Sylvain Agostini, coordinateur scientifique de la mission Japon

© Noelie Pansiot / Fondation Tara Expéditions
3 avril 2017