Sur le pont et dans le labo humide, les scientifiques échantillonnent les microplastiques prélevés dans l’Elbe