Hiroyuki Ogata, bio-informaticien, à l’Université de Kyoto, présente les résultats de Tara Océans, sur le plancton et les virus marins

© Noémie Olive / Tara Expeditions Foundation
12 mai 2018