Sylvain Agostini, éco-physiologiste explique les conséquences de l’acidité et du réchauffement des Océans lors d’une soirée à l’Institut Français de Kyoto

© Noémie Olive / Tara Expeditions Foundation
12 mai 2018