Appel à candidatures – Correspondant.e.s de bord

© Eloi Stichelbaut / polaRYSE / Fondation Tara Océan

La Fondation Tara Océan 

Depuis 2003, la goélette TARA parcourt les Océans de la planète pour étudier et comprendre l’Océan et l’impact du changement climatique sur cet écosystème.

A terre, la Fondation, première fondation reconnue d’utilité publique consacrée à l’Océan, mène une révolution scientifique. Elle développe une science de l’Océan ouverte, innovante et inédite qui nous permettra demain de prédire, anticiper et mieux gérer les risques climatiques.

Elle utilise cette expertise scientifique de très haut niveau pour sensibiliser et éduquer les jeunes générations, mobiliser les décideurs politiques au plus haut et permettre aux pays émergents et en développement d’utiliser ce nouveau savoir autour de l’Océan.

Contexte : la Mission Microbiome, une expédition scientifique d’envergure en Atlantique Sud 

Du 12 décembre 2020 à octobre 2022, la Fondation Tara Océan va mener une nouvelle  mission scientifique en Atlantique Sud, Antarctique et sur la côte africaine autour du microbiome marin. On appelle habituellement « microbiome » l’ensemble des bactéries d’un écosystème, mais  nous nous intéresserons plus largement aux micro-organismes tels que les virus, bactéries,  micro-algues et zooplancton de l’Océan, et à la sensibilité de ce réseau aux stress, qu’ils  soient liés au changement climatique ou aux pressions anthropiques (pollutions plastique ou  chimique, croissance démographique, etc.).

1. Quels sont les mécanismes de captation du carbone par l’Océan (pompe à  carbone biologique) ? 

L’objectif est d’identifier les zones clés de captation de carbone dans la région  antarctique et subantarctique, parmi les plus importantes de l’Océan à protéger, et  de prédire l’évolution globale de cette fonction vitale à l’avenir.

2. Comment le changement climatique affecte-t-il les flux trophiques et la sécurité  alimentaire ?

Identifier les bases biologiques et écosystémiques à l’origine des migrations et des  changements de stock de poissons est aujourd’hui un champ largement inexploré  par la recherche. Les pêcheries risquent d’évoluer et pour permettre aux populations  côtières de mieux s’adapter aux changements, il est urgent de pouvoir les prédire.  Les protocoles utilisés depuis plus de 40 ans par les pêcheries pour connaître les  stocks, doivent être améliorés à la lumière des avancées technologiques de la  science, notamment dans le champ de la métagénomique, de la bio-informatique et  de l’imagerie à haut débit…

3. Comment la pollution plastique, voire chimique, affecte-t-elle les fonctions  vitales du microbiome océanique ? 

L’interaction entre les plastiques et les microorganismes planctoniques est encore  largement inconnue mais déjà bien identifiée. La question des plastiques en mer est  très complexe. Comprendre l’impact de ces pollutions sur les services rendus par le  microbiome marin exige aujourd’hui de la recherche de haut niveau pour avancer  vers des solutions politiques efficaces bien en amont de l’Océan, dans nos modes de  consommation et de production.

Cette expédition va permettre :

- De poursuivre les recherches sur le plancton marin après 11 ans de découvertes  issues des données de la mission Tara Oceans
- De comprendre l’impact des pressions sur ces organismes marins • D’étudier les « services » rendus par l’Océan et leur évolution face aux pressions  climatiques et anthropiques

Un sujet qui est aujourd’hui un défi majeur pour la science, comme l’a démontré le récent  Rapport spécial du GIEC sur l’Océan et la Cryosphère en 2019.

Pour couvrir cette mission, nous recherchons plusieurs correspondants de bord  disponibles au minimum 1 mois ou plus sur la période de fin février 2022 à octobre 2022.

Les objectifs de communication

 Faire monter en puissance auprès du grand public, la notion de « microbiome de l’Océan », ce qu’il est, son rôle et pourquoi il est utile de l’étudier
• Accroître la notoriété de la Fondation
• Raconter l’aventure humaine et celle d’une expédition scientifique historique
• Raconter le voyage avec les nombreux pays traversés et les personnes rencontrées

Les escales

1. Traversée Punta Arenas – Le Cap : fin février – mi avril 2022
2. Namibi : mi mai 2022
3. République Démocratique du Congo : mi juin 2022
4. Gabon : début juillet 2022
5. Sao Tomé : mi juillet 2022
6. Sénégal : fin août 2022
7. Maroc : mi septembre 2022
8. Portugal : fin septembre 2022
9. Espagne : début octobre 2022

Les grands sujets

En fonction des étapes de navigations (« legs ») plusieurs axes éditoriaux ont été envisagés :

• Science : faire comprendre ce que sont le plancton, le microbiome marin, les  upwellings, les flux trophiques… dans un objectif de vulgarisation (grand public) Exemples :
o vidéo sur le bloom planctonique expliquant le plancton et ce phénomène Inspiration vidéo ici sur les macareux (Oceana)
o vidéo sur la géographie marine de l’Antarctique, les enjeux mondiaux de cette  région avec carte et chiffres clés
o Facebook Live lors d’un prélèvement et échantillonnage de plancton au Chili (Aire Marine Planctonique)

Le voyage, les pays traversés et les personnes rencontrées.
Exemples :
o mini-reportages (articles ou vidéos) montrant une ou plusieurs initiatives citoyennes pour lutter contre la pollution plastique - Inspiration avec cet article ou cette vidéo (Only One).
o Portraits photos et de paysages - Exemple ici (Instagram de Sea Legacy – Paul Nicklen and Cristina Mittermeier)

La navigation : le bateau, l’équipage en action, la vie à bord entre marins,  scientifiques, artistes en résidence… avec un storytelling fort, dessiner des  caractères humains que l’on suit pendant plusieurs mois à travers les vidéos ou  photos.
Exemples :
o vidéo et photo Noël à bord de Tara au cœur de la Transatlantique entre la  Bretagne et le Chili - Inspiration avec cette vidéo « 24h dans une base scientifique en Antarctique »
o stories Facebook et Instagram à bord pour présenter l’équipage et le rôle de chacun
o hommage vidéo à Sir Peter Blake lors du passage en Amazone (Seamaster) retraçant son histoire, sa mission éducative menée avec sa femme… - Inspiration avec cette vidéo sur Rachel Carson.
o Vidéo : Panama, un passage clé entre deux océans et installation du matériel  scientifique

Les sujets seront à valider avant le départ.

Avant d’embarquer, il vous faudra réunir des informations sur les pays traversés, les phénomènes océanographiques, etc. pour mieux cerner les sujets possibles et contenus pertinents à produire à bord. En navigation sur Tara, nous n’avons pas toujours accès à Internet

Nous vous fournirons également de la documentation sur l’expédition, l’équipage, l’histoire de Tara, les instruments à bord. Une rencontre avec notre équipe de communication aura lieu dans nos bureaux à Paris pour valider ensemble les sujets et les points sanitaires et logistiques.

Types de contenus attendus 

Vidéos courtes et dynamiques avec un storytelling fort et adaptées pour les réseaux sociaux à la Brut : vidéos carrés avec sous-titres et voix off ou stories pour Instagram et Facebook
Photos : navigation, paysages marins et sous-marines, biodiversité, science, portraits (scientifiques, marins, visiteurs…)
Articles
• Lives occasionnellement
Podcast

Tonalité : ludique, pédagogique, sérieuse ou humoristique selon les contenus et sujets choisis.

Les savoirs faires :

• parfaite maîtrise du matériel média (photo, vidéo, mobile), du cadrage et de réalisation
• parfaite maîtrise du montage vidéo (Première, FinalCut) : sous-titres, sons…
• compétences en Photoshop / Illustrator

Diffusion des contenus 

Les contenus créés par les correspondant(e)s de bord sont principalement diffusés ensuite par l’équipe Communication basée à Paris sur les réseaux sociaux de la Fondation :

• Site Internet (FR/EN)
• Newsletter FR – 19 250 abonnés
• Newsletter EN – 2 870 abonnés
• Facebook – 90 660 abonnés
Instagram – 20 500 abonnés
Twitter – 15 100 abonnés
YouTube – 3 700 abonnés
LinkedIn – 13 620 abonnés

Les partenaires de la mission Microbiomes partageront également nos contenus.

Délais / rétroplanning 

À définir ensemble lors de la prise de contacts.

Budget

Contrat rémunéré de la durée de la mission.

À bord, vous serez nourris et logés.

Matériel 

A bord de Tara, nous avons une caméra, un appareil photo, plusieurs objectifs, des boîtiers Waterproof, un drone, etc.

Toutefois, vous pouvez aussi embarquer avec votre propre matériel.

Qualités nécessaires 

• connaissance des contenus qui se développent sur les réseaux sociaux
• être polyvalent(e) et rapide
• compétences relationnelles fortes
• capacité à analyser rapidement les sujets intéressants et à jongler entre les différents supports de production (image, son, écrit)
• créativité, « créer » et raconter des histoires, belle plume et orthographe impeccable
• maîtrise de l’anglais (la connaissance des pays d’escale est un plus)
• ne pas avoir le mal de mer de préférence

Contacts

contact@fondationtaraocean.org