Dans l’estuaire de la Seine proche du Havre, les scientifiques effectuent des prélèvements de plastiques