Les élèves Aiju découvrent TARA !

Cartouche-S.Zouine-1718

Enseignant référent : Mme S.Zouine, de l’école élémentaire Le Petit Lotus Bleu à Shanghai (Chine)

Problématique : TARA Pacific : quels projets, quelles missions ?

Résumé

De nombreux projets par classe, par niveau, du CP au CM2, autour de la protection des coraux et des missions de l’expédition TARA Pacifique, projets qui aboutissent sur la visite de la goélette lors de son escale à Shanghai.

Production finale

Affiches, expositions, reportage vidéo, livre animé, le journal trimestriel de l’école qui publie une édition spéciale TARA.

ExpPeda-1718-Szouine-couvjournal

Déroulé du projet

Temporalité  : De février à avril, en moyenne 2h/semaine

Descriptif des séances : Des modalités différentes selon chaque classe

Ressources pédagogiques utilisées  : Journal TARA junior, dossiers pédagogiques TARA, films mis en ligne, recherches documentaires

Ce qui a marché :  La visite de la goélette et la rencontre avec l’équipage ont été, sans surprise, des moments forts du projet.

Ce qui a été difficile : De trouver des ressources adaptées pour les élèves de CP

Le conseil de l’enseignant : De prévoir un temps d’appropriation suffisant compte tenu de la complexité de l’objet d’étude (en l’occurence ici, la protection des coraux) – De présenter l’équipage, leur métier, de suivre leur parcours, les élèves ont l’impression de véritablement les connaitre et de vivre l’aventure avec eux – dans la mesure du possible, de visiter la goélette et/ou de rencontrer et d’échanger avec l’équipage (en visio par exemple).

Expédition sur la mare du collège

Cartouche-V.Kerleo-1718

Enseignant référent : Mme V.Kerléo du lycée La Source à Meudon.

Problématique : Comment évaluer la biodiversité et la qualité de l’eau de notre mare ?

Résumé

Les élèves avaient pour but d’évaluer la qualité de l’eau de la mare à l’aide d’analyses chimiques de l’eau mais aussi en effectuant un inventaire de la biodiversité planctonique du fond et de la surface de la mare. Le projet a été exposé à l’aide de graphiques, photographies du plancton et montage vidéos. En conclusion, la qualité de l’eau de la mare est très bonne permettant le développement d’une bonne biodiversité planctonique surtout dans le fond de la mare plus riche en nourriture.

Production finale

power point avec vidéos (cliquez ici pour y accéder)

ExpPeda-1718-VKerleo-diapo 

Déroulé du projet

Références au programme : Acquisition de la démarche scientifique, biodiversité, maîtrise des techniques de laboratoire et des outils multimédias (TICE).

Temporalité  : 1h/semaine toute l’année.

Descriptif des séances : Prélèvement de l’eau puis analyses physico-chimiques, observation au microscope du plancton, utilisation d’un console pour les paramètres environnementaux, documentaires TARA, suivi de l’expédition grâce aux ressources du site internet.

ExpPeda-1718-VKerleo-photo1 ExpPeda-1718-VKerleo-photo2

Ressources pédagogiques utilisées  : Le kit plancton de l’opération “Du bateau au Labo”, comment fabriquer un filet à plancton, vidéo sur le filet manta, vidéos sur les différents métiers sur TARA, les documentaires TARA.

Ce qui a marché :  Oui je vais refaire le projet, les élèves choisiront leur sujet d’étude sur la mare. Les sorties ont plu (sur la base TARA et la conférence).

Ce qui a été difficile : L’observation du plancton est difficile car les microscopes ne sont pas assez performants, la sélection du plancton est difficile.

Le conseil de l’enseignant : De consulter le site TARA, que l’étude des données TARA prend du temps, mais que Pascaline est très à l’écoute et très efficace.

Le thermomètre

Cartouche-ACBennetot-1718

Enseignant référent : Mme A.-C. Bennetot, du collège Louis Braille à Esbly

Problématique : Le thermomètre : Qui, quand l’a-t-on découvert ? Comment fonctionne-t-il et quelle est son utilisation sur la goélette ?

Résumé

Dans le cadre d’un projet Sciences au niveau 6ème, nous avons exploré le thermomètre et le microscope en SVT, l’appareil photo et le GPS en technologie, la règle et l’horloge en sciences physiques à l’aide des carnets de labos. Les élèves ont décidé de faire un film pour informer et apprendre sur le thermomètre. Le message à faire passer dans ce film était : l’objet existe depuis longtemps, il s’est amélioré au cours des années et on l’utilise actuellement dans la vie quotidienne comme dans les laboratoires de recherche. Le film comprend plusieurs parties : l’histoire du thermomètre, les unités, son principe, les thermomètres aujourd’hui, l’effet windchill, son utilisation sur Tara.

Production finale

Vidéo (cliquez sur l’image pour accéder au film complet) :

ExpPeda-1718-ACBennetot-Video

Déroulé du projet

Temporalité  : 1h avant chaque vacances scolaires pour étudier l’objet, puis travail personnel des élèves. Pour le film 1h par semaine pendant 6 semaines (sans compter le montage).

Descriptif des séances :

Première séance : découverte du projet en salle informatique, où chercher les informations
Deuxième séance : les expériences proposées dans le carnet
Troisième séance : réunion avec les élèves volontaires au CDI pour savoir la forme que prendrait la restitution –> choix d’une vidéo, puis réflexion sur le synopsis
Autres séances –> répartition des recherches : histoire du thermomètre, les unités utilisées aujourd’hui, les thermomètres actuels (principe du thermomètre électronique), le principe, l’effet winchill, l’utilisation des thermomètres sur Tara. Recherche des informations sur le site de Tara ou autres
–> Le storyboard : découpage de la vidéo avec les dialogues
–> l’enregistrement et le tournage
Le montage a été réalisé par un élève et surtout par la professeure documentaliste

Ressources pédagogiques utilisées  : L’opération ” Coulisses de labo” avec les carnets de labo principalement.

Ce qui a marché : Oui je le referai à l’identique car tout a bien fonctionné, d’ailleurs les élèves sont partants pour refaire une vidéo sur le microscope, mais nous n’avons pas eu le temps (nous la ferons à la prochaine rentrée scolaire). Ce qui a le plus plu aux élèves est la réalisation de la vidéo (choisir les images, ce qui allait être dit puis de s’enregistrer.

Ce qui a été difficile : Trouver le créneau pour réunir les élèves volontaires des trois classes de sixième que j’avais en charge.

Le conseil de l’enseignant : Les élèves sont très enthousiastes quand on leur présente un projet et prennent du temps sur leur récréation pour le mener à bien, alors lancez-vous !

Tri des déchets et préservation de la biodiversité

Cartouche-P.Cheney-1718

Enseignant référent : Mme P.Cheney, de l’école élémentaire du château des Rentiers à Paris

Problématique : Comment agir dans l’école et au quotidien contre le changement climatique?

Résumé

Le projet comporte plusieurs volets. Voici les 3 volets principaux.
* Trier à la cantine :
Chaque élève de l’école est acteur : chacun doit veiller à ne pas gaspiller et chacun trie ses déchets sur son plateau après son repas. Les élèves de ma classe ont formé tous les élèves de l’école sur les enjeux liés à ce tri et 2 élèves supervisent le tri à la cantine chaque jour. Les déchets biodégradables sont regroupés dans l’assiette et les emballages sur un coin du plateau. Il ne doit pas rester de pain. Depuis peu, d’autres écoles du 13ème font maintenant le tri sur ce modèle.
* Connaitre et avoir envie de protéger l’océan en échangeant avec l’équipe de Tara : visioconférences, documentaires, congrès.
* Préserver la biodiversité :
Tous les élèves de l’école ont participé à une collecte de peluches pour recyclage. L’ argent collecté a été versé à une association de protection des grands singes, menacés de disparaitre. Des ateliers ont été réalisés par des chercheurs pour sensibiliser les élèves à la déforestation, aux espèces menacées et aux gestes quotidiens de consommation qui permettent de protéger les grands singes.

Production finale

Réalisation d’une exposition et d’une vidéo, labellisation, participation au congrès des élèves de Tara, présentation aux parents.

ExpPeda-1718-PCheney-Expo1ExpPeda-1718-PCheney-Expo3 ExpPeda-1718-PCheney-Expo2ExpPeda-1718-PCheney-Expo4

Déroulé du projet

Références au programme : Dans les programmes de sciences, géographie et EMC apparaissent beaucoup d’éléments de programme en lien avec ce projet.

Temporalité  : 1 heure par semaine toute l’année. Thématiques plus concentrées à certaines périodes.

Descriptif des séances : Travail sur des bases documentaires, échanges oraux et débats, traces écrites.

Ressources pédagogiques utilisées  : L’opération “Echos d’escale”, les documentaires, les visioconférences et les carnets de labo.
+ Eco-écoles,  partenaires scientifiques, La main à la pâte

Ce qui a marché : Les partenariats et échanges avec des scientifiques ou autres acteurs nourrissent beaucoup et crédibilisent les projets. Ils plaisent beaucoup aux élèves.

Ce qui a été difficile : La responsabilisation n’est pas innée pour tous.

Le conseil de l’enseignant : L’entrée en matière est capitale. Une réelle conscience des enjeux et une découverte approfondie des conséquences de la pollution et du changement climatique sont des facteurs clés pour permettre aux élèves, de manière quasi naturelle, de s’engager dans des actions concrètes. L’engagement est un point crucial. Par ailleurs, un projet au long court, avec des connexions entre les enseignements et un rattachement permanent au sens des actions entreprises, aux enjeux, et une responsabilisation forte des élèves permettent de porter des fruits durables.

 

La pollution par les plastiques des mers et océans

Cartouche-C.LeRoy-1718

Enseignant référent : Mme C.Leroy, du collège Evariste Galois à Montauban de Bretagne.

Problématique : La pollution par les plastiques, un enjeu majeur de santé publique ?

Résumé

Point de départ : Prise de conscience de l’omniprésence des plastiques dans notre vie quotidienne:
Enquête auprès des autres classes de 4ème/ Réalisation de graphiques/comparaison avec la réalité
Récolter les déchets plastique d’une classe sur 1 mois
Puis:
Différents travaux d’analyse de documents et résolution de problèmes en maths
Vidéo conférence avec une chercheuse de Tara
Fabrication de bio plastique en physique /chimie
Visite de la LPO et intervention d’une scientifique sur les conséquences des déchets plastique sur les animaux marins
Réalisation de travaux avec des bouteilles en plastique en arts plastiques
Réalisation d’un rap en musique
Réalisation d’interviews sur des thèmes en lien avec la pollution par les plastiques des mers et océans (Tournage en studio à la cité des Télécoms de Pleumeur Bodou)
Objectif final : Réaliser une vidéo du trajet d’un gobelet plastique du collège à l’océan…

Production finale

Vidéo (cliquez sur l’image pour visionner le film) :

ExpPeda-1718-CLeRoy-Film

 

Déroulé du projet

Références au programme :

- Maths: Gestion de données/Résolution de problèmes (Puissances de 10, échelles, repérage sur le globe, proportionnalité…)
- Chimie: Synthèse + équation, Fabrication de bioplastique
- Technologie: informatique: padlet/logiciel de montage vidéo
- Arts plastiques: la narration visuelle, qualités physiques des matériaux, transformation de la matière
- Musique: réalisation d’un rap
- Français: l’interview

Temporalité  : Projet sur l’année qui a nécessité beaucoup d’heures de travail

Descriptif des séances :

Difficile de décrire une séance type de travail. Selon la matière, elle a pu être très différente.

En maths, nous avons par exemple commencé par un questionnaire à destination des 4ème. L’exploitation s’est faite en classe par groupe de 4, il fallait rassembler toutes les données et les représenter de façon la plus pertinente possible… On a utilisé le tableur et définit le type de graphique le mieux adapté. On a comparé alors à la réalité…(voir vidéo)

Une autre activité, plus traditionnelle, consistait en l’exploitation de documents. Des exercices mathématiques ponctuaient chaque thème (cliquez pour accéder à l’activité “Déchets plastiques dans l’Océan”).

En musique, nous avons utilisé un rap créé par des jeunes de notre entourage (rap 1)… On a gardé la musique sans la voix (rap 2) et les élèves ont inventé et adapté des paroles…

Ressources pédagogiques utilisées  : Visio conférence pendant la Fête de la Science + film reportage

Ce qui a marché : Très bien fonctionné! Mis en place d’un compte google drive pour la classe afin que les élèves puissent poursuivre le travail de montage à la maison. La réalisation de vidéos a particulièrement plu aux élèves mais chacun s’est investi différemment en fonction de ses envies.

Ce qui a été difficile : Manque de temps pour réaliser le montage des vidéos au collège.

Le conseil de l’enseignant : N’hésitez pas !

 

Sensibilisation sur l’environnement marin

Cartouche-E.Saqué-1718

Enseignant référent : Mmes E. Saqué et S. Pichon-Regragui, du lycée Christophe Colomb à Sucy-en-Brie

Problématique : En quoi la science peut-elle être un espace poétique et littéraire ?

Résumé

Découverte mers et océans à travers «ses origines, sa nature physique, ses mouvements» ; découverte des pôles par le biais du programme de la classe de Première : le roman ; sensibiliser, responsabiliser, engager, susciter des vocations (rencontre avec Tara et travail sur les métiers de la mer) ; proposition d’une littérature de terrain pour montrer l’interdépendance des disciplines et développer un nouvel humanisme autour des océans et de la biodiversité ; éducation aux médias et à l’information.

Production finale

Réalisation d’un livre numérique rassemblant les productions des élèves,

recueil de poèmes dans le cadre du Printemps des poètes,

exposition des travaux au CDI de l’établissement.

ExpPeda-1718-ESaque-ExpoMetiers ExpPeda-1718-ESaque-ExpoMer

 

interview de Xavier Bougeard

ExpPeda-1718-ESaque-interview

 

Déroulé du projet

Références au programme : Éducation aux médias et à l’information ; objet d’étude : poésie, maitrise de la langue et développement d’une sensibilité artistique et citoyenne (classe seconde). Objet d’étude : roman (J. Verne. J. London…) et préparation aux méthodes de L’EAF.

Temporalité  : 1 heure/ semaine pendant les 2 premiers trimestres de l’année, et 1 à 2 fois/ mois pour préparer la venue de Xavier Bougeard

Descriptif des séances : Alternance de cours, travaux de recherche et d’exposés, sortie cinéma (film Blue)

Ressources pédagogiques utilisées  : Site de Tara ; magazine “Plongez !” site de “Science et Avenir” ; Hubert Reeves et Yves Lancelot, “La mer expliquée à nos petits enfants” ; Thales de Millet et Démocrite (extraits) (Seconde) ; Jules Verne, “Un hivernage dans les glaces” ; Jack London, “L’appel de la forêt” ; “Paul-Emile Victor Retour vers le futur” (documentaire Antenne 2), Claude Lorius, “La Glace et le ciel” ; Jacquet, Ballesta, Meunier “Antarctica !” (photo pieuvre) ; “Tara l’exploratrice” (article JDD).

Ce qui a marché : Travaux de synthèse collectifs ; investissement dans la création artistique (reportages, vidéos, affiches, musiques) ; découverte (classe de Première) de la part de science, d’actualité et de réel dans la littérature romanesque.

Ce qui a été difficile : calendrier programme première (travail début d’année-venue de Xavier Bougeard à la fin) ; écriture de poèmes autour de phénomènes physiques marins et de mieux percevoir la place de l’Homme dans l’univers (humanisme).

Le conseil de l’enseignant : Prendre contact très tôt avec Tara pour équilibrer le projet sur l’année. Ne pas hésiter à faire appel aux bénévoles de la Fondation pour des conseils, des propositions et des interventions.

 

Analyser les données de TARA OCEANS

Cartouche-NLeGand-1718

Enseignant référent : Mme N.LeGand, du lycée Martin Luther King à Bussy Saint Georges

Problématique : Comment tenter d’établir des relations entre des facteurs environnementaux et l’abondance des organismes photosynthétiques ?

Résumé

L’objectif est de tenter d’établir des relations entre l’abondance des organismes photosynthétiques et certains facteurs environnementaux en utilisant des données d’échantillons prélevés dans différentes régions du globe. Après traitement et exploitation de ces données issues de l’expédition Tara Océans, il s’agit de présenter les résultats et leurs interprétations sous la forme d’une animation vidéo qui sera présentée lors du congrès des élèves.

Production finale

Vidéo (cliquez sur l’image pour accéder au film):

ExpPeda-1718-NLeGand-Visuelfilm

Déroulé du projet

Références au programme : Photosynthèse en SVT

Temporalité  : 1h30 par semaine pendant 4 à 5 séances.

Descriptif des séances :

Pour ce projet, les élèves ont travaillé en groupe de 4 ou 5 avec une mise en commun sur l’ENT. En seconde, les séances de SVT se déroulent en demi-classe (18 élèves).

Séance 1: Présentation de Tara, des données à analyser et constitution des groupes de travail
Séance 2 et 3: Traiter, visualiser les données puis interpréter (travail coopératif puis collaboratif)
Séance 4: Réalisation de l’animation

Pour en savoir plus sur le scénario pédagogique

Ressources pédagogiques utilisées  : L’opération “Du Bateau au Labo”, avec le kit de données biogeographiques.

Ce qui a marché : Travailler avec Tara a facilité l’engagement des élèves dans le projet. L’analyse des données pour développer l’esprit critique. La participation au congrès des élèves.

Ce qui a été difficile : La difficulté à résider dans le degré d’aide à apporter aux élèves pour le traitement des données.

Le conseil de l’enseignant : D’intégrer l’utilisation de Python en maths-info pour le traitement des données. (projet en préparation pour 2018-2019)

 

A bord, avec l’expédition TARA

Cartouche-MArdid

Enseignant référent : Mme M..Ardid, du lycée français de New-York aux Etats-Unis

Problématique : Pourquoi l’étude et la protection des coraux nous concernent-elles, nous qui vivons à NYC ?

Résumé

À partir d’une aventure virtuelle, les élèves imaginent, dans leurs écritures, qu’ils sont sur la goélette. De fait, nous avons étudié tout d’ abord un être vivant (le corail), sa protection, les dangers qui le fragilisent, l’écosystème, la géographie du Pacifique, comment les iles se forment…Nous avons, depuis janvier, un aquarium avec deux poissons clowns et 2 coraux dont les enfants s’ occupent tous les jours (tester la température, la salinité, la nourriture). Enfin, nous arrivons en fin de projet et les élèves ont décidé de bannir le plastique, ils militent à l’école pour les gourdes à la place des gobelets et le passage au composte.

Production finale

Créations de Moais en 3D et de maquettes de bateaux :

ExpPeda-20162017-MArdid-maquette2

 

Les actions des élèves, au sein de l’école : des gourdes pour ne plus utiliser de gobelets plastique, des sacs en tissu dont le logo a été créé par les enfants, un jour par semaine “déjeuner 0 déchet” et compostage.

ExpPeda-20162017-MArdid-sac

 

Quelques exposés et des émissions de radio : émission 1émission 2émission 3

ExpPeda-20162017-MArdid-Expose

Présentation à l’Assemblée des élèves :

ExpPeda-20162017-MArdid-Assemblee

Spectacle de fin d’année (cliquez sur l’image pour y accéder) :

ExpPeda-20162017-MArdid-Spectacle
 

Déroulé du projet

Références au programme : tous les détails dans ce document 

Temporalité  : de septembre à juin

Descriptif des séances : projet constant car il englobe lecture,écriture, sciences, géo…

ExpPeda-20162017-MArdid-Descriptif

Ressources pédagogiques utilisées  : les ressources de la BCD, mon petit quotidien, les sites américains, les cartes postales d’Echos d’Escale bien sûr, les vidéos “Dans le sillage de Tara Pacific” qui sont toujours un prétexte à écrire une nouvelle aventure…

Ce qui a marché : 100%. Je continue l’an prochain !

Ce qui a été difficile : Les réponses écrites sont trop longues à leur gout et ils arrêtent vite la lecture.

Le conseil de l’enseignant : Je n ai jamais vu des enfants s’ approprier ainsi un projet. Ils comprennent les enjeux et plus encore, ils prennent conscience de leur avenir et prennent des initiatives !

ExpPeda-20162017-MArdid-classe

 

Protégeons les océans

Cartouche-JPaillard

Enseignant référent : Mr J.Paillard, du collège Jean Macé à Clichy, dans l’académie de Versailles.

Problématique : Comment pouvons nous agir à Clichy pour protéger les océans ?

Résumé 

Deux classes de cinquième ont suivi l’expédition Tara toute l’année. Un EPI différent a été réalisé pour chaque classe. Première classe de 5ème : EPI sur les océans (SVT-Physique-Chimie-Histoire-géographie-EMC, Français, Arts plastiques, Technologie) avec réalisation d’un film de sensibilisation sur le tri des déchets. Deuxième classe de 5ème: EPI sur les coraux et l’expédition tara (Français, SVT, Physique-chimie) avec réalisation de carnets de bords virtuels autour de l’expédition.

Production finale

Carnets de bord

ExpPeda-20162017-JPaillard-Carnetdebord1ExpPeda-20162017-JPaillard-Carnetdebord2

Film de sensibilisation et exposition, présentés lors du congrès des élèves de Tara à Paris, le 12 mai 2017.

ExpPeda-20162017-JPaillard-Video1 ExpPeda-20162017-JPaillard-Video2

 

Déroulé du projet

Références au programme : SVT – 5ème: notions d’écosystèmes, de nutrition, de symbiose, de reproduction sexuée et asexuée, de climat, de changement climatique, d’action de l’Homme sur les écosystèmes, …

Temporalité  : Toute l’année pour la classe de 5ème en atelier, au rythme d’une heure d’atelier développement durable hebdomadaire. (Non évaluée pour l’autre classe de 5ème qui était uniquement en EPI).

Descriptif des séances : Les élèves ont travaillé sur les océans dans les matières concernées, toujours en lien avec les programmes de cinquième : suivi de l’expédition (échanges par mail avec l’équipage, visioconférences, Echos d’escale), et mise en place d’actions concrètes au collège (tri du papier, des piles, …), sensibilisation des autres classes (collège et primaire).

Ressources pédagogiques utilisées  : Dossier pédagogique sur les coraux, Opération “Echos d’escale”, Opération “Dans le sillage de Tara Pacific”, ressources pédagogiques de Nausicaa…

Ce qui a marché : Les échanges par mails et vidéos ont beaucoup plu et ont motivé les élèves.

Ce qui a été difficile : L’organisation pour avoir la classe au moment des visioconférences a été difficile, les visioconférences étaient un peu longues pour que des élèves de cinquième restent concentrés.

Le conseil de l’enseignant : Le site de Tara est une mine de ressources très bien faite.

 

Gestion de l’eau sur le bateau

Cartouche-GPages

Enseignant référent : Mr G.Pages, du collège Martin Luther King à Villiers le Bel, dans l’académie de Versailles.

Problématique : Que devient l’eau usée sur un bateau ?

Résumé

Réalisation de la maquette du bateau à l’échelle 1/40, puis travail sur les lieux de stockage de l’eau potable et le devenir des eaux usées à bord. -Réalisation d’un jeu sur l’eau : placer les 3 types de réservoirs dans la maquette à l’aide du mot du capitaine, d’un lexique et un schéma légendé sur le lexique naval. Es-tu prêt à devenir un taranaute ?

Production finale

Une maquette (credits : G.Pages) :

ExpPeda-20162017-GPages-maquette1

ExpPeda-20162017-GPages-maquette2

ExpPeda-20162017-GPages-maquette4

 

mais aussi un jeu et une vidéo (cliquez sur l’image ci-dessous dessus pour y accéder) :

ExpPeda-20162017-GPages-video

Déroulé du projet

Temporalité  : 1h par semaine sur une année

Descriptif des séances : Le lancement du projet a été réalisé avec une vidéo de Tara pour présenter le projet scientifique puis présentation du voyage en 2017, et pour finir distribution du journal de Tara Junior n°3. Pour les séances en classe, les élèves travaillaient en groupent de 4 à 5 élèves sur des thèmes (l’histoire de tara, l’eau sur un bateau, fabriquer des prototypes, travail sur l’oral, réalisation de la maquette, réalisation d’un jeu sur l’eau, réalisation d’affiche).

Maths : travail sur les échelles et une visio – Musique : apprentissage d’une chanson sur l’eau avec toutes les classe de sixième – Arts plastique : des réalisations sur le thème de l’eau – Avec la documentaliste : travail sur la production de la vidéo et leur avatar.

Ressources pédagogiques utilisées  : Des vidéos de Tara, le dossier sur le voyage de l’eau sur Tara et des recherches sur internet.

Ce qui a marché : La réalisation de la maquette et l’enregistrement de la vidéo

Ce qui a été difficile : Impliquer les autres enseignants

Le conseil de l’enseignant : Il faut vérifier que les collègues des autres disciplines soient prêts à s’investir dans le projet.

 

Une bouteille à l’océan

Cartouche-GCabon

Enseignant référent : Mr G.Cabon, de l’école Saint Joseph à Cléder, dans l’académie de Rennes.

Problématique : Quels sont les chemins empruntés par les déchets?

Résumé

GCabon-Resume

Production finale

Réalisation d’un exposé sur le recyclage, d’un film d’animation (mi breton, mi français) et d’une oeuvre plastique (détournement d’objet – déchets)

ExpPeda-20162017-GCabon-eleves

 

Déroulé du projet

Références au programme : 

-Unité et diversité des êtres vivants de l’Océan : Utiliser différents critères pour classer les êtres vivants ; identifier des liens de parenté entre des organismes. Identifier les changements des peuplements de la Terre au cours du temps. Diversités actuelle et passée des espèces. Evolution des espèces vivantes.

-Répartition des êtres vivants et peuplement du récif corallien : Décrire un milieu de vie dans ses diverses composantes. Interactions des organismes vivants entre eux et avec leur environnement. Relier le peuplement d’un milieu et les conditions de vie. Modification du peuplement en fonction des conditions  physicochimiques du milieu et des saisons. Ecosystèmes (milieu de vie avec ses caractéristiques et son peuplement) ; conséquences de la modification d’un facteur physique ou biologique sur l’écosystème. La biodiversité, un réseau dynamique.

Temporalité  :

1-Unité et diversité des êtres vivants de l’Océan  : du 1er Septembre au 18 Octobre

2-Répartition des êtres vivants et peuplement du récif corallien : Novembre

3-Le recyclage d’une bouteille en plastique : Du 3 Novembre au 16 Décembre

4-Rédaction d’une lettre à un destinataire inconnu : Du 3 Janvier au 10 Février

5-Le détournement d’objet/déchet laissé par la mer : Mai

6-Chanter et interpréter « A vous la terre » Pitt’Ocha – Les Ogres de Barback » : Septembre, puis tout au long de l’année

7-Réalisation d’un film d’animation de 3 min : Tout au long de l’année

Descriptif des séances :

1-Unité et diversité des êtres vivants de l’Océan  : Séance 1 : La diversité des êtres vivants; Séance 2 : La notion d’espèces; Séances 3-4 : Les êtres vivants des océans et leurs habitats; Séances 5-6 : La classification des êtres vivants océaniques; Séance 7 : Présentation individuelle à la classe de la classification d’un EV océanique.

2-Répartition des êtres vivants et peuplement du récif corallien : Séance 1 : Visite d’Océanopolis (réseau alimentaire et plancton); Séance 2-3 : La relation entre les espèces : réseau alimentaire; Séance 4-5 : La fragilité des équilibres ; Séance 6 : Le plancton : Séance 7-8 : Etude d’un écosystème : le récif corallien

3-Le recyclage d’une bouteille en plastique :  Séance 1 : Les différents types de déchets; Séance 2 : Visite du centre de tri « Triglaz » à Plouedern; Séance 3 : Les déchets dans les océans (macro et micro déchets); Séance 4 : Les filières de recyclage et les objets recyclés; Séance 5 : L’exemple de recyclage d’une bouteille en plastique; Séance 6 : Réalisation d’un panneau du recyclage d’une bouteille en plastique; Séance 7 : Présentation et sensibilisation au recyclage auprès des élèves des autres classes l’école

4-Rédaction d’une lettre à un destinataire inconnu : Séance 1 : 1er jet d’écriture ; Séance 2 : Lecture de textes d’auteurs et construction d’un outil vocabulaire; Séance 3 : Lecture de textes et élaboration d’une grille d’écriture pour « Ecrire une lettre »; Séance 4 : Relecture du premier jet et confrontation avec la fiche lecture + entraînement.; Séance 5 : Ecriture du deuxième jet; Séance 6 : Travail sur les notions de grammaire.; Séance 7 : Toilettage orthographique à partir des propositions du PE et grace aux outils de la classe; Séance 8 : Ecriture au propre sur le cahier de l’écrivain et saisie informatique.

5-Le détournement d’objet/déchet laissé par la mer : Séance 1 – Ramassage de déchets sur le bord de mer ; Séance 2 – Etude d’oeuvres d’artistes utilisant le détournement d’objets ; Séances 3-4-5 – Réalisation de l’oeuvre.

6-Chanter et interpréter « A vous la terre » Pitt’Ocha – Les Ogres de Barback »  : Chant appris en 4 séances de 20 mn et répétition

Ressources pédagogiques utilisées  : Dossiers pédagogique sur le corail-  Les échanges vidéos et écrits avec l’opération “Dans le sillage de Tara Pacific” – Les documentaires co-produits par Tara – la carte de l’opération “Echos d’escale”.

Ce qui a marché : La multidisciplinarité a bien fonctionné. Les échanges avec Tara ont permis de mettre les élèves en projet et de concrétiser les apprentissages en classe.

Ce qui a été difficile : Cela demande du travail et de l’organisation. Les élèves n’étaient pas très intéressés pendant les premiers échanges et ensuite ils les attendaient avec impatience.

Le conseil de l’enseignant : Fonce !

 

Villon sur un bateau

Cartouche-CDeViti

Enseignant référent : Mr C.De Viti, du lycée François Villon à Paris, dans l’académie de Paris.

Problématique : Quelles sont les causes et les conséquences de l’acidification des océans ?

Résumé

Les élèves s’articulent autour de la constitution de mini-bureaux d’étude dont le travail (en autonomie) est géré par les élèves eux-mêmes. Toutes les deux semaines, des missions leur sont proposées autour de nombreux supports disponibles en ligne.

Production finale

Blog : https://vsubco.wordpress.com/

Compte twitter : https://twitter.com/VSUBTARA

Logo, Infographie (cliquez ici) et Vidéo (cliquez sur l’image ci-dessous pour y accéder)

ExpPeda-20162017-CDeViti-Video

Déroulé du projet

Temporalité  : 1h toutes les deux semaines pour les réunions

Descriptif des séances : Les élèves formaient des groupes de 4. Chaque mission prenait grosso modo deux ou trois heures de travail, bien sûr à répartir sur tous les éléments du groupe.

Les réunions sont l’occasion d’un point sur les missions en cours et servent à distribuer les prochaines missions.

Ressources pédagogiques utilisées  : Le cours de Terminale S en physique Chimie  - Dossier pédagogique de Tara “Océan & Climat” -La fiche de la plateforme Océan&Climat sur l’acidification – Ressources IFREMER -Ressources UNESCO  (“Acidification des océans”)

Ce qui a marché : le logo, la partie interview et vidéo

Ce qui a été difficile : le montage de la vidéo

Le conseil de l’enseignant : De s’inspirer de notre expérience de ces deux dernières années pour l’organisation du travail des élèves, de s’assurer qu’il a de bonnes compétences en bureautique (partage de documents…) et une connexion internet dans sa salle, vérifier s’il est prêt à faire du bénévolat.

 

L’océan plastique ou l’océan devenu poubelle

Cartouche-STricot

Enseignant référent : Mme S.Tricot, du collège Paul Verlaine à Paris, dans l’académie de Paris.

Problématique : En quoi les excès de la société de consommation ont-ils un impact sur l’océan mondial ?

Résumé

Sensibilisation des élèves sur la production et le rejet des matières plastiques qui finissent dans l’océan avec le visionnage d’un documentaire (“Océans” de Jacques Perrin), le suivi de l’expédition Tara, l’interview d’une scientifique Tara sur cette question par visioconférence, des cours en SVT-Physique-Géographie sur le thème, la production de mini-films sur ce thème par les élèves, l’invitation de la troupe “la débordante compagnie” pour son spectacle “ce qui m’est dû”.

Production finale

Mini-documentaires en groupe.

Déroulé du projet

Références au programme : Prévenir les risques, s’adapter au changement global

Temporalité  : EPI au long cours avec des séances ponctuelles pendant toute l’année

Descriptif des séances : Très varié ! Par exemple : en utilisant le journal Tara junior n°3, les élèves devaient trouver les articles qui correspondaient à des questions et les découper et coller dans leur cahier EPI.

Ressources pédagogiques utilisées  : Le journal Tara junior n°3- Visioconférence en direct du Dr Stéphanie Petit sur la pollution plastique en Méditerranée – Documentaires mentionnés ci dessus

Ce qui a marché : l’interview de la scientifique, les projets documentaires faits par les élèves.

Ce qui a été difficile : le documentaire “Océans” visionné trop tôt – la séance sur le journal pas assez cadrée.

Le conseil de l’enseignant : Le partenariat avec Tara est idéal : il fournit pleins de ressources, il donne beaucoup d’énergie, on a le choix des ressources à utiliser.

 

On tourne ! avec Tara

Cartouche-ADuhamel

Enseignant référent : Mme A.Duhamel, du collège Albert de Mun à Nogent-sur-Marne, dans l’académie de Créteil.

Problématique : Qu’avons-nous appris dans le sillage de Tara ?

Résumé

Aux différentes étapes du voilier, nous avons appris les enjeux liés à la protection de la planète, tout en développant la coopération.

Production finale

Réalisation d’un petit film (cliquez sur l’image pour y accéder).

ExpPeda-20162017-ADuhamel-video

Déroulé du projet

Temporalité  : 1H à 2H, c’est le temps à l’année par matière, mais c’est très variable selon les matières. Français : 1h ; Techno : une séquence entière avec la réalisation de maquettes, donc 6 à 7h ; Espagnol : 2h ; SVT : 1h ; PC : 2h ; Histoire-Géo : je ne compte pas !!

Descriptif des séances : Séance Techno : construction d’une maquette de maison capable de résister à la submersion. Séance PC : hydro-distillation de grenadine. Séance Espagnol : situation des pays hispanophones traversés par Tara..

Ressources pédagogiques utilisées  : Les différentes fiches d’activités Echos d’Escale (sable, corail, niveau de la mer, énergie…) de Tara.

Ce qui a marché : Ce qui leur a beaucoup plu, c’est d’être les acteurs (dans tous les sens du terme !) + de visualiser et communiquer avec l’équipage. MERCI !

Ce qui a été difficile : Pour le moment, rien… :)

Le conseil de l’enseignant : Foncez !

 

Les petites îles vulnérables

Cartouche-ACBennetot

Enseignant référent : Mme A.-C.Bennetot, du collège Louis Brailles à Esbly, dans l’académie de Créteil.

Problématique : Quel est le mécanisme de la montée des eaux des océans et quelles sont ses conséquences ?

Résumé 

Mettre en évidence que la montée des eaux océaniques, ce n’est pas pour demain (chez nous !) mais que nous sommes tous concernés. Après avoir compris les mécanismes qui provoquent la montée des eaux, nous avons vu des exemple d’îles menacées et essayer de trouver des solutions.

Production finale

Vidéo (cliquez sur l’image ci-dessous pour y accéder) et infographie.

ExpPeda-20162017-ACBennetot-Video

Déroulé du projet

Références aux programmes : SVT :  le climat  - HistoireGéo : le développement durable

Temporalité  : 1 heure par semaine pendant 4 mois

Descriptif des séances :

Le descriptif complet dans ce document.

-Les différents types d’îles  : recherche des trois types d’îles.

-La montée des eaux des océans, conséquences du réchauffement climatique  : expérimentation pour comprendre le mécanisme (glaciers continentaux, banquise, dilatation de l’eau avec le réchauffement).

-Les îles et le réchauffement climatique : étude de documents.

-Les îles menacées de disparition : étude de documents et solutions envisagées.

-Certaines îles françaises sont aussi menacées : étude de documents sur les petites îles du Morbihan.

-Mise en place des scénarios, du story board.

-Film et montage

 

Ressources pédagogiques utilisées  : Fiches élèves et enseignants de l’opération “Echos d’Escale”, notamment sur les îles vulnérables et la montée des eaux  - Documents du site internet – Quelques échanges ponctuels avec une association aux Fidji.

Ce qui a marché : Globalement tout a bien fonctionné, sauf la mise en place du scénario qui a été laborieuse !

Ce qui a été difficile : Trouver un scénario cohérent pour mettre en valeur le travail de tous les élèves

Le conseil de l’enseignant : Réfléchir en amont à ce qui sera mis dans le scénario du film et ne pas trop laisser faire les élèves qui ont beaucoup d’imagination, mais qui quelque fois proposent des choses irréalisables (donc perte de temps).