François Aurat, second, ponce le haut des mâts pour pouvoir les repeindre

© Clémentine Moulin / Fondation Tara Expéditions
19 juillet 2017