Les scientifiques mesurent la concentration en microplastiques bioaccumulés par les moules et déterminent la teneur en polluants dans les tissus