Après un mois, lorsque la goélette arrive, les nasses sont sorties de l’eau et les moules disséquées à bord