Création d’affiches sur les données scientifiques de TARA

Cartouche-N.LeTollec-1718

Enseignant référent : Mme N.Le Tollec, du lycée professionnel Le Blavet à Pontivy

Problématique : Comment s’approprier les données des expéditions Tara?

Résumé

J’ai sélectionné une escale par binôme d’élèves, une photo, des données simples (source de la photo, thème de l’escale, résumé de la problématique) et j’ai demandé aux élèves de créer une affiche en anglais pour illustrer l’escale sur une page A4. La documentaliste du lycée a participé à l’élaboration des affiches. Nous étions donc deux. C’est plus facile. Je m’occupais de l’anglais et du contenu et elle, de la mise en forme et des problèmes techniques.

Production finale

Réalisation d’une exposition avec un quizz (cliquez pour accéder au quizz).

ExpPeda-1718-NLeTollec-Expo1ExpPeda-1718-NLeTollec-Expo6 ExpPeda-1718-NLeTollec-Expo5 ExpPeda-1718-NLeTollec-Expo4 ExpPeda-1718-NLeTollec-Expo3 ExpPeda-1718-NLeTollec-Expo2

Déroulé du projet

Références au programme : Monde et Histoire des sciences et des techniques, geographical landmarks (English speaking countries), expression orale (présenter une personne, un objet, un lieu), expression écrite (apporter des annotations à un document), expression en interaction (échanges brefs: demander une information).

Temporalité  : 4heures

Descriptif des séances : S1: apport d’informations en anglais et sur un logiciel pour créer des affiches. S2 et 3: réflexion et réalisation de l’affiche. S4: quizz et corrigé. Les élèves travaillaient en binôme.

Ressources pédagogiques utilisées  : Echos d’Escale, Journal Tara Junior n°3 en anglais, Vidéos Tara Junior.

Ce qui a marché :  Les élèves étaient fiers du résultat et aussi de l’affichage dans le hall du lycée.

Ce qui a été difficile : Pour travailler avec Picktochart, il faut une adresse mail que les élèves perdaient . Résultat: nous devions travailler sur toutes les escales , j’ai dû réduire la voilure et nous avons retenu 6 escales pour les élèves qui ne perdaient pas leur code de messagerie en cours de route.

Le conseil de l’enseignant : faire en sorte que les élèves ne perdent pas le code pour utiliser le logiciel d’une séance sur l’autre.

 

A la découverte des Océans

Cartouche-C.Laforest-1718

Enseignant référent : Mme C.Laforest, du collège Jules Ferry à Ste Geneviève des bois

Problématique : Pourquoi faut-il protéger les océans?

Résumé

Après un cours tout au long de l’année portant sur divers problèmes planétaires (réchauffement climatique, acidification des océans, fonte des glaciers…), l’objectif était de réinvestir les notions vues en construisant un jeu dont les seuls éléments imposés sont : le sujet est l’océan, il faut y introduire des questions pour réinvestir les notions du cours.

Production finale

Jeux de société sur les Océans

ExpPeda-1718-CLaforest-Jeu1ExpPeda-1718-CLaforest-Jeu5 ExpPeda-1718-CLaforest-Jeu4 ExpPeda-1718-CLaforest-Jeu3 ExpPeda-1718-CLaforest-Jeu2

Déroulé du projet

Références au programme : ”La planète Terre, l’environnement et l’action humaine”

Temporalité  : 1 à 3 h par semaine sur les 2 à 3 dernières semaines de l’année.

Descriptif des séances : Les élèves sont en autonomie après avoir expliqué l’objectif de base. Ils sont en groupe et à partir d’un planisphère vierge, ils fabriquent leur propre plateau de jeu et invente leurs propres règles. Pour trouver les questions du jeu, un accompagnement plus approfondi des élèves est nécessaire.

Ressources pédagogiques utilisées  : Dossiers pédagogiques sur le corail et le climat/océan, Opération “Echos d’Escale”

Ce qui a marché : Cette activité plait beaucoup aux élèves. Cela fait appel à diverses compétences (ce qui s’avère être très bien adapté aux élèves EPI). Ils ont aimé faire appel à leur imagination, et réinvestir les notions de cours qui prenaient une dimension plus légère et plus agréable pour eux.

Ce qui a été difficile : La gestion du temps n’est pas facile, car cela demande du temps (ceci dit, certains élèves ont voulu rentrer chez eux avec leur jeu, d’autres viennent le chercher pour exploiter leur heures de permanence).

Le conseil de l’enseignant : Trouver un bon support ou une bonne méthode pour que la construction du plateau de jeu ne soit pas trop chronophage sur l’ensemble de l’activité.

 

Les missions scientifiques au cours du temps

Cartouche-BSevenet

Enseignant référent : Mme B.Sévenet, du collège Marie Curie à Paris, dans l’académie de Paris.

ProblématiqueComment les missions scientifiques nous ont-elles fait avancer dans la connaissance du monde ? Un cas concret : la mission Tara Pacific.

Résumé

Les élèves ont exploré le thème des expéditions scientifiques, en se basant sur celles de Tara, et, en particulier, la mission actuelle « Tara Pacific ». Dans le cadre d’un EPI « Transition écologique et développement durable », les élèves ont abordé différentes notions en classe, comme l’effet de serre, la fonte des glaces, la dilatation de l’eau, l’impact sur les courants marins, l’acidification des océans, les conséquences économiques du changement climatique,… En parallèle, ils ont construit le jeu du Timeline des expéditions scientifiques, en créant chacun une carte du jeu. En fin d’année, ils feront jouer les autres classes de cinquième et leurs professeurs, et placeront les cartes sur une frise chronologique exposée d’un couloir du collège. Certains évènements ont aussi ponctué l’EPI, comme un skype avec l’équipage de Tara, des échanges de questions-réponses par mail, l’intervention de Philippe Duflot, qui est venu expliqué comment se monte et se passe une expédition scientifique comme celles de Tara, le congrès des élèves…

Retrouvez le résumé détaillé dans ce document.

Production finale

Jeu interclasses (les élèves étaient super contents de jouer avec les cartes qu’ils avaient faites eux-mêmes!) - frise chronologique grandeur nature -un dossier regroupant, par élève, toutes les activités de l’EPI. Tout ce travail a été présenté lors du congrès des élèves de Tara, le 12 mai 2017 à Paris.

ExpPeda-20162017-BSevenet-Jeu2 ExpPeda-20162017-BSevenet-Jeu1

Déroulé du projet

Références au programme : PC : Organisation de la matière, SVT : météo et climat, HG : développement durable

Temporalité  : Au fil des séances, quand les notions sont abordées en cours, et ponctuellement lorsqu’un évènement se présente.

Descriptif des séances : Les séances suivent le programme. Les élèves possèdent un classeur dans lequel ils insèrent les fiches (résumées) des séances qui correspondent à l’EPI en particulier.

Ressources pédagogiques utilisées  : Opération “Dans le sillage de Tara Pacific”, les ressources pédagogiques du site (certaines fiches d’expériences notamment, et des schémas qu’on a repris dans nos résumés).

Ce qui a marché : Les élèves se sont investis dans toutes les activités, que ce soit la recherche de questions à poser à l’équipage, l’intervention de Mr Duflot, la constitution des cartes, la décoration de la première page du dossier en matériaux recyclables, le congrès,…

Ce qui a été difficile : Des difficultés de gestion en interne car il faut être bien coordonné avec les autres professeurs inclus dans le projet. Frustration des élèves qui n’ont pu prendre la parole lors d’une des visioconférences, qui me parait intéressant, mais a paru long aux élèves.

Le conseil de l’enseignant : Les expéditions Tara offrent beaucoup de possibilités pour construire des projets en lien direct avec les programmes, permettant d’explorer les notions de façon concrète et vivante avec l’équipage, concernant les enjeux environnementaux majeurs actuels.

 

Gestion de l’eau sur le bateau

Cartouche-GPages

Enseignant référent : Mr G.Pages, du collège Martin Luther King à Villiers le Bel, dans l’académie de Versailles.

Problématique : Que devient l’eau usée sur un bateau ?

Résumé

Réalisation de la maquette du bateau à l’échelle 1/40, puis travail sur les lieux de stockage de l’eau potable et le devenir des eaux usées à bord. -Réalisation d’un jeu sur l’eau : placer les 3 types de réservoirs dans la maquette à l’aide du mot du capitaine, d’un lexique et un schéma légendé sur le lexique naval. Es-tu prêt à devenir un taranaute ?

Production finale

Une maquette (credits : G.Pages) :

ExpPeda-20162017-GPages-maquette1

ExpPeda-20162017-GPages-maquette2

ExpPeda-20162017-GPages-maquette4

 

mais aussi un jeu et une vidéo (cliquez sur l’image ci-dessous dessus pour y accéder) :

ExpPeda-20162017-GPages-video

Déroulé du projet

Temporalité  : 1h par semaine sur une année

Descriptif des séances : Le lancement du projet a été réalisé avec une vidéo de Tara pour présenter le projet scientifique puis présentation du voyage en 2017, et pour finir distribution du journal de Tara Junior n°3. Pour les séances en classe, les élèves travaillaient en groupent de 4 à 5 élèves sur des thèmes (l’histoire de tara, l’eau sur un bateau, fabriquer des prototypes, travail sur l’oral, réalisation de la maquette, réalisation d’un jeu sur l’eau, réalisation d’affiche).

Maths : travail sur les échelles et une visio – Musique : apprentissage d’une chanson sur l’eau avec toutes les classe de sixième – Arts plastique : des réalisations sur le thème de l’eau – Avec la documentaliste : travail sur la production de la vidéo et leur avatar.

Ressources pédagogiques utilisées  : Des vidéos de Tara, le dossier sur le voyage de l’eau sur Tara et des recherches sur internet.

Ce qui a marché : La réalisation de la maquette et l’enregistrement de la vidéo

Ce qui a été difficile : Impliquer les autres enseignants

Le conseil de l’enseignant : Il faut vérifier que les collègues des autres disciplines soient prêts à s’investir dans le projet.