dans tous les sens du terme !) + de visualiser et communiquer avec l’équipage. MERCI !

Ce qui a été difficile : Pour le moment, rien… :)

Le conseil de l’enseignant : Foncez !