Leila Meistertzheim, scientifique, effectue des prélèvements de microplastiques dans l’estuaire de la Seine, en amont du Havre