Mers et Océans

Cartouche-CLaforest

Enseignant référent : Mme C.Laforest, du collège Jules Ferry à Ste Geneviève des Bois, dans l’académie de Versailles.

Problématique : Pourquoi faut-il protéger les océans ?

Résumé

Etudier différents éléments dans le but d’expliquer l’importance des océans et de la vie dans les océans et ainsi expliquer pourquoi on doit les protéger. Ces éléments sont entre autre : l’équilibre courants océaniques/courants atmosphériques pour climat et météo, l’acidification des océans et les conséquences sur le vivant tel que les coraux, le réchauffement climatique et les conséquences sur le vivant, la pollution .. Tout ceci a été résumé lors de la réalisation d’une carte mentale par les élèves.

Production finale

Cartes mentales + dessins d’un récif corallien avec faune et flore des récif coralliens.

ExpPeda-20162017-CLaforest-cartementale-2 ExpPeda-20162017-CLaforest-cartementale-1 ExpPeda-20162017-CLaforest-dessincorail-1

Déroulé du projet

Références au programme : La Terre système dans le système solaire / Phénomènes météorologiques et climatiques / Risques naturels / Exploitation des ressources naturelles et action humaine

Temporalité  : Les EPI étant intégrés aux cours cela pris plusieurs mois, la réalisation production finale a pris environ 6h à 7h dans l’année.

Descriptif des séances :

1/  les cartes mentales :
- j’ai annoncé aux élèves que nous allions résumer la partie du cours regroupant les thèmes “la Terre dans le système solaire ” + “phénomènes météo et climatiques” + “risques naturels” + “exploitation des ressources naturelles et action humaine” sous forme de carte mentale dans le cadre de l’EPI “mers et océans”. L’objectif étant de montrer la méthode de la carte mentale afin de les faire raisonner autrement, je trouve que c’est une méthode intéressante et qui plait beaucoup à certains élèves selon leur manière de raisonner.
- Ils étaient en groupes de 4 élèves en moyenne (1 groupe par paillasse). Ils avaient un ensemble d’étiquettes que j’avais préparé moi même, ils devaient tout d’abord les rassembler de manière logique et ensuite essayer de trouver un lien entre ces étiquettes, sachant que l’étiquette “Tara” était le point de départ
- Je passais dans chaque groupe pour discuter et les aider à raisonner. Cela a pris 2h car très difficile d’aider de manière efficace en classe entière.
- Je craignais que cela soit difficile à réaliser mais j’ai été agréablement surprise par leur facilité à se souvenir et à réinvestir le cours. Beaucoup ont apprécié cette activité.

2/ les dessins :
- l’objectif à la base était de recréer dans une exposition un récif corallien pour y mettre en évidence sa biodiversité et sa fragilité. J’ai transformé l’exposition en dessin personnel, ce qui a d’ailleurs permis de mobiliser certains élèves qui se sentent moins à l’aise lors d’activités plus “intellectuelles”. D’ailleurs, beaucoup se sont investis activement, mais cette activité demandait beaucoup de temps que je n’ai pas pu donner (parfois 5 à 6h !!!). Le but était aussi de faire un lien avec la carte mentale.
- Avec les difficultés rencontrées par la saturation du collège et donc la difficulté à accéder aux salles informatiques (prises par des cours) , j’ai constitué des livrets avec des profils d’animaux (telles les planches utilisées par les plongeurs) et un profil de corail. Ils devaient donc dessiner leur propre récif corallien en y ajoutant ce qu’ils voulaient. Chaque être vivant devait être accompagné d’un numéro correspondant à une légende écrite sur une autre feuille  (exemples : les tortues qui confondent les sac plastiques avec des méduses => lien avec la partie pollution de la carte mentale ; les poissons perroquets trop pêchés, les algues se développent davantage et étouffent le corail …).

3/ les escales de Tara :
Je me suis servie d’écho d’escales pendant les cours.
Je leur annonçais simplement que Tara faisait escale à tel endroit et nous avait envoyé une photo.
Ce qui était génial, c’est que les sujets tombaient pile avec ma progression !

Ressources pédagogiques utilisées  : Site web de Tara : les ressources concernant les coraux , l’océan/climat – Opération Echos d’Escale (déchets plastiques, montée des eaux)  - Documents de la plateforme Océan&Climat

Ce qui a marché : Globalement, tout a bien fonctionné avec la plupart des élèves. Il semble qu’ils aient été sensibles à la problématique. La carte mentale est un élément difficile à réaliser, mais le raisonnement nécessaire leur a plu, ils ressentaient une satisfaction à l’issu de ce travail (il est préférable de réaliser la carte mentale au fur et à mesure que le cours est fait plutôt qu’à la fin).

Ce qui a été difficile : La gestion de classes très difficiles, les cours uniquement en classe entière (donc des TP très sportifs!), un manque de moyen notamment informatique.

Le conseil de l’enseignant : De le faire !